Dossier

Comparatif : qui est le plus puissant entre la Xbox Series X, la PlayStation 5 et un bon PC Gaming ?

Sur toutes les lèvres depuis des semaines, les deux nouvelles consoles de Sony et Microsoft, respectivement les PlayStation 5 et Xbox Series X, sont annoncées comme de véritables machines de guerres prêtes à rouler sur toutes les configs de nos joueurs PC. Pour vérifier si ces dires sont vrais, nous avons choisi aujourd’hui de vous proposer un comparatif technique entre les trois machines, en prenant en compte les composants graphiques, mémoire, stockage et CPU ainsi que le prix.

comparatif xbox series x playstation 5 pc

Comparatif technique des Xbox Series X, PlayStation 5 et PC Gaming

Xbox Series X PlayStation 5 PC Gamer
Processeur Zen 2 3.8Ghz Zen 2 3.5Ghz Intel Core i9-9900K 3.6Ghz
Puce/carte graphique 12TFLOPS 1.825Ghz (52CUs) 10.28TFLOPS 2.23Ghz (36CUs) Gigabyte GeForce RTX 2080 Super OC 1039 TFLOPS 1.650Ghz (48CUs)
RAM 10Go GDDR6 + 6Go GDDR6 16Go GDDR6 16Go DDR4
Stockage SSD 1To 4.8Gos/ max SSD 825Go 9Go/s (théorique) max Corsair Force MP600 1 To 4.9Go/s max lecture, 4.2Go/s max écriture
Prix 600$ (théorique) 500$ (théorique) 1800€

Résumé de chaque machine

Xbox Series X

Logo Xbox Series X

Entre Sony et Microsoft, c’est bien l’américain qui a commencé à dévoiler sa console en tout premier. D’abord appelée Xbox Scarlett, son nom officiel est désormais la Xbox Series X qui, malgré le fait qu’elle perde un peu certain joueur au vu de la proximité avec le nom de la Xbox One X, explique déjà relativement bien que le nom de Xbox ne s’arrêtera pas à une console, mais ira bien jusqu’à un écosystème.

La technique

De façon purement technique, la Xbox Series X se base sur un processeur 8 coeurs Zen 2 cadencé à 3.8GHz (et 3.6Ghz en mode 16 threads), le tout couplé à une puce graphique de 12TFLOPS, cadencée à 1.825Ghz avec pas moins de 52 CUs. Au niveau de la RAM, nous sommes sur 10Go en GDDR6 à 560Go/s et 5Go en GDDR6 également, mais à 336Gops cette fois. Pour finir, elle dispose d’un SSD interne de 1To, avec une bande passante à 2.4Go/s sans compression et 4.8Go/s avec compression. Seul bémol, impossible d’ajouter un second SSD interne à la console (ni même un M.2 donc), mais possibilité de brancher un SSD externe au format propriétaire. La console sera capable d’afficher des jeux en 4K native à 60fps, voire 8K 120fps sur certains jeux pas trop gourmands.

Les fonctionnalités

La Xbox Series X de Microsoft proposera évidemment la technologie de ray-tracing sur les jeux compatibles. Celle-ci permet pour rappel de gérer la lumière dans un jeu comme jamais auparavant, créant un rendu ultra réaliste et prenant réellement en compte les différentes surfaces, les inclinaisons, etc. La machine proposera également des temps de chargement drastiquement réduits et, bien évidemment, des performances accrues. Ce n’est pas tout puisqu’un système de Dynamic Latency Input a été intégré à la console, proposant une synchronisation plus précise avec la manette et donc une latence fortement réduite en jeu.

En vrac, la Series X proposera également le Quick Resume (permettant de mettre en “pause” plusieurs jeux en même temps et reprendre ses parties en un clic), le Variable Refresh Rate (taux de rafraîchissement dynamique), etc. Il sera également possible de jouer à ses jeux d’anciennes générations de Xbox.

À LIRE AUSSI SUR CE SUJET Tout savoir sur la Xbox Series X
Sony PlayStation 4 Pro 1 To +...
1 235 Commentaires
Sony PlayStation 4 Pro 1 To +...
  • PlayStation 4 Pro 1 To avec manette sans fil DUALSHOCK 4, le jeu FIFA 20 et 14 jours sur PS...
  • Puissance graphique doublée pour encore plus de fluidité et de netteté, Taux de...
  • Environnement à couper le souffle et immersion assurée dans une sélection de jeux avec...
  • Contrôle total du jeu grâce à la manette ergonomique et intuitive DUALSHOCK 4, Wi-Fi plus...

PlayStation 5

Logo PlayStation 5

Après une PlayStation 4 ayant rencontré un succès colossal (dépassant même la Wii en nombre d’unités vendues), Sony a bien évidemment décidé de continuer sur sa lancée : la PlayStation 5 sera lancée en fin d’année 2020. Si la PS4 était la plus puissante de sa génération, le constat est plus contrasté cette fois : la Xbox Series X et la PlayStation 5 se partagent le gâteau sur les composants, amenant chacune ses propres avantages sur certains éléments bien définis.

La technique

Si sur le plan des teraflops la console de Sony est un peu en deçà de celle de Microsoft (10.28 contre 12), elle parvient tout de même à tirer son épingle du jeu ailleurs, notamment sur la rapidité. Avec son SSD customisé de 825Go, la machine disposera d’une vitesse de transfert de pas moins de 5.5Go/s, un chiffre astronomique. Du côté mémoire, nous sommes sur du 16Go de DDR6 avec une bande passante de 448Go/s. Pour finir, son processeur est le même que celui de la Xbox, mais doté d’une personnalisation différente : il sera question ici d’une cadence plafonnée à 3.5Ghz, mais dosée de façon équilibrée avec la puce graphique. Lorsqu’un jeu aura besoin de plus de puissance d’un côté, l’autre se fera plus petit afin de gérer au mieux la dissipation de la chaleur. Le joueur n’y verra que du feu, mais la machine se portera mieux, selon Sony. La machine proposera un affichage en 4K de ses jeux et sera compatible 8K, mais pour l’heure nous ne savons pas si des jeux profiteront d’une telle densité de pixels.

Les fonctionnalités

Il est assez compliqué de vous parler des fonctionnalités de la PlayStation 5, puis que Sony n’a pas encore vraiment communiqué dessus. Nous savons cependant que le Ray tracing est évidemment de la partie, fort heureusement pour Sony. Nous savons néanmoins qu’un travail est fourni pour rendre le plus de jeux PS4 compatibles, une fois encore sans plus de précisions.

À LIRE AUSSI SUR CE SUJET Tout savoir sur la PS5
Pack Xbox One X The Division 2...
4 Commentaires
Pack Xbox One X The Division 2...
  • MICROSOFT
  • 2 ans
  • 3015220867422

PC Gamer

Logo PC
Avouez que ce logo vous rappelle des choses !

Chaque génération de console est comparée à ce qui se fait dans le monde du PC, nous n’y loupons absolument jamais. C’est donc tout naturellement que cette année encore, nous incluons un PC de gamer dans cet article. Il faut néanmoins se rendre compte que pour cette neuvième génération, les consoles se veulent être encore plus proches de PC, tant dans leur conception que dans la communication se faisant autour, celles-ci étant “décortiquées” comme jamais auparavant. Pour nous rendre compte un peu des différences, nous avons choisi de vous proposer un ordinateur à puissance équivalente.

La technique

Pour notre PC gamer, nous allons oublier volontairement certains composants comme le boîtier, la carte mère, l’OS, les clavier / souris et l’alimentation. Bien qu’ils soient indispensables à l’utilisation d’un ordinateur, il s’agit d’éléments que l’on ne peut pas réellement comparer et qui feraient d’autant plus monter la note, déjà bien salée. Nous nous orienterons donc vers un PC gamer composé d’un Intel Core i9-9900K (3.6Ghz), d’une carte graphique Gigabyte GeForce RTX 2080 SUPER OC (8Go DDR6 cadencée à 1.650 Ghz, disposant de 10.69 teraflops et 48 CUs), d’un SSD M.2 Corsair Force MP600 1To permettant d’atteindre une vitesse d’écriture maximum de 4.250 Go/s et, pour finir, une mémoire RAM DDR4 Crucial Ballistix Sport LT Blanc 16Go.

Le tout nous revient, selon les revendeurs, à environ 1800€. Dans les faits, ces composants vous permettent concrètement de lancer n’importe quel jeu, même Cyberpunk 2077 à venir, qui s’annonce être un jeu très gourmand.

Les fonctionnalités

Qui dit PC dit bien évidemment fonctionnalités décuplées. Tout ce que peut faire une console, un ordinateur est en capacité de le faire également. Que nous parlions de stream, de partage social, de modding de jeux et plus encore, il sera possible à un moment donné de le faire sur PC. Les seules vraies limites seront les fonctionnalités apportées par les manettes des consoles : n’espérez pas (encore ?) de vibrations haute qualité dans vos claviers et souris par exemple.

Aperçu Produit Evaluation Prix
Intel Core i99900K Retail... Intel Core i99900K Retail... 40 Commentaires 569,00 EUR
EVGA GeForce RTX 2080 Super XC... EVGA GeForce RTX 2080 Super XC... 2 Commentaires 880,95 EUR
Corsair MP600, Force Series... Corsair MP600, Force Series... 1 802 Commentaires 242,88 EUR
Crucial Ballistix Sport LT... Crucial Ballistix Sport LT... 6 270 Commentaires 100,66 EUR
Corsair SPEC-DELTA, Carbide... Corsair SPEC-DELTA, Carbide... 912 Commentaires 84,95 EUR

Qui est mieux que qui ?

S’il est assez facile de comparer Xbox Series X et PlayStation 5, la comparaison avec un PC gamer s’avère forcément être plus complexe. En jouant la carte du budget illimité, il est clair qu’il suffira de rajouter des composants dernière génération, qu’importe le prix, pour reprendre l’avantage rapidement. Mais comme nous l’avions dit dans le résumé de ce PC gamer, nous sommes partis sur une configuration équivalente aux nouvelles consoles et celle-ci ne bougera pas durant cette comparaison. Son prix est d’environ 1800€.

Puissance GPU : plutôt Xbox

Puce Xbox Series X

A l’heure actuelle des choses et avec l’ordinateur choisi pour la comparaison, il n’y a pas de doute possible : la Xbox Series X domine au niveau des puissances GPU et CPU. La Series X dispose d’un GPU de 12 téraflops cadencé à 1.825 Ghz avec 52 CUs, la PlayStation 5 d’un GPU de 10.28 téraflops cadencé à 2.23 Gz maximum (avec fréquence variable) avec 36 CUs et la carte graphique Gigabyte GeForce RTX 2080 Super OC quant à elle de 10.69 teraflops, d’une cadence de 1.650 Ghz (1.830 en boost) et de 48 CUs.

Cela signifie donc que la PlayStation 5 n’est meilleure que dans la cadence du GPU, lorsqu’il est à son maximum puisque celui-ci s’adaptera à la tâche en cours. Le PC est quant à lui moins bon dans tous les domaines, et ne profite d’ailleurs pas de l’optimisation que peut avoir une console quant à l’utilisation de ses composants. Pour finir, la Xbox dispose de plus de téraflops et surtout plus de CUs (compute units), permettant de compenser la faible cadence de son GPU, lui permettant donc de prendre l’avantage.

Puissance CPU : ex aequo

Concernant le CPU, les deux machines de salon usent d’un CPU AMD Zen 2 personnalisé à 8 coeurs. Néanmoins, ils ne sont pas totalement identiques puisque celui de la Xbox est cadencé à 3.8Ghz alors que celui de la PS5 se limite à 3.5Ghz. Attention puisque la machine de Microsoft va passer à 3.66Ghz lorsqu’une application use de plusieurs coeurs en multithreading, quand celle de Sony va doser la cadence et la puissance de son CPU en fonction de celle de son GPU et inversement selon ce que demande le jeu lancé, dans le but de proposer une dissipation thermique de meilleure qualité.

Notre PC quant à lui se base sur la rolls actuelle des processeurs, le Intel Core i9-9900K cadencé à 3.6Ghz avec boost possible à 5Ghz. Mais encore une fois, malgré la puissance que peut proposer le CPU du PC, il n’est pas entièrement dédié au jeu et ne sera pas forcément optimisé aux petits oignons avec le reste de la machine, contrairement à une console (si tout se passe bien). Nous allons donc partir sur un ex aequo pour cette partie, mais nous en saurons déjà plus lors de la sortie des machines.

Le stockage : plutôt PlayStation

SSD PlayStation 5

Rappelons les faits : la Xbox Series X disposera d’un SSD 1To offrant une vitesse de transfert de 2.4Go/s sans compression et de 4.8Go/s avec compression. La PlayStation 5 quant à elle se tourne vers un SSD de 825Go, à la vitesse de transfert de 5.5Go/s sans compression et plus de 8Go avec compression. Si la console de Microsoft permettra de stocker 2 ou 3 gros jeux supplémentaires, il faut bien avouer que celle de Sony garde un avantage clair et limpide sur la vitesse de transfert, permettant selon eux de réduire à néant le temps d’installation d’un jeu. Pour l’heure, il est compliqué de trouver des SSD aussi rapides pour PC sans devoir vendre un rein avant. Avantage PS5, donc. La console permettra également d’installer un M.2 non propriétaire à l’intérieur du boîtier et c’est une excellente nouvelle.

La mémoire vive : plutôt consoles

C’est ici très compliqué de savoir qui l’emporte. Les consoles nouvelles générations n’embarquent pas de simples barrettes de RAM, mais bien une mémoire unifiée qui permet d’être utilisée à la fois comme mémoire centrale que comme mémoire vidéo. Pour information, la PS5 se base sur 16Go GDDR6 (448Go/s) et la Xbox Series X sur 10Go GDDR6 (560Go/s) + 6Go GDDR6 (336Go/s). En utilisant notre barrette de RAM de 16Go, nous augmentons donc le total du PC à 24Go, mais le tout n’est pas utilisable de la même façon que sur consoles. Mais nous ne pouvons pas nier le fait qu’une RAM DDR4 n’est pas réellement en capacité de rivaliser avec la GDDR6 proposée par les consoles. Désolé mon vieux, mais c’est perdu ici aussi.

La vie sur le long terme : plutôt PC

Certes, les consoles de 9e génération donnent du fil à retordre au monde du PC master race. Mais cette déconvenue pour les joueurs PC risque de ne durer qu’un temps. Ce n’est un secret pour personne, il n’est pas (encore) possible de modifier les composants d’une console et de lui donner de petits coups de fraîcheurs de temps à autre, contrairement à un PC. Il suffira de quelques années au maximum pour que les derniers composants de NVidia, AMD ou autres Intel (entre autres) s’affranchissent des comparaisons avec leurs semblables de salon, pour aller toujours plus loin dans la course à la puissance. À moins que Sony et Microsoft ne remettent le couvert avec des versions “Pro”. En tout cas, pour l’instant, avantage PC sur ce point.