Dossier

Prise en main : OnePlus 5T, la juste évolution

Android

Par Anh Phan le

Comme vous le savez maintenant, le OnePlus 5 n’est plus et c’est le OnePlus 5T qui le remplace en bonne et due forme. Sans revenir sur toutes les caractéristiques techniques que vous pourrez trouver ICI dans l’annonce il y a une petite heure, les changements entre le 5 et le 5T se situent au niveau de l’écran, qui passe au format 18:9, et du bloc photo qui propose toujours deux capteurs photo mais avec désormais les deux mêmes focales. Exit le télé-objectif. Et parce que c’est le remplaçant, le OnePlus 5T est proposé au même prix que celui du OnePlus 5. Disponible à partir du 21 novembre prochain, le OnePlus 5T coûtera 499 euros pour la version 64 Go et 559 euros pour la version 128 Go.

Quand on prend en main pour la toute première fois le OnePlus 5T, on est en terrain connu. Le 5T fait à peu de choses près la taille du 5, la finition est la même (donc excellente) et le smartphone est toujours aussi fin, même avec une coque. On retrouve également la protection d’écran posée par défaut et, oui, les deux appareils photo au dos dépassent toujours. Le 5 tenait très bien en main, même si le dos en aluminium n’aide pas forcément parce que ça reste quelque peu glissant, on retrouve donc la même préhension. Au passage, parce que l’écran occupe 80,5 % de la surface, la capteur d’empreintes est passé au dos et il est idéalement situé et toujours super réactif. Le OnePlus 5T propose maintenant la reconnaissance faciale et si la technologie n’est pas aussi avancée que celle d’Apple, la reconnaissance se fait sur 100 points d’identité pour chacun des visages. A priori, c’est la même technologie qu’on retrouve déjà sur d’autres smartphones Android. On ne sait pas trop ce que cela donne au niveau de la sécurité, puisque OnePlus ne nous a pas encore répondu sur le sujet. Dans tous les cas, c’est super rapide mais genre super rapide et on n’a pas réussi à déverrouiller le OnePlus 5T à partir d’une photo.

L’écran passe maintenant au format 18:9 comme c’est en train de devenir la norme en ce second semestre 2017. Avec une dalle OLED, les couleurs sont bien saturées et les noirs profonds. Avec une diagonale de 6,01 pouces, le surplus d’espace en hauteur est appréciable au quotidien. La définition Full HD+ est largement suffisante pour l’œil humain et seul l’usage de la VR peut faire que cette définition soit insuffisante. Lors de mes premiers essais, tout n’était pas toujours très bien optimisé comme les vidéos qui s’affichent au format natif. Comprenez qu’on ne pourra pas zoomer dans la vidéo comme le proposent déjà Apple ou Samsung. C’est un choix. Au niveau du son, pas de changement puisqu’on retrouve un seul haut-parleur dans la tranche du bas du smartphone. A noter qu’on a toujours la possibilité de choisir son codec Bluetooth Audio, appréciable.

Pour les caractéristiques techniques de fond, on retrouve bien la même fiche technique que le OnePlus 5 et je vous invite à aller ICI, lors de l’annonce, si vous voulez tout savoir. Toujours est-il que l’autre grand changement concerne la photo. En effet, il n’y a plus de télé-objectif qui n’était pas spécialement utilisé d’après le constructeur chinois. Aussi, le télé-objectif est remplacé par un deuxième appareil photo dont l’objectif propose la même focale que l’objectif principal. On reprend ainsi ce que propose Huawei ou Honor, sauf que le second capteur reste couleur. Avec ce second capteur, on pourra accéder au mode portrait et le zoom optique est remplacé par un zoom numérique. La combinaison des deux capteurs permet ainsi de récupérer des détails et d’autres informations qu’un unique capteur ne pourrait donner. On l’a vu chez Huawei, ça fonctionne très bien, ça ne remplace pas un zoom optique mais ça donne des résultats très concluants. De nos premiers essais, le tout s’avère plutôt convaincant avec un zoom numérique, à notre grande surprise, performant pour remplacer un vrai télé-objectif. Il faudra tester tout ça en profondeur.

Le OnePlus 5T n’est pas le photophone avec les objectifs les plus lumineux mais ils font partie des plus lumineux sur le marché. Malheureusement, pas de stabilisation optique, et ça se sent tout de suite lors de la prise de vue. Cependant, OnePlus vise clairement à être performant en condition de faible luminosité. En effet, quand les conditions de lumières ne sont plus suffisantes, le OnePlus 5T bascule du capteur principal vers le capteur secondaire qui utilise la technologie maison Intelligent Pixel (en gros, 4 pixels sont utilisés pour déterminer 1 pixel et ainsi réduire le bruit tout en gardant les informations). Pour la vidéo, si le OnePlus 5T est capable d’enregistrer jusqu’en 4K, je vous rappelle qu’il n’y a pas de stabilisation optique et il faudra se contenter de la stabilisation électronique EIS, mais qui fonctionne aussi en 4K. Le OnePlus 5T propose toujours 3 micros avec la réduction de bruit, que cela soit en conversation téléphonique ou en enregistrement vidéo.