Test

Impressions : Sonic Colors

Par Rédacteur Invité le

Si comme beaucoup de joueurs, vous aviez autant adoré les phases de vitesse de Sonic Unleashed, que détesté ses phases grimé en Sonic-garou, dires vous que SEGA a retenu la leçon, en nous annonçant un Sonic Colors alternant entre phases 2D/3D, et axé à 100% sur la vitesse. Ca promet !

03283938-photo-sonic-colors

Effectivement, pour promettre, il promet, ce Sonic Colors, prévu à la fois sur Wii et DS. Désigné par son producteur comme un Sonic “mainstream, retournant aux sources des épisodes action-game”, il pourra être comme je vous le disait quelques lignes plus haut, classé comme une suite non-officielle à Sonic Unleashed, mais cette fois amputée de ses phases pénibles d’action molles (et imprécises, qui plus est). Enfin, pour le coup, les développeurs se sont creusés le citron pour apporter un vent de frâicheur à la série, qui sera ponctuée cette fois par l’apparition de couleurs (d’où le nom du soft…), associées à des pouvoirs, et amenant des nouvelles possibilités en terme de gameplay très sympathiques. Du moins, pour ce que nous en avons vu (et non, le producteur du jeu n’a a aucun moment souahité passer la Wiimote pour que nous puissions tester par nous même). Bref, on a donc pu voir en tout et pour tout 2 pouvoirs en action : la première permettant de creuser des trous dans le sol à la manière d’une taupe pour dénicher des bonus et des raccourcis au sein des niveaux (dont les temps de complétion seront notés, mis en ligne, et partagés avec les joueurs du monde entier), le second permettant quant à lui de traverser à la vitesse de la lumière une partie d’un niveau, en écrasant tous les ennemis présents sur notre passage. Dans la pratique toutefois, ça semble un peu plus complexe que ça, et Sonic devrait être capable d’utiliser les câbles situés sous le bitume pour se déplacer très rapidement, et accessoirement atteindre des zones non accessibles sans le pouvoir en question.

Au niveau du speech par contre, pas de surprise, le Dr. Eggman a encore fait des siennes, en décidant d’ouvrir un parc d’attraction dans l’espace, composé de plusieurs planètes littéralement enchaînées à une base. Je vous laisse deviner quel est votre but final dans cet épisode. Ah, et puisqu’on en est à parler détails, sachez que Sonic sera le seul et unique personnage jouable au sein du soft. Ue excellent nouvelle (même si Tails est parfois, et je dis bien PARFOIS, sympathique à contrôler). Bref, le soft devrait donc débarquer d’ici la fin de l’année dans les rayons. La version DS quant à elle, si elle devrait être disponible en même temps que la version Wii, devrait grandement s’inspirer de la série Sonic Rushn et proposer des pouvoirs inédits. Un gage de qualité, lorsque l’on se remémore les excellents moments passés sur la série suscité (c’est le moment ou jamais de vous chopper les cartouches GBA/DS pour découvrir cette série si vous êtes passés à côté !)

Si comme beaucoup de joueurs, vous aviez autant adoré les phases de vitesse de Sonic Unleashed, que détesté ses phases grimé en Sonic-garou, dires vous que SEGA a retenu la leçon, en nous annonçant un Sonic Colors alternant entre phases 2D/3D, et axé à 100% sur la vitesse. Ca promet !

03283938-photo-sonic-colors

Effectivement, pour promettre, il promet, ce Sonic Colors, prévu à la fois sur Wii et DS. Désigné par son producteur comme un Sonic “mainstream, retournant aux sources des épisodes action-game”, il pourra être comme je vous le disait quelques lignes plus haut, classé comme une suite non-officielle à Sonic Unleashed, mais cette fois amputée de ses phases pénibles d’action molles (et imprécises, qui plus est). Enfin, pour le coup, les développeurs se sont creusés le citron pour apporter un vent de frâicheur à la série, qui sera ponctuée cette fois par l’apparition de couleurs (d’où le nom du soft…), associées à des pouvoirs, et amenant des nouvelles possibilités en terme de gameplay très sympathiques. Du moins, pour ce que nous en avons vu (et non, le producteur du jeu n’a a aucun moment souahité passer la Wiimote pour que nous puissions tester par nous même). Bref, on a donc pu voir en tout et pour tout 2 pouvoirs en action : la première permettant de creuser des trous dans le sol à la manière d’une taupe pour dénicher des bonus et des raccourcis au sein des niveaux (dont les temps de complétion seront notés, mis en ligne, et partagés avec les joueurs du monde entier), le second permettant quant à lui de traverser à la vitesse de la lumière une partie d’un niveau, en écrasant tous les ennemis présents sur notre passage. Dans la pratique toutefois, ça semble un peu plus complexe que ça, et Sonic devrait être capable d’utiliser les câbles situés sous le bitume pour se déplacer très rapidement, et accessoirement atteindre des zones non accessibles sans le pouvoir en question.

Au niveau du speech par contre, pas de surprise, le Dr. Eggman a encore fait des siennes, en décidant d’ouvrir un parc d’attraction dans l’espace, composé de plusieurs planètes littéralement enchaînées à une base. Je vous laisse deviner quel est votre but final dans cet épisode. Ah, et puisqu’on en est à parler détails, sachez que Sonic sera le seul et unique personnage jouable au sein du soft. Ue excellent nouvelle (même si Tails est parfois, et je dis bien PARFOIS, sympathique à contrôler). Bref, le soft devrait donc débarquer d’ici la fin de l’année dans les rayons. La version DS quant à elle, si elle devrait être disponible en même temps que la version Wii, devrait grandement s’inspirer de la série Sonic Rushn et proposer des pouvoirs inédits. Un gage de qualité, lorsque l’on se remémore les excellents moments passés sur la série suscité (c’est le moment ou jamais de vous chopper les cartouches GBA/DS pour découvrir cette série si vous êtes passés à côté !)