Dossier

Nintendo NX : faisons le point sur 2 ans de rumeurs

Par Corentin le

La NX suscite tous les fantasmes. En réalité, pas mal d’informations ont déjà transpiré dans des publications sérieuses nous permettant de dresser un portrait-robot de la machine. Voici ce qu’on sait de manière à peu près certaine sur la machine.

NX-top-du-top

La NX sera une hybride console portable/console de salon

Il s’agit de la plus vieille rumeur qui existe sur la console depuis qu’elle a été évoquée par Satoru Iwata en mars 2015. Très vite, l’idée d’une console qui serait à la fois une console de salon et une console portable a été évoquée. Cela avait du sens dans la mesure où une telle console pourrait à la fois remplacer une 3DS vieillissante et la Wii U qui malgré une ludothèque honorable, n’a jamais vraiment décollé. Cette idée a notamment été mise sur la table par le très sérieux Wall Street Journal, le 16 octobre 2015, en citant des développeurs qui avaient pu mettre la main sur les dev kits qui commençaient à peine à être distribués.

Cette caractéristique s’est d’un seul coup concrétisée le 26 juillet 2016, quand Eurogamer dévoile un très grand nombre de détails sur la console selon une source de son propre cru. Le site va même plus loin en décrivant une console aux manettes détachables qui se logeraient de chaque côté d’un écran central. Une fois à la maison, le joueur peut poser la console sur un dock pour continuer la partie sur sa télévision.

Ce qui n’a pas été précisé par Eurogamer et qui a été évoqué par des sources beaucoup moins fiables est la possibilité que la base fasse office de booster de capacité. Selon cette théorie, la machine bénéficierait de capacités améliorées une fois physiquement branchée sur le dock, ou bien via une communication sans fil en utilisant le remote play.

Le 20 septembre 2016, la théorie d’une console hybride a été confirmée à demi-mot par un acteur de l’industrie. Le patron de The Pokémon Company, Tsunekazu Ishihara, dans les colonnes du Wall Street Journal.

« La NX essaye de changer le concept de ce que ça signifie pour une console d’être “de salon” ou “portable”. »

À l’heure actuelle, si les détails exacts de ce que sera la NX n’ont pas encore fuité, son concept général a été suffisamment confirmé à droite et à gauche pour qu’on puisse partir du principe qu’il s’agira bel et bien d’une console hybride.

dav

La NX aura des cartouches

Cette affirmation trouve une logique certaine dans la perspective où la prochaine console de Nintendo sera l’objet d’une utilisation nomade. Il est en effet difficile de concevoir l’intégration d’un lecteur optique dans une console qui est censée tenir dans la poche. Ou alors, cela aurait dû passer par des supports ésotériques, comme l’UMD de la PSP. Ce format a finalement été abandonné dès l’arrivée de la PS Vita sur laquelle un système de cartes a été préféré. En réalité, on pourrait même dater le véritable abandon de l’UMD à l’arrivée de la PSP Go qui était une console qui ne faisait tourner que les jeux dématérialisés.

Le 21 août 2015, avant que l’on se dise que la prochaine console de Nintendo utilise des cartouches, NeoGAF avait repéré un brevet déposé par Nintendo concernant un système de jeu. Ce qui était intéressant était l’absence d’un lecteur optique. Ce genre de brevet est déposé très régulièrement par les constructeurs pour protéger des idées qu’ils mettront ou non en application. Cela n’avait malheureusement pas valeur de confirmation.

brevet-nintendo

Pratiquement un an plus tard, le 29 avril 2016, le site taiwanais Money-Link donne un nouvel indice sur le fait que la NX utilise bel et bien des cartouches. Il s’agit d’un rapport financier de Macronix, le constructeur qui s’occupait jusqu’alors de produire les cartouches 3DS pour Nintendo. Malgré de mauvais résultats, la société expliquait s’attendre à une nouvelle commande d’envergure de la part du consolier qui allait redorer le bilan annuel de l’entreprise.

Puis, le 2 septembre 2016, c’est au Wall Street Journal de confirmer l’utilisation de cartouches par la Nintendo NX. Pour Nintendo, l’intérêt est multiple. Les cartouches sont plus difficiles à pirater, elles sont plus solides, elles permettent de charger plus rapidement les données, leur production est plus rapide et la compétition entre des sociétés comme Samsung et Toshiba a permis une très bonne évolution dans leur capacité maximale de stockage tout en maintenant les prix bas.

Dans son article du 26 juillet dévoilant de nombreuses caractéristiques de la console, les journalistes d’Eurogamer expliquent que ces fameuses cartouches devraient avoir une capacité de 32 Go. Ce qui peut sembler peu pour des jeux actuels, mais dans la mesure où la console ne semble toujours pas viser les mêmes prouesses technologiques que ses concurrentes directes, cela devrait certainement suffire.