Dossier

[Dossier Mondial Auto 2016] Ferrari, Porsche, Jaguar : les véhicules de prestige sont-ils les mieux connectés ?

Automobile

Par Henri le

Tous les deux ans, le Mondial de l'auto de Paris fait le plein de visiteurs en quête de nouveautés. Et si la majorité des gens se renseigne sur les modèles pouvant les intéresser à l'avenir, il arrive toujours de divaguer vers des véhicules de grand luxe. Un écart furtif, qui permet parfois de s'installer à bord de voitures de prestige

mondial-de-l-auto-horaires-dates-et-programme

Ces habitacles de performance affichent toujours une esthétique très travaillée ainsi qu’une machinerie rutilante, mais qu’en est-il de la connectivité ? Sur ce domaine, différentes philosophies s’affrontent, même si le marché doit forcément s’adapter à l’usage de nos smartphones et autres tablettes.

Une fois n’est pas coutume, les véhicules de ce type étaient légion sur les différents stands. L’occasion idéale de vérifier qui prenait le pli ou au contraire tentait de garder ses distances avec le monde dit « connecté ».

_dsc6524

[nextpage title=”Maserati, la classe à l’italienne”]

Notre voyage débute chez Maserati. Depuis plus de cent ans, la marque italienne s’applique à combiner élégance et performance à travers des modèles devenus mythiques. Petite production oblige, le nombre de modèles présentés est restreint.

quattroporte-2

La QuattroPorte a subi un petit lifting et dispose d’un équipement high-tech un peu plus poussé. On retrouve un écran tactile de 8,4 pouces (21,3 cm) multi-touch. Ce dernier est compatible avec les systèmes Apple Car Play et Android Auto. Une bonne nouvelle étant donné que les constructeurs de luxe sont encore assez frileux sur l’utilisation des deux OS. La navigation peut se faire à l’aide d’une molette. La Quattroporte disposera, en option, d’un accompagnement à la conduite Stop & Go, d’une assistance au freinage d’urgence et d’une caméra à 360°. Rien de forcément transcendant pour une voiture vendue 100 000 euros sans options (le modèle présenté tarifait à 170 000 €)

quattroportetb-min

Maserati exposait également le Levante, un SUV haut de gamme visuellement très réussi, mais pas franchement plus équipé. On note toutefois la présence de deux ports USB pour la charge. L’assistance à la conduite en embouteillage qui vous dispense d’actionner les pédales ou le volant à faible allure n’est pas proposée. Un choix qui n’est pas anodin.

levante2

levante-min

Vous l’aurez compris, la marque ne fait que suivre la tendance, en équipant ses véhicules de luxe avec ce qui se fait aujourd’hui dans le haut de gamme. Comme l’un des représentants de la marque nous le précise, il n’y a pas une réelle volonté de pousser ce segment-là.

« Quand on conduit une Maserati, on l’écoute. Nos clients veulent entendre le moteur, ressentir les sensations de la conduite. »

straddale-min

La Maserati GranTurismo Straddale représente l’apogée de cette philosophie. Ce modèle emblématique date certes de 2007, et a donc presque 10 ans d’existence, mais il étonne encore par sa ligne superbe, même si son tableau de bord reste rudimentaire. La marque n’a d’ailleurs pas décidé de faire évoluer ce dernier, et le modèle a été un grand succès commercial (il n’est plus produit). Si vous pourrez bien sûr brancher votre téléphone en Bluetooth et profiter d’un GPS, n’espérez pas beaucoup plus. L’option sonore de Bose est d’ailleurs recommandée. Pour un modèle débutant aux alentours des 120 000 euros (ici 175 000 €), il faut bien avouer que cela fait tache.

straddale2-min

Ce « dénuement » technologique serait dû à une certaine vision de l’automobile italienne, voire latine. Les marques Maserati, Lamborghini et Ferrari viennent toutes trois de l’Emilia-Romagna, une région agricole et industrielle située au nord de l’Italie, dont la capitale est Bologne. Une région riche en histoire, qui a vu éclore des dizaines de véhicules de catégorie « grand tourisme », alliant style, performance et plaisir de conduite. Pas question donc d’entendre parler d’une voiture autonome, ce qui n’a rien d’étonnant.

« C’est intéressant, mais cela pourrait aussi augmenter le danger, puisque cela baissera l’attention générale des conducteurs. Notre segment est de toute façon protégé, puisque nos clients voudront toujours conduire les véhicules. »

maserati-min

[nextpage title=”Ferrari, entre tradition et modernité”]

Même son de cloche chez Ferrari ? On pourrait à première vue le croire en voyant les modèles exposés sur le stand rouge vif qui interpelle et fait rêver les visiteurs du salon. On y aperçoit des modèles connus, qui semblent confirmer les dires de son cousin italien.

_dsc6530-min-1

À moins d’être totalement réfractaire au genre, difficile de ne pas tomber en admiration devant la California T, la 488 Spider ou encore la F12 Berlinetta. Au milieu de ces modèles, qui tarifent tous largement à plus de 200 000 €, LaFerrari Aperta fait office d’ovni. Hors-normes, ce véhicule doté d’un V12 6.3 atmosphérique associé à un moteur électrique cumule 963 chevaux de puissance. Taillé pour la performance, ce missile qui coûte la coquette somme de 1,8 million d’euros n’est pas non plus axé sur une connectivité accrue.

laferrari

Malgré une compatibilité avec Apple CarPlay (et des options basiques comme le GPS, l’appel d’urgence, le Bluetooth), les habitacles et tableaux de bord arborent un design extrêmement racé, qui ne laisse que peu de place aux écrans. Des produits qui semblent plus que jamais mettre en avant les sensations de conduite. Le volant, qui compile la majorité des commandes, reste d’ailleurs une merveille d’ingéniosité.

laferrari3-min

Mais la marque au cheval cabré n’est pas aussi catégorique que Maserati concernant la connectivité. En plus d’avoir été la première à s’associer à Apple pour un partenariat – question de prestige – elle semble avoir compris qu’une nouvelle clientèle désire plus d’interaction à bord du véhicule. Un modèle en particulier représente ce changement de mentalité : La GTC- 4 Lusso T (qui débute à 230 000 €)

_dsc6521-min

Cette « familiale » 2+2 tout de même équipée d’un puissant V8 turbo 3.9 (offrant 610 ch à 7 500 trs/min sous le capot) conserve une allure fidèle à la marque, mais l’intérieur tranche avec les autres bolides. On y trouve un écran 10 pouces multi touch pour le tableau de bord et un second, tout en longueur, destiné au passager. Il est possible de profiter du mapping 3D des grandes villes, d’avoir directement accès à tous ses contacts ou de consulter l’état actuel du trafic. Comme le représentant de la marque nous l’indique, la Lusso T est moins axée sur le plaisir exclusif au conducteur.

_dsc6589-min

« Pour ce modèle, nous avons voulu mettre en avant le partage. Le plaisir de conduite est certes intact, mais le passager peut aussi suivre les informations relatives aux performances sur son propre écran. Il peut également prendre part au trajet en indiquant un lieu à rejoindre (station essence, restaurant…) qui s’ajoutera directement à l’itinéraire. Il a également accès à sa bibliothèque musicale, directement connectée à son smartphone. Cela permet au chauffeur de ne pas trop manipuler le tableau de bord pendant la conduite. »

_dsc6611-min

Ce mélange des genres est donc amené à se démocratiser chez les clients fortunés et plus jeunes. Un modèle qui ne laisse finalement rien au hasard, quitte à tordre le cou à ses principes originaux. Toujours avec style.

[nextpage title=”Retour en grâce de la Panamera & Parenthèse anglaise”]

Cette vision de l’automobile s’est souvent confrontée avec la philosophie allemande, toujours plus portée sur le high-tech et l’innovation. Une réputation qui, on va le voir, n’est pas vraiment usurpée dans le très haut standing.

_dsc6649-min

L’Audi R8 V10 Spyder exposée ici n’est pourtant pas la plus connectée. Débutant à 180 000 €, elle dispose tout de même du système Smartphone Interface, regroupant Google Android Auto et Apple CarPlay. Le tableau de bord derrière le volant est complet et lisible, mais pas franchement mieux doté que les modèles sportifs italiens.

panamera4s

Porsche Panamera 4S

L’un des véhicules les plus intéressants se trouvait juste en face, chez Porsche. Avec son impressionnante Panamera 4S (ici en Diesel), le constructeur a vraiment soigné cet aspect. Si ses lignes font en partie penser à la célèbre 911, l’intérieur a fait un sacré bond en avant. Le tableau de bord est composé d’un écran de 12,3 pouces en définition Full HD qui permet d’accéder à de nombreux services via une application très complète nommée Porsche Connect. Le modèle est compatible avec l’Apple CarPlay.

_dsc6633-min

Il est ainsi possible d’utiliser ce dernier pour consulter Google Street View, s’enquérir des dernières actualités, de la météo, vérifier l’horaire des trains, chercher des points d’intérêts aux alentours… Le tout sans latence. Il est possible d’utiliser la commande vocale et d’écouter les informations (ou vos SMS) via synthèse vocale. L’application permet au conducteur d’envoyer ses destinations ainsi que son agenda directement de son smartphone ou de son Apple Watch vers son véhicule. Il peut savoir en un coup d’œil si les portes et les fenêtres sont fermées.

porsche-image

Les passagers arrière ont aussi le droit à leur écran, grâce auquel ils peuvent modifier à loisir le chauffage ou l’aération de chaque place, mais également consulter toutes les données liées à l’infodivertissement. On sent que l’Allemand a vraiment pensé à tout pour faire passer une de ses gammes les plus célèbres à un niveau supérieur de connectivité. Le véhicule débute à 120 000 € sans options. Mais le prestige n’est pas usurpé.

_dsc6637-min

La gamme Jaguar

Pour la parenthèse anglaise, Jaguar propose lui une suite nommée InControl Touch (et Touch Pro) qui permet de créer un point d’accès Wi-Fi très utile. Ce dernier utilise l’antenne externe des modèle XF/XE/ F-Pace pour que les passagers puissent connecter jusqu’à huit appareils sans fil au réseau du véhicule.

_dsc6663-min

On y retrouve un écran multi touch de 8 ou 10 pouces, qui permet d’accéder à différentes applications pour vous aider à planifier votre itinéraire, à organiser votre prochaine réunion et à découvrir les mondes qui vous entourent. Vous pouvez préchauffez ou refroidir votre véhicule, vérifier le carburant ou déverrouiller votre voiture depuis votre smartphone.

_dsc6658-min

Grâce à un slot pour carte SIM, il est possible de mettre en place un système de SMS qui sera directement envoyé à vos proches lorsque vous prenez la route, ou affrontez un contretemps. En cas de panne importante, un bouton vous géolocalisera et fournira des informations sur l’état du véhicule afin de guider les services de dépannage vers votre emplacement. À l’arrière, il est possible d’opter pour des écrans individuels HD 10,2 ” déployables.

_dsc6659-min

L’ensemble n’est pas aussi impressionnant que chez Porsche ou Mercedes, mais la suite logicielle est bien conçue. Un bon point pour l’Anglais, dont les modèles sont quand même moins chers (excepté les véhicules sport type F-Type qui peuvent aisément dépasser les 100k)

[nextpage title=”Mercedes et BMW : Le high-tech version " Deutsch Qualität "”]

De son côté, le géant Mercedes a réussi à attirer les foules avec un panel de voitures particulièrement varié. Entre l’intéressant EQ et l’extravagante Maybach 6 rouge, d’autres machines ont suscité l’intérêt des amateurs d’automobiles connectées.

_dsc6691-min

AMG GT-R

C’est malgré tout le sentiment de puissance qui étonne en premier en voyant l’AMG GT R. Revêtue d’une peinture verte fluo pas franchement des plus fines, ce bolide doté d’un V8 4.0 biturbo porté à 585 ch dispose pourtant d’un tableau de bord similaire à la GT, bien fournie pour une voiture de piste. Le design de ce dernier donne l’impression de se sentir dans un cockpit.

_dsc6679-min

Le pavé tactile multitouch de 21 cm (960 x 540 pixels) est bien lisible, et l’utilisateur peut également utiliser un pavé tactile bien pensé situé sur le repose-main de la commande centrale. Un système de gestion du multimédia nommé COMAND Online propose de gérer toutes les données habituellement proposées dans le haut de gamme en termes de navigation, d’audio et de téléphonie.

_dsc6716-min

Une fois lié avec un téléphone portable compatible, il est possible de consulter des sites Internet à l’arrêt et d’utiliser librement pendant le voyage des applications Mercedes-Benz dédiées, comme la recherche des P.O.I (Points of Interest), la météo ou les webradios. Une borne d’accès Wi-Fi intégrée au véhicule permet de connecter un ordinateur portable ou une tablette. Il est possible d’utiliser un système de commande vocale pour accéder à toutes ces fonctions. Deux prises USB et emplacements pour carte SD sont également situés dans l’accoudoir central pour la connexion d’appareils audio et vidéo externes.

_dsc6715-min

Le constructeur à l’étoile mettait également à disposition le dernier AMG E43 Estate. Ce break de luxe en version 6 cylindres biturbo impressionne bien sûr par son espace (un coffre extensible jusqu’à 1820 litres !), mais aussi par son tableau de bord bien fourni. On y retrouve les mêmes options que pour la GT-R, mais dans un environnement plus propice à la consultation, notamment pour le passager.

s0-mercedes-classe-e-43-amg-break-entre-deux-en-direct-du-mondial-de-l-auto-2016-388164-min

Les classe E bénéficient en outre du système de communication et d’aide à la conduite « Car-to-X ». Ce dernier permet l’échange par transmission radio d’informations entre les véhicules, mais aussi les infrastructures de transport. Une conduite en réseau qui permet d’être constamment au courant de ce qui se passe sur la route. Du tout bon.

_dsc6730-min

BMW série 7 740 Le

Chez BMW, les coupés i8 occupaient une belle place. Mais nous avons pu nous installer dans la dernière série 7 740 Le Limousine du concurrent allemand de Mercedes, et le confort y est royal. Le véhicule utilise Connected Drive, qui permet l’accès aux informations localisées actuelles telles que la météo et les nouvelles, la recherche sur internet et des fonctions bureautiques pratiques. A vous les cours de la bourse, les infos de parking, ou les guides de voyage.

_dsc6741-min

La série 7 propose également un service de conciergerie. Il suffira d’appuyer sur un bouton pour être mis en relation avec un conseiller. Ce dernier pourra vous indiquer où se trouve le restaurant, le distributeur ou la pharmacie de nuit les plus proches, et envoyer directement les adresses sur le système de navigation. Un système d’appel d’urgence intelligent est aussi disponible. Les données importantes pour les secours, comme la position exacte de la voiture ou des informations sur la gravité de l’accident et le risque de blessures des occupants, sont transmises via une carte SIM intégrée au véhicule.

_dsc6736-min

Un peu à la manière de Mercedes, BMW dispose d’un service nommé « Information Trafic en Temps Réel RTTI » qui vous permet d’être au courant de tout ce qui se passe sur votre route. Il propose les itinéraires de contournement les plus rapides pour arriver à une destination donnée. Idéal en cas d’embouteillages ou d’accidents. Les sources de données utilisées comprennent les profils de déplacement anonymes des données GPS de flottes de véhicules.

_dsc6739-min

Les interactions avec le smartphone sont évidemment au menu avec une application nommée « My BMW Remote ». On pourra, ici aussi, déverrouiller le véhicule à distance, vérifier le statut des vitres, le taux d’essence ou tout simplement localiser votre voiture. La voiture peut évidemment se transformer en hotspot WLAN avec standard LTE.

7-series-sedan-wifi-hotspot-01-jpg-resource-1432559910274

A l’arrière, les passagers profitent d’une véritable station multimédia. En plus de sièges massants ou « revitalisants », vos hôtes (on peut utiliser ce terme à ce niveau) profite d’un écran 10 pouces inclut un lecteur Blu-ray, un port HDMI pour périphériques mobiles ainsi que différents ports pour lecteurs MP3, consoles de jeu, etc. La console située derrière vous permet de gérer l’aération et le multimédia et propose d’utiliser son service de musique illimité en ligne dans l’habitacle. Il est même possible de diffuser un parfum d’ambiance. Autant dire que les longs trajets peuvent vraiment passer très vite que l’on se détende, ou que l’on travaille.

7-series-sedan-comfort-ts-jpg-resource-1432558372261

Transformer un moment laborieux en une pause appréciable, tout en restant connecté avec le monde. Voilà le projet de BMW. Aux antipodes d’un Ferrari, l’Allemand propose le luxe de ne pas voir passer le temps.