Dossier

[Sélection] Xbox One : Les exclusivités indispensables de la console (au 10/10/2016)

Par Redac JDGa le

Ici résidera notre sélection des jeux Xbox One que l’on juge indispensables. Nous actualiserons régulièrement nos recommandations quand un nouvel entrant satisfera à nos critères d’intérêt....

Ici résidera notre sélection des jeux Xbox One que l’on juge indispensables. Nous actualiserons régulièrement nos recommandations quand un nouvel entrant satisfera à nos critères d’intérêt. N’hésitez pas à nous suggérer, dans les commentaires, des titres qu’on aurait oubliés !

Xbox One

PS : On est parti sur des sélections exclusives à une console. C’est-à-dire qu’il pourra y avoir ici des titres qui sont sortis également sur PC (Ori and the Blind Forest, par exemple) mais nullement sur Wii U et PS4.

[nextpage title=”Le meilleur de 2016″]

Gears of War 4 – Octobre 2016

Après un début poussif, Gears 4 révèle toutes ses qualités dans un mode solo mené à un train d’enfer et bien ficelé. Mais The Coalition révèle ses vrais atouts dans un mode multi aux petits oignons, qui risque de faire date tant il est soigné à l’extrême. The Coalition a su parfaitement utiliser son héritage pour nous offrir un opus digne de ce nom, première vraie grosse claque sur Xbox One en termes de jeu d’action.

Notre test

Forza Horizon 3 – Septembre 2016

Forza Horizon 2 m’avait scotché des heures dans un bonheur que je ne n’avais pas ressenti depuis un moment. Une sensation qui parlera aux amateurs de NFSU2, mais ici à un degré de fun plus élevé. Ce troisième volet vient corriger tous les légers petits défauts qui subsistaient et se classe indéniablement comme le meilleur jeu de caisse typé arcade toutes plateformes confondues.

Notre test

[nextpage title=”Le vraiment meilleur d’avant 2016″]

Forza 6 – Turn 10 – Septembre 2015

Un an après la sortie du très bon Forza Horizon 2, deux après le moyen Forza 5, Turn 10 avait à cœur de prouver que la licence pouvait, chaque année, briguer la place de référence annuelle sur le secteur de la course automobile. La mission a été remplie avec ce Forza 6, fort d’une réalisation impressionnante, d’une campagne mieux pensée et d’un contenu (cette fois) à la hauteur. La conduite a également gagné en subtilité, et l’apport des courses de nuit ou de pluie a apporté un vraie plus. Un épisode solide.

Notre test

le-mode-nocturne-est-intense-640x360

Ori and the Blind Forest – Moon Studios – Mars 2015

Assurément un des plus gros coups de cœur de début 2015. Aucun gros point faible, énormément de points forts, le plateformer de Moon Studio excelle dans tous les compartiments de jeu : direction artistique inspirée, avec des environnements peints à la main, contrôles précis, level design intelligent et progression tout en douceur. Rajoutez à ça un petit prix – 19,99 euros – et obtenez un beau et joli 9/10.

Notre test : 9/10

ori

Gears of War Ultimate Edition – Epic Games/The Coalition – Août 2015

C’était la question qui nous taraudait avant qu’on l’ait entre les mains : faut-il craquer pour le remake Xbox One de Gears of War ? Et la réponse a été vite trouvée. Presque une décennie après la sortie de l’épisode originel, le FPS d’Epic Games n’a rien perdu de son explosivité. Un concert d’explosions et de vrombissements, nous disait Pierre, habillé dans cette édition de graphismes remis au gout du jour (textures, animations et cut-scènes). De l’action avec un Grand A, rafraichie avec amour ? On prend.

Notre test

Delta2-XboxOne-jpg-640x360

[nextpage title=”Le moins meilleur d’avant 2016″]

Rise of Tomb Raider – Crystal Dynamics – Novembre 2015

Rise of Tomb Raider quittera la présente sélection à la rentrée prochaine, quand le titre de Crystal Dynamics débarquera chez le concurrent japonais, sur PS4. Mais pour l’heure, c’est au service des possesseurs d’Xbox One seulement (et de PC, bientôt) que Lara Croft a été mise, dans une aventure jugée maitrisée par nos meilleurs experts. Si Rise of the Tomb Raider s’appuie un peu trop sur les acquis glanés par sa vénérable ascendance, et oublie du coup d’étonner, il reste un périple plaisant et équilibré – entre combats, plateformes et exploration -, démontrant une nouvelle fois le savoir-faire de ses géniteurs.

Notre test : 7/10

ROTTR-Finisher-640x360

Halo 5 : Guardians – 343 Industries – Octobre 2015

Appelé à la rescousse pour booster les ventes de la console américaine, Halo a débarqué un matin d’octobre 2015 pour une nouvelle aventure sous-titrée Guardians. Soyons honnête, on espérait mieux sur le plan narratif ; il semble que 343 Industries a troqué l’ambition de ce côté-là pour l’efficacité d’un FPS brut, au demeurant animé par un level design brillant. Mais il faut comprendre que c’est le multijoueur qui réside au centre de cet épisode, qui s’inscrit pleinement dans la nouvelle stratégie de Microsoft, celle de développer son influence dans l’eSport. Et qui de mieux, pour ce faire, qu’une de ses figures les plus emblématiques ?

Notre test du solo

Notre test du multi

H5-Guardians-Enemy-Lines-Potshot-1280x720

Rare Replay –Rare – Août 2015

C’est une compilation hommage au studio britannique Rare, gloire des années 90, qui a été mise en boite par le constructeur américain à l’été 2015. S’il faut malheureusement compter sans Donkey Kong Country et Golden Eye 007, pour les raisons de licence, la présente compilation embarque quand même une trentaine de jeux publiés entre les années 1983 et 2008 parmi lesquels on retrouvera les mythiques Banjoo-Kazooie, Perfect Dark Zero, Battletoads ou Conker’s Bad Fur Day.

rare rep