Test

[Test] Honor Magic Watch 2 : que vaut la petite sœur de la Huawei Watch GT2 ?

Gadget

Par Felix Gouty le

Après la très réussie Watch GT2, Huawei lance la Honor Magic Watch 2 : la même montre connectée, mais en moins chère. Cette dernière se dote même de quelques améliorations mais un ou deux défauts.

Honor Magic Watch 2, une nouvelle montre connectée Huawei.
Crédits : Journal du Geek.

La même chose, mais en moins chère : c’est peu ou prou ce que propose Huawei avec sa nouvelle montre connectée, Honor Magic Watch 2. Commercialisée depuis peu dans certains pays d’Asie et d’Europe (pas encore en France), cette dernière est une réplique, presque à l’identique, de la Huawei Watch GT2. La première différence est son prix : la version à cadran de 46 mm est vendue pour environ 200 euros, contre 250€ en moyenne pour son équivalent Huawei. L’Honor Magic Watch 2 est-elle néanmoins à la hauteur de son excellente grande sœur ?

La Honor Magic Watch 2 au meilleur prix

Design de la Honor Magic Watch 2

L’Honor Magic Watch 2, dans son modèle « Flax Brown », ressemble à s’y méprendre à la montre Huawei Watch GT2. Le boîtier argenté, avec un cadran de 46 mm de diamètre et ses deux boutons mécaniques sur le côté droit, ainsi que son bracelet en cuir, sont adaptés même aux petits poignets. Une fois portée, la montre d’Honor est très discrète et passe-partout. La gravure du mot « Honor » sur la boucle du bracelet est d’ailleurs une jolie finition. Le cadran s’arme d’un écran AMOLED d’1,39 pouce, d’une résolution 454×454 (326 ppi), d’une luminosité parfaite, quelles que soient les conditions d’éclairage environnantes. Au dos, on retrouve là aussi des capteurs cardiaques (qui clignotent fortement lorsque la montre se retrouve sur le dos) et des aimants. Ces derniers permettent, à un certain angle, de positionner la montre sur son socle de recharge en branchement USB classique.

Fonctionnalités & Performances

Tout comme la Huawei Watch GT2, l’interface Lite OS de l’Honor Magic Watch 2 opère grâce à un microprocesseur Kirin A1 et une capacité de stockage de 4 Go. Son autonomie, elle aussi estimée à 14 jours par le constructeur chinois, est effectivement à la hauteur de celle de la « smartwatch » estampillée Huawei.

Comme le reste des appareils connectés de la firme, la montre Honor fonctionne en synchronisation avec l’application Huawei Health (renommée « Santé » une fois installée), sur Android et iOS. Pour rappel, il est nécessaire de télécharger l’application Huawei Mobile Services afin de pouvoir la lancer. Une fois le GPS et le Bluetooth activés, Huawei Health vous permet d’associer l’Honor Magic Watch 2 à votre téléphone. Cette appli vous donne accès à tous les outils de configuration (choix du cadran virtuel, activation des notifications, des différents modes de mesure, stockage de la musique, etc.) et rapports d’activité (cartes de parcours, graphiques, statistiques et interprétations des résultats des exercices ou d’analyses du sommeil et du stress) dont vous aurez besoin. Elle vous donne aussi la possibilité de démarrer une activité sportive sans passer par l’interface de la montre.

Concernant cette dernière, elle est simple, claire et efficace – comme celle de la Huawei Watch GT2. Quelques « swipes » horizontaux vous permettent d’accéder aux différentes mesures et données en temps réel (rythme cardiaque, nombre de pas, météo, etc.). Les « swipes » verticaux donnent accès, dans un sens, aux paramètres principaux et, dans l’autre, à l’historique des notifications. Ces derniers ne sont pris en compte qu’au niveau du cadran virtuel principal (celui qui affiche l’heure). Les rendre possibles sur les autres cadrans aurait été préférable. La réception des messages et des appels est rapide et fluide. Le son entrant et sortant durant un appel est d’ailleurs d’une qualité très correcte.

Sport, sommeil et stress

L’Honor Magic Watch 2 propose 15 modes d’analyse d’autant d’exercices sportifs différents. Leur fonctionnement est identique à celui sur la Huawei Watch GT2. Le bouton inférieur droit permet d’accéder à leur liste complète facilement. Après la sélection d’une activité, par exemple « Marche extérieure » (premier exemple dans les images ci-dessous), le GPS repère l’appareil et la montre commence aussitôt son analyse. À noter que le temps d’accrochage de la géolocalisation de l’appareil dure quelques secondes si le porteur est immobile, mais peut prendre jusqu’à une minute, en mouvement. Des annonces sonores – uniquement en anglais et désactivables – permettent de rythmer l’exercice pour annoncer son évolution. Il est possible d’interrompre la mesure à n’importe quel instant. La Magic Watch 2 délivre un grand nombre de tableaux statistiques : rythme cardiaque, allure, nombre de calories potentiellement brûlées. Les résultats sont ensuite archivés dans l’application Huawei Health. Le rapport est complété par une carte avec le parcours effectué avec une assez grande précision.

Pour finir, comme la Huawei Watch GT2 (encore une fois), l’Honor Magic Watch 2 est dotée des technologies TruRelax et TruSleep. La première évalue le stress (mesuré, principalement, grâce aux variations du rythme cardiaque) selon un score tandis que la seconde analyse le sommeil. Comme la « smartwatch » estampillée Huawei, l’Honor Magic Watch 2 estime avec une grande netteté la durée véritable du sommeil (sans doute grâce à sa finesse dans la captation du rythme cardiaque). Autrement dit, si vous êtes allongé dans votre lit ou votre canapé pour regarder un ou deux épisodes de votre série du moment avant de vous endormir, elle ne prendra pas ça pour du sommeil. Idem, les rapports des deux types d’analyse sont disponibles sur l’appli « Santé ».

Différences avec la Huawei Watch GT2

Malgré un design et un fonctionnement extrêmement similaires, l’Honor Magic Watch 2 comporte quelques dissemblances avec sa « grande sœur ». Niveau design, une fine ligne rouge est gravée sur son bouton supérieur pour mieux le distinguer du bouton inférieur. Sur la lunette, formant la périphérie du cadran, ce ne sont pas des heures, mais des valeurs de tachymétrie qui sont inscrites. Cette mesure permet d’estimer la vitesse de déplacement d’un objet en mouvement. Elle existe chez certaines montres conventionnelles. Cependant, ces inscriptions ne jouent aucun rôle sur l’Honor Magic Watch 2, mais rappellent le genre « sportif » de la montre avec élégance.

Côté logiciel, Huawei a supprimé les césures dans le texte des messages reçus sur l’Honor, améliorant la lisibilité. On les retrouve néanmoins dans l’historique des notifications. Le système d’allumage de l’écran, par mouvement du poignet, réagit par contre plus difficilement que sur la Huawei Watch GT2. En parlant d’écran, il est impossible d’adapter l’une de ses images ou photos en cadran dans le volet de personnalisation. Huawei Health vous propose seulement des cadrans préenregistrés à définir comme cadran virtuel de l’Honor Magic Watch 2. Et, enfin, petit détail esthétique : son bracelet en cuir est d’une qualité légèrement moindre que celui de la Watch GT2.

La Honor Magic Watch 2 au meilleur prix

Notre avis

En somme, l'Honor Magic Watch 2 est une Huawei Watch GT2 en mieux ou presque. Elle réussit même à apporter quelques corrections - comme la lisibilité accrue des notifications reçues. On regrette simplement l'élimination de l'option d'ajout d'une image personnelle en tant que cadran virtuel principal et une réactivité au mouvement du poignet bien moins fluide. Mais pour un tel prix, ces défauts s'oublient très vite.

9 / 10
Les plus
Les moins
  • Le prix
  • L'autonomie
  • La lisibilité des notifications améliorée
  • Le design discret et adapté à toutes les morphologies
  • La réactivité au mouvement plus poussive
  • Le manque de vraie personnalisation du cadran