Dossier

Top(s) 5 : Les films de l’année de la rédaction

Cinéma

Par Redac JDGe le

2015 fût un excellent cru cinéma. Et il est temps de faire le bilan ! Un bilan que nous avons choisi de confier à chacun des membres de la rédaction. Chacun va vous donner son top 5 ciné de l’année 2015, ses coups de cœurs et ses surprises. Comme vous allez le voir, certains films reviennent plus que d’autres. Qui a dit Mad Max ?

Et n’hésitez pas à donner votre top 5 dans les commentaires !

2

[nextpage title= »Le top 5 d’Anh »]

5/ Mad Max Fury Road

Qui d’autre que Georges Miller pour faire un remake d’un des plus gros films post-apocalytiques ? Eh bien personne. Le rythme du film est mené tambour battant et on en prend aussi bien dans les yeux que dans les oreilles. Un vrai festival.

2

Notre critique.

4/ Straight Outta Compton

L’histoire un peu romancé des NWA mais on se laisse prendre au jeu et c’est un vrai plaisir, surtout pour le fan que j’étais.

19

3/ Star Wars Le Réveil de la Force

Bon OK, c’est l’épisode IV de 1977 avec les effets spéciaux de 2015 mais très honnêtement, j’ai passé un très bon moment avec les nouveaux personnages et il me tarde de découvrir les épisodes suivants.

3

Notre critique.

2/ Mission Impossible Rogue Nation

Grosse surprise cette année avec un film d’action parsemé d’humour et qui ne rentre jamais dans les clichés style James Bond. Très très bon moment.

20

Notre critique.

1/ Vice Versa

Il fallait bien un Pixar et celui-là a réussi à retranscrire et illustrer parfaitement comment nos émotions pouvaient fonctionner. Ce n’est pas le meilleur Pixar mais j’ai bien aimé.

21

Notre critique.

[nextpage title= »Le top 5 de Pierre »]

5/ Kingsman

Fun, drôle, décomplexé, Kingsman a réussi a réinventer la comédie d’espionnage en ce début d’année. Un film bien mené par un Matthew Vaughn en grande forme et porté par un Colin Firth et un Taron Egerton bien dans leurs bottes. Un film sans prise de tête qui mérite d’être vu.

14

Notre critique.

4/ The Martian

Un film important pour moi. J’ai suivi la production de l’adaptation du livre de Weir dès ses débuts, scrutant la moindre information le concernant. Je me suis également rendu sur le tournage en Hongrie. Puis est venue la sortie. Si The Martian n’est pas le film de l’année, loin de là, il prouve que tonton Ridley en a encore sous le capot. De plus, la mise en images d’une histoire simple mais prenante a été réalisée avec intelligence.

22

Notre critique.

3/ Daredevil

Ce n’est pas un film, et alors ? En retournant le truc, nous pouvons dire que Daredevil est un gros film de 13 heures découpé en épisodes. Véritable réinvention du Marvel Cinematic Universe, la série de Netflix a parfaitement compris l’essence du personnage, avec un penchant Millerien. Une série haletante avec une mise en scène inventive (dans les scènes de baston, notamment) qui mérite le détour. La meilleure production super-héroïque de cette année.

23

Notre critique.

2/ Star Wars Le Réveil de la Force

Ah… celui là, il fait débat. Vous avez été beaucoup dans les commentaires à dire que le film était pourri (certains avec souvent beaucoup de mauvaise foi). Mais moi, j’ai aimé. J’ai adoré, même. Si le film ne réinvente pas la franchise, c’est avant tout un fix de nostalgie qui promet beaucoup pour la suite. Histoire simple (l’essence même de Star Wars) mais bien rythmée, personnage bien écrits (dont certains très complexes comme Kylo Ren), scènes d’action sans prise de tête… Le Réveil de la Force est tout ce que les fans attendaient, rien de plus. Mais en même temps, c’est ce qu’il nous fallait, bon sang !

5

Notre critique.

1/ Mad Max Fury Road

« Oh lolilol, l’est trop nul Mad Max y’a pas de scénario ! ». Cette phrase me donne envie de tuer des chatons. Mad Max Fury Road n’est pas un film à regarder pour son scénario, ni même ses rebondissements. Mad Max, c’est avant tout une expérience visuelle et sonore, un storytelling qui passe dans l’image et non par les dialogues. Et Mad Max, c’est de l’adrénaline pure qu’on s’injecte en intra-veineuse. Oui, le scénario de Mad Max Fury Road est volontairement minimaliste, mais on s’en fout.

6

Le film de l’année, pour moi. Et tut tut les rageux !

Notre critique.

[nextpage title= »Le top 5 de Fabio »]

5/ La Isla Minima

Un vrai thriller poisseux dans la veine de True Detective (saison 1). Un atmosphère lourdasse à souhait, des non-dits à tous les coins de plans et une photographie à couper le souffle.

15

4/ Mad Max : Fury Road

Un tableau, une chorégraphie, un maelstrom de couleurs et de coups de pieds/poings, l’oeuvre de George Miller est un chaos maîtrisé absolument jouissif. Pour sûr, la claque visuelle de l’année.

3

Notre critique.

3/ Mia Madre

Comme à son habitude, Nani Moretti fait mouche en traitant d’un sujet grave (la mort de sa mère) avec des monuments de sensibilité et d’humour. Ou comment passer du rire aux larmes d’une scène sur l’autre, puis inversement.

16

2/ Le Fils de Saul

Le pitch tient sur un ticket de métro mais la puissance du film de Laszlo Nemes, elle, est difficilement quantifiable. Le Fils de Saul se déroule en un souffle, court, celui d’un membre des Sonderkommando, un groupe de prisonniers juifs pendant la Seconde Guerre mondiale devant assister les nazis dans leur plan d’extermination, sacrifiant tout au besoin d’enterrer un garçon loin de cette horreur.

17

1/ Mustang

Mon film de l’année. Quand cinq sœurs essaient de vivre une autre adolescence que celle qui est prônée par leur famille conservatrice, en Turquie. Comme Moretti, Deniz Gamze Ergüven manie avec grand talent tous les registres (humour, gravité) sans jamais tomber dans la facilité. A voir.

18

[nextpage title= »Le top 5 de Henri »]

5/ Much Loved

Avec Much Loved, le réalisateur franco-marocain Nabil Ayouch évoque la vie de quatre prostituées travaillant dans les rues de Marrakech. Il s’attaque ainsi à un sujet tabou au Maroc, où ces femmes sont à la fois utilisées et condamnées par la même société. Un film qui vaut grandement pour son portrait subtil de femmes de caractère, tiraillées entre leur foi et un profond désir d’émancipation.

1

4/ Mad Max Fury Road

Mad Max : Fury Road fait l’effet d’un grand huit. Doté d’une féroce envie de déboulonner les verrous scénaristiques de ses concurrents, Miller livre un film visuellement hallucinant, qui ne s’embarrasse guère d’un scénario complexe. Cette tornade de sang et de suie laisse le spectateur usé, mais repu. Une leçon de divertissement populaire, qui rend hommage au background de la saga et égratigne méchamment le reste d’une industrie bien trop timorée.

mad-max-fury-road-3

3/ Sicario

Habitué des films psychologiquement torturés, Denis Villeneuve change de cap avec Sicario. Le Canadien arrive à saisir toute la violence des trafiquants de drogue, qui sévissent dans les zones frontalières avec le Mexique. L’occasion de profiter du talent immense de Roger Deakins, directeur de la photographie, et d’un casting parfaitement calibré. Difficile de ne pas être happé par cette tension lourde, presque animale, habilement distillée pendant plus de deux heures.

sicario_018

2/ Mia Madre

Après « Le Caiman » et « Habemus Papam », Nanni Moretti se focalise cette fois-ci sur un personnage féminin. En racontant l’histoire du décès de sa propre mère, il livre une histoire bouleversante, où oscillent moments durs et traits d’humour. Un film lent, mais jamais long, qui touche sa cible à chaque fois, et résonne encore longtemps après visionnage. À voir absolument.

2

1/ Le Fils de Saul

Pour son premier film, Lazslo Nemes nous livre le choc de l’année. À travers les yeux d’un Sonderkommando, prisonnier juif chargé de nettoyer les chambres à gaz, le réalisateur hongrois nous laisse entrevoir l’enfer vécu par ces hommes mentalement brisés. La mise en scène, sobre mais enlevée, a le bon gout de ne pas montrer l’horreur de face. Tout se déroule en hors-champs, mais rien ne nous est vraiment épargné. Deja un classique.

le-fils-de-saul-3_5457400

[nextpage title= »Le top 5 d’Elodie »]

5/ A most violent year

Pour la lente et spectaculaire tension de ce film et son duo d’acteurs

1

4/ Mad Max Fury Road

Pour la photographie, Charlize « badass » Theron et surtout Tom Hardy (soupirs).

5

3/ Sicario

Thriller enlevé. Emily Blunt toujours aussi parfaite et Benicio qui vampirise le film à lui tout seul

7

2/ Citizen Four

Comment ne pas évoquer ce documentaire à l’heure actuelle, les risques pris par leurs auteurs et leur jeune source… Un film d’utilité publique.

8

Notre critique.

1/ Les Minions

Hello chiquita papaya de bananaaaaa !

9

[nextpage title= »Le top 5 de Mathieu »]

5/ Dragon Ball Z – La résurrection de Freezer

L’âme de la série animé de mon enfance qui renaît de ses cendres. Un véritable bonheur.

10

Notre critique.

4/ Imitation Game

Un grand film qui nous dévoile un autre visage de la seconde guerre mondiale

11

Notre critique.

3/ The Man from UNCLE

Guy Ritchie retrouve son humour british et rocambolesque pour un film d’espionnage de haut niveau servi par un excellent casting.

12

2/ Kingsman

Un film d’action boosté à l’adrénaline avec une surprise de taille : Colin Firth comme agent secret badass. La belle surprise de l’année

13

Notre critique.

1/ Mad Max Fury Road

Le retour du boss, George Miller, qui nous donne une version new­look d’un des anti­héros les plus appréciés de tout les temps. Tom Hardy et Charlize Theron sont sublimes et le film décoiffe de la première à la dernière minute.

4