Dossier

[Dossier] Les films de Fantasy sont ils aussi moisis qu’on le dit ?

Dossiers / Comparatifs

Par Pierre le

Lundi matin. La conférence de rédaction hebdomadaire vient de débuter. Je suis encore dans le pâté, fatigué après un week-end agité. Je me traîne jusqu’à ma chaise en lorgnant sur le café d’Elodie. Fabio, notre rédacteur en chef, commence la réunion par le bla bla habituel que je n’écoute qu’à peine.

giphy

Arrive alors le moment fatidique du planning de la semaine.Henri, tu vas me faire un dossier sur le found footage. Blair Witch sort cette semaine et il serait intéressant de faire un petit dossier sur le genre ; toi Elodie, cette semaine tu dois me faire…” Je n’écoute plus. Il me faut mon café. Mes pensées volent çà et là, ne s’intéressant pas vraiment à ce qui se passe dans le monde physique. Au bout d’un moment, je sursaute…

“Et toi, Pierre, tu vas…” Je me redresse, fixe Fabio dans les yeux, et lui sors avec mon aplomb habituel “J’ai un super sujet à te proposer, j’ai pensé à…” Sans me laisser le temps d’achever ma phrase, il reprend : “Non. tu vas me faire un truc sur les films d’Heroïc Fantasy. T’aimes bien tous ces machins avec les elfes et les trolls. Tu vas donc me faire un gros papier m’expliquant pourquoi la plupart des films sont pourris”. Je me renfrogne. Mon sujet se montrait beaucoup plus intéressant, mais bon, il faudra faire avec…

Donjons et Dragons, la licence emblématique de la fantasy
Donjons et Dragons, la licence emblématique de la fantasy

La réunion terminée, je me rue sur la machine à café pour apprécier ce délicieux breuvage noir qui me tend les bras. Je me pose devant mon PC et au fur et à mesure que mon gobelet se vide, mes idées s’éclaircissent. Je commence alors à prendre des notes, m’interrogeant sur les clichés débités par Fabio.

Les films d’Heroïc Fantasy sont souvent mal considérés. Certes, la saga Le Seigneur des Anneaux est respectée, tout comme le premier Conan de 1984, mais ce sont souvent les seules œuvres citées pour décrire le genre. Pour les autres films, ils sont souvent méprisés, au mieux oubliés. Souvent, quand on parle de mauvais films d’Heroïc Fantasy, on évoque l’affreux Donjons et Dragons de 2000 (un film extraordinaire dont je ne me lasse jamais, soit dit en passant. Un véritable chef d’oeuvre de médiocrité qui mérite le coup d’œil). Néanmoins, dans mes souvenirs, il subsiste de très bons films comme Willow, Dark Crystal, L’Histoire Sans Fin…

Le film Donjons et Dragons, loin d'être emblématique des films de fantasy...
Le film Donjons et Dragons, loin d’être emblématique des films de fantasy…

Les films d’Heroïc Fantasy sont-ils si bidons ? J’ai décidé d’étudier la question dans ce dossier. De même, on évoque souvent les années 80 comme âge d’or du genre. Est-ce réellement le cas ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *