Test

1ères Impressions : Panasonic Lumix GX1

Photo

Par Anh Phan le

Comme vous le savez maintenant, c’est hier ICI que Panasonic a officialisé son nouveau Lumix GX1, qui succède donc au Lumix GF1 et qui confirme donc que la gamme Lumix GF sera avant tout destiné au grand public.

Voici donc des photos lives de la bête et pour les caractéristiques, je vous renvoie vers son annonce ICI.
Pour l’avoir donc eu entre les mains, le GX1 reprend vraiment l’ergonomie du GF1. On y retrouve la même prise en main sauf que cette fois, le grip est plus prononcé, ce qui améliore au passage la prise en main. Je retrouve du coup ce que j’ai aimé avec la prise en main d’un Sony NEX-5.


Au niveau de la finition, rien à redire, ça sent le soucis du détail et le tout solide. On appréciera surtout la version silver qui est vraiment mais vraiment très belle. Et quand il est couplé à l’objectif X 14-42mm, on comprend vite que Panasonic a peut-être trouvé la bonne formule avec un appareil compact et ce, même plus compact que ce que propose la concurrence. Pour ce qui est de l’AF, le constructeur nous promet un autofocus extrêmement rapide, surtout avec un objectif X. On n’a pas vraiment pu le tester vu les conditions difficiles en terme de luminosité lors de la présentation.

Par contre, là où le bât blesse, c’est l’impression que Panasonic s’est un peu reposé sur ses lauriers, alors qu’on attendait à un véritable concurrent du Sony NEX-7 ou du Fuji X100, on n’a « qu’un » simple successeur du GF1. On regrettera aussi la résolution de l’écran, surtout quand on le compare à la concurrence dont l’Olympus PEN E-P3 qui vous propose une meilleure résolution et un dalle OLED. On apprécie la molette mais je la trouve personnellement trop petite. Pour le capteur de 16 Mégapixels, c’est un peu ce qui se fait de mieux actuellement dans le monde Micro4/3, on retrouvera donc les performances d’un Lumix G3.

Panasonic en a aussi profité pour annoncer son nouveau viseur électronique, rattrapant son retard sur la concurrence. Evidemment, si vous ne jurez que par la présence d’un viseur, je ne saurai que vous conseiller le Lumix G3. Si non, ça dépannera toujours, surtout si vous utiliser de longues focales. Dommage qu’il ne soit pas compatible avec les anciens Lumix, faute à un nouveau connecteur.

Au final, pas de surprise en soi, Panasonic a récupéré les points forts du Lumix GF1 pour nous pondre un GX1 au goût du jour. Et couplé à son objectif X 14-42mm, inutile de vous dire que c’est un peu ZE appareil photo Micro4/3 du moment voire même des appareils hybrides vu son prix plancher de 799€ avec l’objectif X.

Comme vous le savez maintenant, c’est hier ICI que Panasonic a officialisé son nouveau Lumix GX1, qui succède donc au Lumix GF1 et qui confirme donc que la gamme Lumix GF sera avant tout destiné au grand public.

Voici donc des photos lives de la bête et pour les caractéristiques, je vous renvoie vers son annonce ICI.
Pour l’avoir donc eu entre les mains, le GX1 reprend vraiment l’ergonomie du GF1. On y retrouve la même prise en main sauf que cette fois, le grip est plus prononcé, ce qui améliore au passage la prise en main. Je retrouve du coup ce que j’ai aimé avec la prise en main d’un Sony NEX-5.


Au niveau de la finition, rien à redire, ça sent le soucis du détail et le tout solide. On appréciera surtout la version silver qui est vraiment mais vraiment très belle. Et quand il est couplé à l’objectif X 14-42mm, on comprend vite que Panasonic a peut-être trouvé la bonne formule avec un appareil compact et ce, même plus compact que ce que propose la concurrence. Pour ce qui est de l’AF, le constructeur nous promet un autofocus extrêmement rapide, surtout avec un objectif X. On n’a pas vraiment pu le tester vu les conditions difficiles en terme de luminosité lors de la présentation.

Par contre, là où le bât blesse, c’est l’impression que Panasonic s’est un peu reposé sur ses lauriers, alors qu’on attendait à un véritable concurrent du Sony NEX-7 ou du Fuji X100, on n’a « qu’un » simple successeur du GF1. On regrettera aussi la résolution de l’écran, surtout quand on le compare à la concurrence dont l’Olympus PEN E-P3 qui vous propose une meilleure résolution et un dalle OLED. On apprécie la molette mais je la trouve personnellement trop petite. Pour le capteur de 16 Mégapixels, c’est un peu ce qui se fait de mieux actuellement dans le monde Micro4/3, on retrouvera donc les performances d’un Lumix G3.

Panasonic en a aussi profité pour annoncer son nouveau viseur électronique, rattrapant son retard sur la concurrence. Evidemment, si vous ne jurez que par la présence d’un viseur, je ne saurai que vous conseiller le Lumix G3. Si non, ça dépannera toujours, surtout si vous utiliser de longues focales. Dommage qu’il ne soit pas compatible avec les anciens Lumix, faute à un nouveau connecteur.

Au final, pas de surprise en soi, Panasonic a récupéré les points forts du Lumix GF1 pour nous pondre un GX1 au goût du jour. Et couplé à son objectif X 14-42mm, inutile de vous dire que c’est un peu ZE appareil photo Micro4/3 du moment voire même des appareils hybrides vu son prix plancher de 799€ avec l’objectif X.