Dossier

[Dossier] MS, Sony, Ubi, Bethesda… Tout ce qu’on devrait voir à l’E3, le mois prochain

Bethesda, Ubisoft, EA, Square Enix et PC Gaming Show : c’est vous qui voyez

Par Gaylord le

Bethesda (date française de la conférence : le 15 juin à 4h)

bethesda E3

Aucune pression chez Bethesda cette année : ils ouvrent le bal avec la première conférence de la saison et… ils sont aux commandes de leur propre conférence pour la toute première fois de leur histoire. Celle-ci se déroulera au Dolby Theatre (ou sur Twitch pour le commun des mortels). L’image offre de jolis petits clins d’œil à l’ensemble de leurs licences par le biais des sièges réservés aux noms des protagonistes de Doom, Dishonored, Wolfenstein ou The Evil Within.

Il est évident pour tout le monde que Fallout 4 en profitera pour faire une entrée fracassante sur PC et consoles new gen. Parce qu’on est fou, on se prend à imaginer que Betsheda nous racontera plein de grandes choses : Elder Scrolls VI, Dishonored 2 et Doom 4 (pour ce dernier, c’est à peu près sûr). Et pourquoi pas une nouvelle licence tant qu’on y est ?

De loin la conférence qui nous excite le plus à l’heure actuelle !

Ubisoft (date française de la conférence : le 16 juin à minuit)

ACsyndicate

Ubisoft doit rassurer depuis la perte de street creed occasionnée par le très buggé Assassin’s Creed Unity. C’est la double tâche de l’épisode Syndicate apparu il y a peu : proposer un vrai jeu new gen, propre et solide, et démontrer que cette licence peut encore nous surprendre.

Si ce n’est toujours pas le cas, Tom Clancy’s The Division devrait suffisamment détourner notre attention avec, on l’espère pour eux, une démo ébouriffante pour nous rassurer après l’annonce du report de la sortie du jeu à 2016. Avec une annonce du second épisode des aventures du hacker de Watch_Dogs ? Pourquoi pas.

Mon envie folle pour sortir de l’habituelle présentation un brin austère : un trailer barré d’un spin off de Far Cry 4. Un truc délirant dans la veine de Blood Dragon avec des vélociraptors et des ninjas armés de lance-roquettes dans les gorges de l’Ardèche.

Electronic Arts (date française de la conférence : le 15 juin à 22h)

mirrorsedge

On passe poliment sur les Madden, FIFA et autres jeux de sport pour nous intéresser à la moelle épinière de cette présentation : du gameplay de Star Wars: Battlefront. Le premier trailer nous donnait l’eau à la bouche, il est grand temps de nous cueillir avec des phases de jeu aérien à bord d’un X-Wing ou au sol avec des combats avec des sabres couteaux suisses lasers. Dernière ligne droite pour nous impressionner avant la sortie du jeu en novembre, sauf s’il est repoussé en 2016 comme ses petits camarades triple A.

EA a joué la carte de la transparence en nous dévoilant très récemment son planning des futures sorties dans la foulée de ses résultats de l’année fiscale précédente. On y célébrait sans aucune retenue l’arrivée de Mirror’s Edge 2 (à moins qu’il ne s’agisse d’un gros remake ?) pour le début de l’année 2016 et un nouveau Plants vs. Zombies. Un troisième épisode ? Un truc hybride tout pourri dans la veine de Garden Warfare ? Un crossover avec l’univers de Mass Effect 4 ? La grosse surprise serait finalement d’assister à une conférence moins pénible qu’à l’accoutumée. Si c’est la cas, ce serait une grande victoire sur la vie.

Ah, et on ne cracherait pas sur un nouveau Burnout dans la veine de l’épisode Paradise.

Square Enix (date française de la conférence : le 16 juin à 19h)

FFXV

Square Enix aussi va se livrer à l’exercice de la conférence, chose que l’éditeur n’avait pas reproduit depuis 2006 pour sa première pésentation de l’univers Final Fantasy XIII. À n’en pas douter, le point d’orgue libérateur d’une période assez trouble pour l’éditeur. La suite ? Kingdom Hearts 3, un soupçon de FF XIV et beaucoup trop d’images de FF XV.

On imagine que Square Enix équilibrera sa conférence avec des licences qui parlent un peu plus aux occidentaux comme le prochain Deus EX et Just Cause 3, deux licences qui ont tout à gagner à se dévoiler maintenant sur les nouvelles machines.

Voici déjà le lien Twitch.

PC Gaming Show (date française de la conférence : le 17 juin à 2h)

overwatch

Un peu comme Bestheda mais pas tout à fait, AMD se lance dans le grand bain en proposant sa conférence surnommée PC Gaming Show. Rien à voir avec Cyprien, il s’agit d’un conglomérat improvisé d’éditeurs qui boxent tous dans la catégorie du PC en tant que race supérieure.

Pas mal de monde présent sur scène avec entre autres nos chouchous de Devolver Digital (Hotline Miami), Blizzard (qui en remettra une couche avec Overwatch et Heroes of the Storm), un peu de DayZ, la nouvelle surprise d’Obsidian (après Alpha Protocol et South Park: Stick of Truth) et beaucoup beaucoup de FPS (parce que nous sommes sur PC). Le site dédié au PC Gaming Show nous certifie qu’un tel regroupement prend son envol parce que nous sommes tout simplement dans l’âge d’or du PC. Ça et le fait de relancer les ventes de cartes graphiques, mais l’initiative a du bon et permettra sûrement de nous extasier sur des exclusivités directement en 4k.