Dossier

[Rétrospective 10 ans] Nos meilleurs souvenirs sur Xbox 360

Fabio, Killy

Par Redac JDGa le

FabioLa curiosité

Que penser du fait que son studio préféré, celui dont les jeux ont bercé son adolescence, celui qui était pendant 10 ans un développeur exclusivement PC, fasse une soudaine et dangereuse incartade sur consoles, sur Xbox 360 précisément ? Ce studio, c’est Ensemble Studios, développeur de la série Age of Empires, série de RTS vendue à plus de 20 millions d’exemplaires au moment de la sortie d’Halo Wars. Pour dire vrai à l’époque, je ne savais pas trop quoi en penser, sinon que la curiosité – et mon amour pour le travail du studio – l’emporterait sur la réputation des précédents en matière de RTS sur consoles. Command & Conquer, Supreme Commander, autant de grandes séries PC qui se sont plantées sur consoles, la faute à des contrôles pas vraiment adaptés (pour rester poli). Mais là, c’était Ensemble Studios, et c’était l’univers séduisant d’Halo. Pas fou, je me rappelle avoir fait des pieds et des mains pour faire acheter Halo Wars à mon voisin, plus habitué aux Gears et autres shooter nerveux. La suite, est plus floue. Je me rappelle avoir passé quelques soirées chez lui, essayant de m’auto-convaincre que c’était une avancée incroyable et que la stratégie en temps réel pouvait avoir un avenir à la manette. Avec le recul, je pense toujours que ce n’était pas si mal, et que la tentative, si elle n’a pas été totalement concluante, restait intéressante de par son ambition. J’aurais alors pu acheter une Xbox 360, sauf que le 27 octobre de la même année, en 2009, sortait League of Legends et avec le jeu, la fin de ma vie sociale pendant 3 ou 4 ans.

halo-wars

KillyDans les étoiles

Même si ce n’est pas à proprement parler une exclusivité Xbox, j’ai tout de même découvert la série Mass Effect sur Xbox 360. Passionné de SF, d’astronomie et plus que tout d’exploration de mondes imaginaires, il était évident que la série de Bioware avait de sérieux arguments pour titiller une curiosité qui ne demandait que ça. Quelques années après une conclusion polémique, Mass Effect reste une trilogie marquante, et qui a su s’adapter au fil des épisodes sans perdre son essence, à savoir un subtil mélange de personnages marquants, de space opera prenant et de vrais instants de fascination pour des univers mystérieux.

mass_effect

N’hésitez pas à nous donner une ou plusieurs anecdotes liées à la console de Microsoft dans les commentaires !