Dossier

Serial Killer : Cinq documentaires et séries à voir sur les plateformes de SVOD

Série

Par Henri le

La figure du serial killer continue de fasciner le grand public, qui ne cesse de se demander comment de tels individus peuvent évoluer dans notre société, la plupart du temps sans éveiller de soupçons. Voici quelques documentaires pour mieux comprendre le phénomène.

Depuis le XIXe siècle, la science et la justice s’intéressent de près au phénomène des tueurs en série. Ce terme n’est d’ailleurs pas très ancien puisqu’il a été créé dans les années 70 au siège du FBI (à Quantico). Une preuve, s’il en fallait, de la difficulté à comprendre et analyser ces personnalités extrêmement dérangées.

La définition la plus répandue de ce terme veut que trois meurtres au moins aient été commis par la même personne dans un intervalle de temps. Mais certaines thèses tendent a expliquer que les motivations intrinsèques (issues de fantasmes dans la majorité des cas) sont les plus importantes pour qualifier ces actes.

Si les atrocités commises par ces hommes et femmes nous révulsent, elle exerce paradoxalement un vrai pouvoir de fascination chez nombre d’entre nous. La littérature et le 7e art se sont ainsi rapidement emparés de ces « monstres du quotidien » pour en faire la pièce maîtresse de certaines œuvres. L’année dernière, nous vous avions concocté un dossier sur les meilleurs films traitant du phénomène.

La liste suivante se compose surtout de documentaires, disponibles sur les plateformes de sVoD les plus populaires. Netflix a vite compris l’engouement du public pour ce type d’histoire, et a produit de nombreux docu-fictions et séries sur le sujet (et d’autres histoires judiciaires restées mystérieuses). En voici quelques-uns qui valent le détour.

Ted Bundy : Autoportrait d’un tueur

Alors que Extremely Wicked, Shockingly Evil and Vile a fait la une de Netflix en mettant en avant l’excellente interprétation de Zac Efron, pourquoi ne pas découvrir le documentaire dont il est issu ? Avant de réaliser le film, Joe Berlinger a d’abord retracé minutieusement l’histoire du célèbre serial killer dans un documentaire en quatre parties.

S’il élude volontairement l’évocation de la violence dans le long-métrage, ce documentaire prend un parti plus neutre en accumulant les preuves contre ce dernier. C’est donc le pendant parfait pour mieux comprendre la psyché de ce tueur qui aura tenu en haleine toute l’Amérique.

Dans la tête des Criminels

Cette série de documentaire Netflix en quatre parties se focalise sur les grands criminels de notre époque. Chaque épisode analyse néanmoins les différences majeures qui séparent les tueurs de masse. L’occasion de comprendre les différences fondamentales entre un tueur à gages, un serial killer, un baron de la drogue ou encore un chef de secte. Cependant, la majorité de ces individus partagent un point commun : un certain don pour la manipulation.

De Jeffrey Dahmer à El Chapo Guzman en passant par Joseph Fritzl, la série dresse un panorama assez convaincant de ces personnages qui ne trouve le salut que par la violence. On vous conseillera avant tout le premier épisode, consacré aux tueurs en série, qui regroupe les avis de profilers et de neurologues sur le sujet.

Aileen : Life and Death of a Serial Killer

Immortalisé par le film « Monster » (Patty Jenkins,2003), où elle était notamment incarnée par l’actrice Charlize Theron, Aileen Wuornos est considéré comme la première tueuse en série des États-Unis. Condamnée à mort en 2002 pour avoir tué sept hommes (en un an) alors qu’elle exerçait le métier de prostituée, elle a fait l’objet d’un procès très médiatisé. Nick Broomfield l’a suivi pendant de longs mois et a retracé son existence torturée pour comprendre les raisons de son passage à l’acte et l’explosion de violence qui a suivi. Un témoignage compilé dans le documentaire Aileen : The Life and Death of a Serial Killer et disponible sur Amazon Prime Video.

Elle a par ailleurs suscité une forme d’émotion chez certains spectateurs. Si elle apparaît clairement dérangée et dangereuse pour la société, son cas est aussi le procès d’une Amérique pauvre et peuplée de laissés pour compte. Il montre également à quel point une enfance chaotique peut avoir des conséquences redoutables sur le reste d’une vie. À découvrir.

Netflix propose également deux séries particulièrement réalistes sur le phénomène, qui ont toute leur place dans notre sélection. Elles ne se contentent pas simplement de mettre en scène des meurtres ayant eu lieu, mais les mécanismes psychologiques à l’œuvre chez les personnes qui les perpétuent.

Mindhunter

Mindhunter est une série fascinante à bien des égards. Elle retrace en effet la genèse du profilage des serial killers les plus redoutables des États-Unis. Elle s’inspire de l’œuvre de deux agents du FBI, John E. Douglas et Robert Ressler (nommés ici Holden Ford et Bill Tench), qui ont interrogé de nombreux tueurs en série et énormément contribué à cette nouvelle science.

Très fidèle au livre, la série bénéficie d’une mise en scène sobre, mais efficace et les acteurs qui interprètent les tueurs sont brillants. Les différents réalisateurs ayant travaillé dessus (dont le célèbre David Fincher) ont décidé de ne pas vraiment montrer de violence graphique, et laisser les récits glaçants nous maintenir en haleine. On vous conseille de le combiner aux entretiens de Stephane Bourgoin, cités plus bas. On n’en peut plus d’attendre la saison 2 !

Manhunt : Unabomber

Manhunt : Unabomber est passée relativement inaperçue sur Netflix, et c’est bien dommage. Cette série en huit parties se penche sur le cas de Theodore Kaczynski, surnommé « Unabomber » par la presse américaine. Sa campagne de terreur, qui a consisté à envoyer des colis piégés explosifs aux quatre coins du pays, le rapproche plus d’un terroriste. Ce dernier affirmait lutter contre la société industrielle, la technologie et le progrès en général, comme il l’a affirmé dans un long manifeste.

La traque de cette ermite brillant mais profondément névrosé aura duré 18 ans, où ce dernier aura fait trois morts et 23 blessés. La série met en lumière cette folle traque tout en se penchant sur la psychologie étriquée du personnage, qui a abouti à la mise en place de son plan. Très recommandable.

Bonus : Les entretiens de Stéphane Bourgoin

Si le sujet vous intéresse, pourquoi ne pas vous asseoir à la table des véritables tueurs en série évoqués dans ces documentaires ? Cela tombe bien, Stéphane Bourgoin, un des plus grands spécialistes des serial killers dans le monde, a passé une bonne partie de son existence à les interroger. Certaines de ses interviews sont disponibles sur YouTube, et vous permettent d’écouter les confessions des plus célèbres d’entre eux.

Edmund Kemper, Otis Toole, Gerard Schaeffer… Autant de criminels que Bourgoin a su mettre à l’aise pour les faire « passer à table ». Comme vous allez le constater, ils sont affables et certains font preuve d’une grande intelligence. Ce petit documentaire en cinq parties vous ouvre les portes du mal.