Dossier

Prise en main : Huawei Matebook

Par Anh Phan le

Durant ce MWC 2016, Huawei n’a pas annoncé de nouveaux smartphones. En effet, le Mate 8 venait d’être annoncé au CES et quand à l’hypothétique P9, et bien, comme pour ses prédécesseurs, il aura droit à son évènement à lui ce Printemps. Du coup, Huawei ne pouvait arriver les mains vides au MWC 2016 et c’est avec surprise qu’on a appris l’arrivée du Matebook, un tablette sous Windows 10 qui vient concurrencer directement les constructeurs informatiques tels que Microsoft, HP, Dell, Samsung mais aussi Apple avec son iPad Pro.

dav
dav

Pour rappel, le Matebook (on est quand même pas loin, phonétiquement de Macbook 😛 ) sera sous Windows 10 (Home ou Pro) et vous propose un design tout en aluminium avec un écran de 12” dont la définition est de 2160×1440, 4Go ou 8Go de RAM, de 128Go à 512Go de SSD, un processeur Intel Core M dual-core de 6eme génération (m3, m5, m7 jusqu’à 3.1Ghz), un APN de 5 Mégapixels, un port USB Type-C, un capteur biométrique sur le bouton de mise sous tension (comme pour les smartphones chez Sony Xperia par exemple), une autonomie annoncée de 10h environ grâce à une batterie de 33.7Wh, le tout dans une épaisseur de 640g seulement.

dav
dav

Les accessoires sont en option et vous pourrez trouver un étui avec un clavier intégré et étanche qui s’alimente directement depuis le Matebook, un stylet MatePen avec 2048 niveaux de pression et enfin un dock nomade intégrant différentes sorties comme le HDMI, etc. Le MateBook sera disponible à partir de 799 euros.

sdr
sdr

Quand vous prenez en main pour la première fois le Huawei Matebook, vous êtes impressionnés par la finesse de l’appareil, surtout quand vous connaissez le Microsoft Surface Pro 4. En fait, c’est tellement fin qu’on a l’impression d’avoir une tablette Android et non un vrai PC capable de faire tourner toutes les applications Windows. La finition est très bonne et c’est toujours agréable d’avoir cette sensation d’avoir un produit de qualité en main. De la rapide prise en main que j’ai eu, c’est fluide et rapide, je n’ai pas non plus poussé la tablette avec des applications type Lightroom mais je n’ai pas trop de doutes quand aux performances de la tablette pour de la bureautique ou de la consommation de contenus multimédias. Pour ce qui est de l’écran, je l’ai trouvé très agréable et répondait parfaitement et ce, malgré tous les spots lumineux tout autour.

dav
dav

Après, ça reste Windows 10 en terme d’interface utilisateur avec ses avantages pour la productivité mais aussi ses lacunes en tant que tablette. Il y a de quoi faire bien entendu mais ça rivalisera jamais, en terme de contenu ce que propose iOS par exemple. Toujours est-il que si on se fie aux utilisations typiques du grand public, ça se limite souvent à un navigateur internet et de la consommation de contenus multimédias.

dav
dav

Concernant l’étui-clavier, je l’ai trouvé très agréable, les matériaux sont nobles et agréables au toucher. Le clavier en lui-même est très agréable à la frappe et le fait qu’il soit étanche est un plus, surtout en situation de mobilité. L’étui ne propose que deux positions et c’est peut-être là que le bât blesse, surtout qu’il prend de la place sur une surface plate et qu’il ne sera pas des plus pratiques sur vos genoux. Pour ce qui est du stylet, j’avoue avoir aimer les fonctions gadgets comme le pointeur ou la télécommande pour PowerPoint, par contre, en comparaison du Surface Pen de Microsoft, je l’ai trouvé moins précis. Peut-être est-ce dû à une pré-version mais ça manque de précision. Et enfin pour le dock nomade, même si je trouve que c’est une bonne idée, je sens que c’est le genre d’accessoire qu’on laissera plus souvent au bureau qu’autre chose.