Dossier

[Dossier] Qui sont donc les membres de la Justice League du film ? Notre revue d’effectif

01110000 01110010 01101111 01110101 01110100

Dossiers / Comparatifs

Par Feel le

Dans les comics, Victor Stone n’est pas un membre fondateur de la JLA. Il fait partie des Teen Titans. Ou tout du moins c’est le cas avant le reboot de 2011, après quoi il devient membre fondateur de la Justice League. Oui, c’est compliqué. En même temps, on parle de comic books, pas de la bio de Cyril Hanouna. Joueur de football américain universitaire, Victor Stone a des parents vachement rigolos. Des scientifiques qui se servent de lui comme cobaye pour leurs expériences sur des projets d’augmentation du QI. Et comme c’est un gars très reconnaissant, il en veut à ses parents d’avoir fait de lui un génie. Tout à fait le genre de famille qui aurait pu avoir sa série du midi sur M6 dans les années 90.

Suite à un vilain accident dans le laboratoire de son paternel, Victor se retrouve grassement amputé de la majeure partie de ses membres, et bien entendu défiguré, sinon c’est pas drôle. Pour se racheter, parce qu’il se sent un tout petit peu coupable d’avoir oublié de fermer le gaz en sortant, son père décide de le reconstruire, à l’aide de prothèses cybernétiques dernier cri. Et puis ça fait toujours une nouvelle expérience avec laquelle tenter de chopper un financement. C’est ainsi que nait Cyborg, mi-homme mi-machine, et 100% en colère. Ses prothèses étant faites d’un alliage comme on n’en trouve que dans les comics ou dans les ordinateurs des spécialistes de la CGI, il peut à loisir modifier certaines parties de son corps, faisant apparaître canons soniques, missiles et autres couteau Suisse pour décapsuler les bières quand Batman n’est pas dans le coin.

Très certainement un des personnages qui va avoir le plus de mal à se faire une place dans ce film, beaucoup de monde s’est interrogé sur la pertinence de sa présence, alors que d’autres personnages plus emblématiques sont absents. Le mec, non seulement il n’est plus qu’un morceau de lui-même et sent un peu ce cochon frit, mais en plus personne ne l’aime.

La vie est moche.