Dossier

Vendre ses cryptomonnaies contre des euros

Crypto

Par Owen Simonin le

Cet article vient clôturer notre série « comment débuter dans les cryptomonnaies ». Si vous êtes novice, nous vous invitons à jeter un œil aux trois autres articles de cette série « comment acheter ses premiers bitcoins », « comment sécuriser ses cryptomonnaies » et « comment échanger vos cryptomonnaies ».  

Plusieurs mécanismes permettent de convertir ses cryptomonnaies en euros et/ou dollars afin de les utiliser facilement dans la vie courante. Bien que l’opération puisse paraitre fastidieuse, en réalité, elle est très simple et assez rapide à réaliser.

En passant par une plateforme d’échange

Étape 1 : Transformer ses cryptos en euros

Certaines plateformes d’échange vous proposent d’échanger directement vos cryptomonnaies en euros (ou autres monnaies FIAT) pour les recevoir directement sur son compte en banque.

Remarque : Ce système vous permet également de laisser des euros directement sur la plateforme et d’éviter une exposition permanente à la fluctuation des cours. (Attention, une commission variable selon les plateformes est prélevée à chaque échange).

Parmi les plateformes qui proposent cette possibilité, il y a Coinbase ou encore Kraken que nous avons cité dans les précédents articles de cette série. Si vous avez déjà un compte, n’hésitez pas à utiliser ce dernier. Gardez en tête de consulter les frais à chaque transaction et sélectionner la plateforme imposant les plus petites commissions si vous échangez de plus gros volumes financiers.

Étape 2 : Envoyer les euros sur votre compte bancaire

Une fois vos cryptomonnaies converties en euros, vous pouvez désormais les envoyer vers votre compte en banque. Pour réaliser cette dernière étape, vous devrez obligatoirement réaliser un KYC (know your customer), si vous ne l’avez pas déjà fait à l’inscription sur ladite plateforme. La fonctionnalité retrait en euros pourra ne pas être accessible sans cette opération. Réaliser son KYC consiste à valider son identité auprès de la plateforme dans le cadre de la lutte contre le blanchiment d’argent notamment. Cette étape est classique, elle vous demandera une pièce d’identité et une preuve de domiciliation (facture eau, gaz, électricité ou autres justificatifs). Votre KYC étant validé, vous pouvez à présent demander le virement.

Prenons l’exemple de Kraken qui est idéal pour ce genre d’opération, car les frais appliqués sont très faibles (> 0,2% en moyenne). Il faut vous rendre sur « Funding » (« financement » dans le header). Ici, vous trouverez la liste de vos soldes dans les différentes monnaies. Pour effectuer le retrait, cliquez sur « withdraw » (retrait en anglais) sur la ligne Euro (EUR). Ensuite, il vous suffira de sélectionner le montant et le compte de destination. SI vous n’avez pas enregistré de compte, vous pourrez le faire à ce moment-là. Même si ce sera légèrement différent, vous retrouverez le même mécanisme sur les autres plateformes. Une étape de « vente », par exemple « Bitcoin/EUR » et une seconde étape de retrait de votre solde en Euro, vers votre compte en banque.

Exemple d’un visuel de solde sur Kraken

En utilisant les Neobanques

Les néobanques sont très présentes dans le monde de la cryptomonnaie. Convertir ses cryptomonnaies via une carte bancaire est la solution la plus simple pour les dépenser par la suite. Plusieurs cartes bancaires vous permettront de réaliser ce type d’opération : Wirex, N26, Revolut, crypto.com et bien d’autres.

N26 Revolut

Dans ce système, Wirex est la solution la plus simple et la plus complète. Leur solution se trouve à l’intervalle entre un portefeuille de cryptomonnaies et une banque en ligne. D’apparence, Wirex fonctionne comme un compte bancaire classique, vous pouvez stocker votre argent, faire des virements, payer avec votre CB,… Mais plusieurs fonctionnalités sont différentes. D’abord c’est une banque multi-monétaire, vous pouvez sur le même compte stocker des monnaies fiduciaires (€, £, $,…) et des cryptomonnaies (bitcoin, ethereum… 6 autres). De cette manière, vous pouvez dépenser vos cryptomonnaies dans tous les magasins acceptant le paiement par carte VISA, Wirex se charge de la conversion pour vous (ce service engage évidemment des frais, mais nous y reviendrons dans un article plus complet).

Exemple d’un visuel de solde sur l’application Wirex
Exemple d’un visuel de solde sur l’application Wirex

De plus, en bonus, Wirex offre un cash-back de 0.5% en bitcoin sur vos achats. Si vous dépensez pour 100€ dans une boutique, Wirex vous verse l’équivalent de 0.50€ en bitcoin. Cela semble peu, mais cumuler et avec la variation du cours des cryptomonnaies, cela peut s’avérer intéressant dans le temps. [Ce cash-back peut monter jusqu’à 1.5% si vous conservez des WireX token ceci dit…]

Wirex

En utilisant les distributeurs ATM Bitcoin

Une solution simple et rapide, les ATM Bitcoin fonctionnent comme des distributeurs de banques classiques, il vous suffit de vous y rendre muni de votre adresse bitcoin pour recevoir vos euros.

En revanche, bien que pratique, cette solution est encore peu accessible en raison du peu d’ATM de bitcoin existant aujourd’hui. En France, fin 2019, on en recense seulement 3 actifs à Montpellier, Nice et Rouen. Mais certains pays sont plus avancés à l’image des États-Unis (plus de 5000) ou de nos voisins suisses (près de 100).

Le site coinatmradar.com recense la plupart des ATM bitcoin en fonction dans le monde, selon eux, il y en aurait près de 6500 actuellement sur l’ensemble du globe.

Distributeur ATM Bitcoin de la marque localcoin
Distributeur ATM Bitcoin de la marque localcoin

Ici se termine notre série « comment débuter dans les cryptomonnaies ». Nous espérons qu’elle saura vous guider dans vos premiers achats de cryptomonnaies. D’autres articles à destination des plus novices seront publiés prochainement sur diverses thématiques notamment comment et/ou dépenser ses cryptomonnaies, les erreurs à ne pas commettre lorsque l’on souhaite investir et beaucoup d’autres.