Dossier

Behringer et sa gamme de guitares USB

Tests et Impressions

Par saverose le

Behringer étend sa gamme de guitares USB en proposant pour fin 2007, une guitare USB destiné au heavy-metal, l’iAxe 629, avec forme agressive, micros à double bobinage, vibrato de type Floyd Rose et accastillage noir, et une guitare plus polyvalente iAxe 624 qui sera disponible en 2 couleurs.

J’ai pû essayer l’iAxe 393, qui est le premier modèle de guitare USB de la marque, dont je vais vous parlé.

Au niveau de la forme, l’iAxe 393 imite la fameuse Fender Stratocaster, sans lui être totalement identique. Elle est dotée d’un manche vissé en érable satiné, de 22 frettes, de mécaniques et vibrato chromés, de trois micros simples avec un sélecteur 5 positions et 3 potars : 2 pour la tonalité des micros grave et intermédiaire, 1 pour le volume.

Au niveau connectique, vous trouvez une prise casque, une prise USB (technologie Plug’n’play) qui transforme votre ordi en ampli et qui vous donne la possibilité de vous enregistrer, et enfin un connecteur 6,35 permet de relier l’iAxe à un véritable ampli.

Que trouve-t-on dans le carton quand on achète la iAxe 393 ? Il contient la guitare, mais aussi quelques accessoires importants : un CD-ROM (qui intègre une version spéciale de Guitar Combos de Native Instruments et propose 3 émlations d’amplis : le Fender Twin, le Vox AC-30 et le Marshall Plexi), une sangle, un jeu de médiators, un câble USB, un manuel d’utilisation et une clé de réglage du truss rod, la fameuse tige intégrée au manche qui a pour but de le rigidifier et de modifier sa courbure.

Le sustain n’est pas le point fort de la guitare, et les micros simples sont un peu faibles mais malgré ça, avec un bon logiciel comme Guitar Rig, l’iAxe produit des sons tout à fait exploitables. Elle est agréable à jouer, et pour un débutant pouvoir s’enregistrer, ça aide. Pour un prix peu élevé, cette guitare polyvalente, assez bien finie, remplit très bien son rôle branchée sur un vrai ampli surtout, un peu moins en passant par l’ordi. Il s’agit d’une guitare d’entrée de gamme, mais elle demeure jouable et juste, pour peu que l’on ne sollicite pas trop le vibrato.
Certains préféreront conseiller aux débutants d’acheter une guitare Cort ou Ibanez d’entrée de gamme et un petit ampli de voyage, mais ce faisant, le budget s’élèvera au minimum au triple du prix de l’iAXE.
L’iAxe 393 est disponible au tarif de 138,50 €, disponible en blanche ou en noire, chez euroguitar notamment.
Je n’ai pas pû tester les nouvelles guitares iAxe 624 et 629, qui sortiront au troisième trimestre 2007, mais il y a déjà eu des améliorations esthétiques, on peut s’attendre à de bonnes surprises de la part de la marque Behringer, qui a l’habitude de nous surprendre.

Behringer étend sa gamme de guitares USB en proposant pour fin 2007, une guitare USB destiné au heavy-metal, l’iAxe 629, avec forme agressive, micros à double bobinage, vibrato de type Floyd Rose et accastillage noir, et une guitare plus polyvalente iAxe 624 qui sera disponible en 2 couleurs.

J’ai pû essayer l’iAxe 393, qui est le premier modèle de guitare USB de la marque, dont je vais vous parlé.

Au niveau de la forme, l’iAxe 393 imite la fameuse Fender Stratocaster, sans lui être totalement identique. Elle est dotée d’un manche vissé en érable satiné, de 22 frettes, de mécaniques et vibrato chromés, de trois micros simples avec un sélecteur 5 positions et 3 potars : 2 pour la tonalité des micros grave et intermédiaire, 1 pour le volume.

Au niveau connectique, vous trouvez une prise casque, une prise USB (technologie Plug’n’play) qui transforme votre ordi en ampli et qui vous donne la possibilité de vous enregistrer, et enfin un connecteur 6,35 permet de relier l’iAxe à un véritable ampli.

Que trouve-t-on dans le carton quand on achète la iAxe 393 ? Il contient la guitare, mais aussi quelques accessoires importants : un CD-ROM (qui intègre une version spéciale de Guitar Combos de Native Instruments et propose 3 émlations d’amplis : le Fender Twin, le Vox AC-30 et le Marshall Plexi), une sangle, un jeu de médiators, un câble USB, un manuel d’utilisation et une clé de réglage du truss rod, la fameuse tige intégrée au manche qui a pour but de le rigidifier et de modifier sa courbure.

Le sustain n’est pas le point fort de la guitare, et les micros simples sont un peu faibles mais malgré ça, avec un bon logiciel comme Guitar Rig, l’iAxe produit des sons tout à fait exploitables. Elle est agréable à jouer, et pour un débutant pouvoir s’enregistrer, ça aide. Pour un prix peu élevé, cette guitare polyvalente, assez bien finie, remplit très bien son rôle branchée sur un vrai ampli surtout, un peu moins en passant par l’ordi. Il s’agit d’une guitare d’entrée de gamme, mais elle demeure jouable et juste, pour peu que l’on ne sollicite pas trop le vibrato.
Certains préféreront conseiller aux débutants d’acheter une guitare Cort ou Ibanez d’entrée de gamme et un petit ampli de voyage, mais ce faisant, le budget s’élèvera au minimum au triple du prix de l’iAXE.
L’iAxe 393 est disponible au tarif de 138,50 €, disponible en blanche ou en noire, chez euroguitar notamment.
Je n’ai pas pû tester les nouvelles guitares iAxe 624 et 629, qui sortiront au troisième trimestre 2007, mais il y a déjà eu des améliorations esthétiques, on peut s’attendre à de bonnes surprises de la part de la marque Behringer, qui a l’habitude de nous surprendre.