Test

[Prise en main] iOS 14, comme un air d’Android… à la sauce Apple

Apple

Par Remi Lou le

On a installé iOS 14 sur un iPhone et l’avons utilisé au quotidien pendant presque un mois. Voilà ce qu’on a pensé de la prochaine mise à jour majeure du système d’exploitation mobile d’Apple !

Comme chaque année, Apple a profité de sa conférence d’ouverture de la WWDC pour présenter la nouvelle version de ses systèmes d’exploitation. Dans le lot, on retrouve bien évidemment iOS 14, et son équivalent pour iPad, logiquement baptisé iPadOS 14. Si ce dernier apporte quelques ajouts non-négligeables, il reprend avant tout les nouveautés introduites dans la 14ème itération de l’OS mobile d’Apple. On l’a installé sur un iPhone 11 Pro Max et l’avons utilisé au quotidien pendant presque un mois. Verdict !

Du rangement, enfin !

Pour la toute première fois, Apple a modifié son fameux écran d’accueil. Depuis 2007 et le lancement du tout premier iPhone, il n’avait pas bougé d’un pouce (contrairement à la taille des écrans) et ce, malgré 13 itérations d’iOS. Cette année, les fameuses grilles d’icônes qui s’étalent sur plusieurs pages sont toujours présentes, mais Apple nous donne enfin la possibilité de les cacher au besoin. Un peu à la manière d’Android, la firme introduit pour cela l’App Library – ou Bibliothèque d’Apps – un équivalent au tiroir d’applications sur Android. Mais comme d’habitude, Apple n’a pas simplement repris l’idée de l’OS de Google sans y apporter sa patte. Dans cet App Library, situé sur la dernière page à droite, on retrouve toutes les applications installées sur l’iPhone, classées dans des dossiers en fonction de leur thématique, et dont la taille est plus ou moins grande en fonction de l’utilisation qu’en fait l’utilisateur. Ainsi, les apps utilisées régulièrement s’afficheront en gros, tandis que les autres deviendront de plus en plus petites. À l’usage, on a trouvé cette hiérarchisation des apps très pratique et pertinente, d’autant qu’il est également possible de faire apparaître une liste alphabétique d’un coup de swipe vers le bas. Il est aussi possible de ne conserver que le nombre de pages souhaitées sur l’écran d’accueil. Pour ma part, j’ai uniquement conservé une seule page d’application, tandis que les autres sont désormais accessibles depuis cette fameuse Bibliothèque d’Apps.

La Bibliothèque d’apps d’iOS 14

Les widgets débarquent sur iOS 14

Autre ajout notable : iOS accueille enfin les widgets sur l’écran d’accueil ! Si ces widgets font désormais office de dinosaures dans le monde Android, Apple s’est enfin décidé à les accepter sur iOS. Puisque nous avons eu une bêta entre les mains, on n’a toutefois pu tester que les widgets des applications natives de la Pomme, de quoi se faire une idée. On imagine bien que les développeurs des applications populaires comme Spotify ou encore YouTube Music vont rapidement proposer les leurs à la sortie de la version finale d’iOS 14, cet automne.

Les Widgets dans iOS 14

Moins rigide

Aussi, cette nouvelle version d’iOS se veut moins intrusive sur certains points. Les appels ne s’afficheront désormais plus en plein écran mais via une petite barre de notification s’affichant sur la partie supérieure. Les utilisateurs d’Android qui nous lisent pourront trouver cela aberrant, mais oui, les appels entrants prenaient encore la totalité de l’écran jusqu’à iOS 14.

Pratique pour ignorer un appel d’Anh Phan…

Aussi, Apple a généralisé l’utilisation du PIP (ou Picture-in-Picture pour les intimes), déjà présent sur l’iPad. Vous pourrez dorénavant naviguer sur votre iPhone, même pendant un appel FaceTime, et ce, sans que celui-ci ne se mette en pause pour votre correspondant. Même constat avec les vidéos s’affichants sur le web et depuis des apps, qui continueront de s’afficher en superposition dans une petite fenêtre flottante redimensionnable sur l’écran d’accueil. Évidemment, YouTube bloque cette fonctionnalité sans abonnement Premium, mais elle a sinon fonctionné partout ailleurs. Même constat du côté de Siri, qui s’affiche désormais au moyen d’une petite animation en bas de l’écran lorsqu’on l’active.

… mais il vous observera toujours en FaceTime avec le Picture-in-Picture

Davantage de protection de la vie privée

Déjà plutôt bon élève en ce qui concerne la protection de la vie privée, Apple améliore encore iOS et un iPhone sous iOS 14 vous affichera dorénavant un discret voyant vert ou orange au-dessus de la barre réseau, si jamais une application à accès à la caméra ou au micro. Une si bonne idée qu’une application Android a déjà reprise à son actif.

Diode verte si la caméra est utilisée, orange s’il s’agit du micro

Sinon, on retrouve de nombreuses bonnes idées. Par exemple, une barre de recherche dédiée aux emojis débarque sur le clavier virtuel, et on peut également « créer » un nouveau bouton physique et lui assigner une fonction, d’un double ou triple « tap » sur le dos de l’iPhone. Aussi, on pourra (enfin) changer les applications par défaut, même si cela ne concerne que le navigateur web et le client mail, pour l’instant. Cela reste une bonne nouvelle pour ceux qui ne jurent que par les solutions de Google. D’autres fonctions sont également prévues dans la version finale d’iOS 14 : App Clips, qui permettra de télécharger une version « lite » d’une app en cas d’utilisation ponctuelle, l’arrivée des itinéraires à vélo dans Plans, ou encore une toute nouvelle application de traduction maison.

iOS 14, ça vaut le coup ?

iOS 14 n’est pas une mise à jour de rupture comme a pu l’être iPadOS 13 pour l’iPad l’an dernier. Plutôt que de faire évoluer drastiquement son OS, Apple a plutôt choisi de rattraper un certain retard pris au fil des ans sur la concurrence. L’arrivée des widgets, ou encore de la Bibliothèque d’Apps, notamment, font partie de ces ajouts clairement tirés du monde Android et qu’on ne lâchera plus une fois qu’on y aura goûté. Quant aux appels qui ne s’affichent plus en plein écran, ou l’arrivée du mode Picture-in-picture déjà croisé sur l’iPad, là aussi on se demande comment on a pu se coltiner pendant toutes ces années certains vestiges d’interface des premières versions d’iOS, corrigés depuis bien longtemps sur l’OS de Google. Néanmoins, comme d’habitude, si Apple n’arrive pas le premier, il n’en reste pas moins que la Pomme propose une manière originale de faire, avec des fonctions extrêmement bien pensées. iOS 14 dépoussière plutôt bien l’iPhone, qui avait pu prendre quelques rides par endroits, et continue de peaufiner l’expérience utilisateur. Un petit cru, certes, mais dont les ajouts sont largement susceptibles d’en justifier l’installation… voire draguer les utilisateurs d’Android ?

La bêta publique est disponible (et voilà comment l’installer) mais on ne saurait trop vous conseiller de ne pas l’installer sur votre appareil principal. Sur notre version développeur, on a quand même relevé de nombreux bugs, et une autonomie en berne. La sortie de la version finale est quant à elle prévue cet automne, à la sortie de la future gamme d’iPhone 12.

Apple iPhone 11 Pro Max...
  • Écran OLED Super Retina XDR 6,5 pouces
  • Résistant à la poussière et à l’eau (jusqu’à 4 mètres pendant 30 minutes maximum,...
  • Triple appareil photo avec ultra grand-angle, grand-angle et téléobjectif 12 Mpx, mode Nuit,...
  • Caméra avant TrueDepth 12 Mpx avec mode Portrait, vidéo 4K et ralenti