Dossier

Galaxy S9 : Tout ce que l’on sait déjà du prochain smarphone haut de gamme de Samsung

Hardware, photo, date et prix...

Smartphone

Par Henri le

Le S9 côté hardware

Sans surprise, le Galaxy S9 proposera des composants internes de dernier cri, à commencer par son SoC octacore. Les États-Unis et la Chine auront droit au tout dernier Snapdragon 845 tandis que les modèles européens seront eux équipés d’un Exynos 9810. Deux puces qui promettent beaucoup, et élargiront le champ des possibles en termes de multimédia, d’intelligence artificielle, de capture vidéo, de réalité virtuelle et de streaming.

 

La promesse de ce nouvel Exynos, dont l’architecture a été complètement modifiée, fait envie. Gravé en 10 nm, le modèle 9810 peut en effet s’appuyer sur deux groupes de quatre cœurs de processeur. On retrouve ainsi quatre cœurs M3 cadencés jusqu’à 2,9 GHz et 4 cœurs Cortex A55 cadencés jusqu’à 1,9 GHz. Cela reste théorique. Le cœur M2 du S8 pouvait être cadencé à 2,8 GHz, mais la firme avait dû limiter sa fréquence pour conserver une efficacité optimale.

Samsung indique que les performances seront doublées pour les tâches ne demandant qu’un seul cœur, et que les clients peuvent s’attendre à une augmentation de 40 % des taches nécessitant du multicoeur. On sait également qu’une unité dédiée à l’intelligence artificielle travaillera de concert avec les principales fonctions du smartphone.

 

Les cœurs M3 peuvent aussi compter sur un tout nouveau modem cellulaire 4G LTE. Le SoC pourra ainsi assurer un débit pouvant aller jusq’à 1,2 Gbit/s descendant et 200 Mb/s ascendant.

Il faudra bien sûr tester tout ceci avec le smartphone en main, mais pour une fois, les modèles équipés de l’Exynos s’annoncent encore plus performants que leurs équivalents américains et asiatiques. Quoi qu’il en soit, le processeur devrait occuper le très haut du panier, aux côtés de l’Apple A11, du Huawei Kirin 970 et (évidemment) du Snapdragon 845.

Le fonctionnement du nouveau modem (ici sur le Snapdragon 845)

Il sera épaulé par 4 Go de RAM (ou 6 Go pour le S9+) et 64 Go de stockage, extensible jusq’à 256 Go via MicroSD. La batterie de 3000 mAh (3500 mAh pour le S9+) ne pourra pas être enlevée, mais reste compatible avec la charge sans fil. L’ensemble tournera sous Android 8.0 Oreo et il se peut que la surcouche de Samsung soit modifiée. L’implémentation des nouveaux Exynos et Snapdragon permettra d’économiser plus de batterie, ce qui explique que la capacité de ces dernières n’ait pas été augmentée depuis le Galaxy S8.

La photo et la reconnaissance faciale

Le nouveau capteur photo est un argument de choix pour Samsung, et son slogan « The Camera Reimagined » le confirme. Le modèle standard du S9 embarquera un simple capteur tandis que le S9+ passera enfin sur un double APN. Son capteur ISOCELL principal de 12 Mpx est équipé de la stabilisation optique.

Son impressionnante ouverture variable de f/1.5 à f/2.4 (une première) devrait lui permettre de laisser rentrer encore plus de lumière, et d’améliorer ainsi les détails et les clichés nocturnes. Peu d’infos ont filtré concernant la seconde caméra du modèle « Plus », mais il se pourrait qu’on retrouve APN de 12 Megapixels f/2.4 en complément de l’autre.

Les modèles tournant sous Exynos pourraient bien filmer en 4K à 120 FPS, mais ce n’est pas encore confirmé. Il serait également possible de capturer de la vidéo à 480 FPS en Full HD, ce qui permettrait d’effectuer de superbes ralentis. Il faudra attendre sa présentation pour s’en convaincre.

À l’avant, Samsung conserve un capteur de 8 Mpx ouvrant à f/1.6 équipé d’un autofocus. Couplé au capteur d’iris, ce dernier permettra de cartographier et reconnaitre le visage de l’utilisateur pour débloquer le smartphone. Il servira aussi à produire des avatars animés comme ceux proposés par Apple avec son iPhone X et la technologie FaceID.

La date de sortie et le prix

Le smartphone a déjà été certifié par la FCC aux États-Unis et la TEENA en Chine, ce qui indique que sa sortie est très proche. Selon Evan Blass, le smartphone sera présenté le dimanche 25 février en marge de la MWC et disponible en précommande dès le 1er mars. Il pourrait ainsi être disponible dès le 16 mars 2018, même si cette date n’a pas été officialisée par Samsung.

Nous avons récemment évoqué la question même si le prix n’est pas encore confirmé. Les prix des Galaxy S8 et Galaxy S8+ en version 64Go sont de 809 euros et 909 euros, mais il est désormais possible de les trouver moins cher (579 euros chez Amazon).

Il est fort possible que la firme continue à doucement augmenter ses prix de lancement, ce qui les ferait approcher de la barre psychologique des mille euros. Un tarif qui prouve que la marque vise toujours plus la clientèle haut de gamme. Les amateurs moins fortunés de la marque se replieront ainsi sur la gamme inférieure composée des Galaxy A8, A5 et A3.