Test

Impressions : Pro Evolution Soccer 2011 3D

Par Rédacteur Invité le

Rapidement présenté par Nintendo lors de la conférence de presse quasi-soporifique qu’il a tenu il y a quelques heures à Amsterdam, Pro Evolution Soccer 2011 3D était finalement jouable sur les bornes 3DS proposées aux journalistes. L’occasion pour nous de voir si Konami maîtrise toujours aussi bien le football virtuel sur portables… Il faudrait être […]

Rapidement présenté par Nintendo lors de la conférence de presse quasi-soporifique qu’il a tenu il y a quelques heures à Amsterdam, Pro Evolution Soccer 2011 3D était finalement jouable sur les bornes 3DS proposées aux journalistes. L’occasion pour nous de voir si Konami maîtrise toujours aussi bien le football virtuel sur portables…

PES2011 3D_3DS_Screenshot Press Kit 02 (1)

Il faudrait être de mauvaise foi pour affirmer que PES tient encore les rennes du genre du football virtuel sur consoles de salon. Largement dépassé par un FIFA désormais elevé au rang d’intouchable, le soft de Konami arrive tout de même à briller sur portables, et plus particulièrement sur PSP où il se permet chaque année de nous faire ressentir une expérience proche de celle qu’on aura pu vivre avec les volets de PES sur PS2… Sur DS par contre, la donne était quelque peu différente puisque la série n’aura pour l’instant cumulé que 2 apparitions, loin d’être inoubliables soit dit en passant. Sans doute conscient de ce manque, Nintendo a décidé de donner toute sa confiance à Konami, afin qu’il puisse être en mesure d’offrir un volet de sa série PES pour le lancement de la 3DS le 25 mars prochain. Evidemment en 3D, ce volet que nous avons pu rapidement tester en vue Vers Une Légende (soit une vue 3D on ne peut plus proche du terrain) ne nous a pas tout à fait convaincu, puisqu’il arborait une approche résolument arcade, laissant assez peu de place à la construction de jeu telle qu’on pourrait l’entendre. Pourtant, le feeling une fois balle au pied est plaisant. Les joueurs se contrôlent sans trop de problèmes, et la sensation d’amorcer de lourdes frappes sur le cuir est heureusement présente ! Bref, pour tout vous avouer, la version présentée ne nous a pas laissé assez de temps pour nous faire une idée précise du soft, qu’on espère en tout cas au final un peu plus tourné vers la simulation. A côté de ça, visuellement parlant, on pourrait aisément comparer cette version avec un PES PSP, puisque le jeu affiche à la fois une fluidité sans faille ainsi que des joueurs dotés d’une modélisation assez probante. Reste tout de même que les stades manquent encore cruellement de vie, de même que l’ambiance sonore est encore bien loin d’être en mesure de convaincre. Pitié, ne nous livrez pas un produit développé à la va-vite, la licence n’en a VRAIMENT pas besoin…

Rapidement présenté par Nintendo lors de la conférence de presse quasi-soporifique qu’il a tenu il y a quelques heures à Amsterdam, Pro Evolution Soccer 2011 3D était finalement jouable sur les bornes 3DS proposées aux journalistes. L’occasion pour nous de voir si Konami maîtrise toujours aussi bien le football virtuel sur portables…

PES2011 3D_3DS_Screenshot Press Kit 02 (1)

Il faudrait être de mauvaise foi pour affirmer que PES tient encore les rennes du genre du football virtuel sur consoles de salon. Largement dépassé par un FIFA désormais elevé au rang d’intouchable, le soft de Konami arrive tout de même à briller sur portables, et plus particulièrement sur PSP où il se permet chaque année de nous faire ressentir une expérience proche de celle qu’on aura pu vivre avec les volets de PES sur PS2… Sur DS par contre, la donne était quelque peu différente puisque la série n’aura pour l’instant cumulé que 2 apparitions, loin d’être inoubliables soit dit en passant. Sans doute conscient de ce manque, Nintendo a décidé de donner toute sa confiance à Konami, afin qu’il puisse être en mesure d’offrir un volet de sa série PES pour le lancement de la 3DS le 25 mars prochain. Evidemment en 3D, ce volet que nous avons pu rapidement tester en vue Vers Une Légende (soit une vue 3D on ne peut plus proche du terrain) ne nous a pas tout à fait convaincu, puisqu’il arborait une approche résolument arcade, laissant assez peu de place à la construction de jeu telle qu’on pourrait l’entendre. Pourtant, le feeling une fois balle au pied est plaisant. Les joueurs se contrôlent sans trop de problèmes, et la sensation d’amorcer de lourdes frappes sur le cuir est heureusement présente ! Bref, pour tout vous avouer, la version présentée ne nous a pas laissé assez de temps pour nous faire une idée précise du soft, qu’on espère en tout cas au final un peu plus tourné vers la simulation. A côté de ça, visuellement parlant, on pourrait aisément comparer cette version avec un PES PSP, puisque le jeu affiche à la fois une fluidité sans faille ainsi que des joueurs dotés d’une modélisation assez probante. Reste tout de même que les stades manquent encore cruellement de vie, de même que l’ambiance sonore est encore bien loin d’être en mesure de convaincre. Pitié, ne nous livrez pas un produit développé à la va-vite, la licence n’en a VRAIMENT pas besoin…