Dossier

[Dossier] Univers, personnages, jeux : Tout savoir sur l’univers de Warcraft

Conclusion : qu'attendre du film Warcraft ?

Après lecture de ce dossier, vous avez les clefs en main pour bien comprendre le film. Si vous êtes un profane dans la matière, nous espérons vous avoir aidé à mieux appréhender cet univers que vous allez découvrir au cinéma. Si vous êtes un fan, nous espérons vous avoir rafraîchi la mémoire pour que vous puissiez profiter pleinement de l’oeuvre de Duncan Jones.

Warcraft_Orgrim_Action-1024x683

Mais concernant le film, à quoi s’attendre ?

Warcraft pourrait être un film tout moisi. Ce ne serait pas le premier long-métrage adapté d’un jeu vidéo qui soit complètement raté. Néanmoins, tous les signaux semblent être au vert pour un produit de qualité.

Premièrement, le projet est suivi de près, de très près, par Blizzard qui a mis dix ans avant de nous offrir Warcraft au cinéma. Chris Metzen, le big boss de la licence Warcraft, a supervisé de près le développement, souhaitant ne pas décevoir les joueurs.

De plus, notons que le film est réalisé par Duncan Jones, qui a déjà fait ses preuves. Le fils de David Bowie avait déjà créé la sensation avec Moon, son premier projet indépendant. Puis, il a confirmé avec Source Code, montrant qu’il était capable de travailler sur des productions plus ambitieuses. Warcraft sera-t-il la consécration ? Notons également que ce cher Duncan connait bien l’univers de Warcraft, étant un ancien joueur de WoW.

Moon
Moon

Autre raison d’avoir confiance : le travail d’ILM en la matière. Warcraft présente un énorme défi pour le studio. Ayant travaillé pendant 20 mois sur les effets spéciaux, ILM souhaite faire de Warcraft le prochain Avatar. Les bande-annonces rassurent quant au travail de titan effectué sur les orcs, par exemple, même si l’aspect artificiel se fait toujours sentir.

Avatar-Movie-Wallpapers

Enfin, Warcraft nous racontera une histoire solide. Le scénario du premier jeu a été enrichi au fil des ans et a cette capacité de pouvoir être facilement adaptable en film. Reste plus qu’à mettre ça sur pellicule.

Toutes ces raisons donnent donc de l’espoir pour Warcraft, même si nous sommes loin d’être à l’abri d’un accident industriel. Warcraft ne doit cependant pas se planter. Et ce pour trois raisons principales (outre le fait d’assurer la carrière de Jones et de rapporter des sous au studio) :

Premièrement, Warcraft se doit d’être la première adaptation de jeu réellement réussie. Certes, ce ne sera pas la première (Silent Hill de Gans est tout à fait correct), mais ici, c’est différent, puisqu’elle pourrait ouvrir la marche à toute une flopée d’adaptations d’ampleur. Warcraft est la première adaptation a être dotée d’un budget de blockbuster et signera le début d’une nouvelle ère si la chose se montre payante. Ubisoft, par exemple veut lui aussi adapter ses jeux sur grand écran. D’ailleurs, en décembre prochain, le premier film Assassin’s Creed débarquera dans les salles. Activision aussi veut entrer dans le game, puisqu’un studio a été ouvert pour porter les jeux au cinéma.

df-ew-first-look-dec2015

Deuxièmement, Warcraft pourrait signer le grand retour de l’Heroic Fantasy au cinéma, comme l’avait fait le Seigneur des Anneaux au début des années 2000. Certes, le genre n’a jamais déserté les écrans (pour preuve la trilogie The Hobbit il y a peu), mais Warcraft pourrait relancer l’intérêt pour le genre et d’autres productions pourraient en profiter. On pense notamment à Legend of Conan, Magic ainsi que le film Donjons et Dragons, qui passeraient du stade d’arlésiennes à projets concrets.

Donjons et Dragons
Donjons et Dragons

Enfin, Warcraft devra réussir pour lui-même. Le film porte dix ans d’espoirs de fans et ces derniers ne lui pardonneront aucun écart. Si Warcraft se plante, ce sont d’éventuelles suites (déjà prévues) qui en pâtiront, ainsi que toute la licence. World of Warcaft, toujours actif, pourrait ainsi souffrir de la qualité déplorable du film.

Bref, beaucoup d’espoir dans Warcraft, beaucoup de peur, également. En tout cas, nous serons bientôt fixés ! Vous êtes prêts ?

POUR LA HOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOORDE !