Dossier

Sexy Lingo : on a pris 1 heure de cours sur l’appli de drague à l’étranger de YouPorn

apps

Par Amandine Jonniaux le

Tus musculos te hacen ver fuerte.

Choper dans toutes les langues, c’est le pari qu’a fait Youporn avec Sexy Lingo. Disponible dans quatre langues différentes, le site pour adulte propose à ses utilisateurs d’apprendre gratuitement le b.a.-ba de la drague (et plus si affinités), autour de quatre thématiques : les bases, la conversation, le flirt, et l’intimité. Une bonne nouvelle pour tous les amoureux de la langue (et du reste) désireux de tester leur pouvoir de séduction dans le monde entier. La pratique valant mieux que la théorie, on a testé Sexy Lingo pendant une heure, et on n’a pas été déçu.

Les bases, no es ganado

Avant même de parler du contenu de Sexy Lingo, il est de bon ton de s’arrêter sur sa forme. Plutôt sympathique au demeurant, le service se limite à un site web responsive sur mobile. C’est dommage, on aurait préféré une application, mais ce n’est finalement pas l’aspect le plus contraignant de l’histoire. Après avoir créé un compte via une adresse poubelle, on réalise vite que si Youporn est bien placé sur le porno, il est loin de briller par son ergonomie. La session se déconnecte régulièrement, le chargement est lent, certaines traduction sont plus qu’approximatives, et on est même tombés sur une question n’ayant tout simplement aucune réponse valide.

Il en faut plus pour nous décourager, place à la pratique. En tout, douze cours sont répartis autour de quatre grandes thématiques indispensables à la drague, le tout disponible en français, anglais, espagnol et portugais. Autant dire que pour draguer en chinois ou en allemand, il faudra repasser.

Retour en 4e B, option sexe appliqué

C’est parti pour une leçon d’espagnol muy caliente. Calqué sur le modèle de Duolinguo, Sexy Lingo se présente comme une série de devinettes à choix multiples. En répondant correctement aux questions, qui se révèlent être d’une simplicité affligeante (et pourtant, on a sauté pas mal de cours d’espagnol), il est possible de débloquer les niveaux supérieurs. Et c’est finalement là que les choses deviennent intéressantes.

Après un cours ultra-basique sur la langue espagnole qui nous demandait de traduire “bonjour”, “femme” ou “célibataire”, place au vif du sujet avec les leçons Flirt et Intime. Sans prévenir, le site nous apprend à dire “cunnilingus”, “sexe anal” et “je vais éjaculer”, avec de belles photos plus ou moins explicites en guise d’illustration. Si on avait oublié que Sexy Lingo avait été pensé par Youporn, les leçons avancées sont une belle piqûre de rappel. Autre bémol de taille, contrairement aux autres sites d’apprentissage linguistiques, Sexy Lingo ne propose aucune prononciation orale. La drague en portugais c’est déjà compliqué, mais avec un accent pourri, on n’est clairement pas rendus.

Say no to MST

Sexy Lingo n’a pas pour vocation de délivrer une attestation de niveau C2 à l’issue de ses cours, et ça se voit. Néanmoins, le site a la bonne idée de dispenser quelques notions de consentement, et c’est sans doute ce qui le sauve. Une chope de soirée n’a pas besoin de connaître en détail la vie de votre grand-mère Denise, par contre il vaut mieux s’assurer qu’il ou elle soit consentant-e avant d’entamer un rapport sexuel. Même si on aurait aimé une thématique complète autour de la contraception et du consentement, on retrouve quand même les bases d’une relation éclairée entre adultes avertis, avec des questionnements sur la pilule, le préservatif et la permission mutuelle.

 

 

Notre avis

Sur le plan pédagogique, on ne va pas se mentir, les cours dispensés par Sexy Lingo sont extrêmement basiques. Il faut à peine une heure et demie pour faire le tour de toutes les leçons dans toutes les langues. Si l’objectif de la soirée est d’avoir une vraie conversation avec une conquête étrangère, il faudra miser sur un peu plus que sur l’enseignement dispensé par Youporn. En même temps, l’initiative du site pour adultes se voulait plus drôle que pédagogique, et à ce niveau-là, c’est assez réussi, si on oublie l’aspect technique.