Test

[Test] iPhone SE, le bon compromis ?

Apple

Par Remi Lou le

Passé maitre dans l’art de faire du neuf avec du vieux avec l’iPhone SE de 1ère génération, Apple réitère sa stratégie cette année pour offrir un iPhone à moins de 500 euros. Ce produit, sobrement baptisé iPhone SE 2020 semble un brin daté physiquement, mais il propose l’une des puces les plus puissantes du marché et les nombreux avantages qui viennent avec. On l’a testé pendant deux semaines au quotidien, voici notre verdict !

Tant plébiscité par ses utilisateurs, l’iPhone SE de première génération présentait des arguments imbattables à un prix contenu. On retrouvait, au sein d’un châssis d’iPhone 5S, la dernière puce haut de gamme du moment chez Apple, mais aussi des performances photo très correctes pour l’époque ainsi qu’un prix plancher idéal pour entrer dans l’univers d’iOS à moindre coût. Quatre ans plus tard, Apple remet le couvert avec son nouvel iPhone SE (2020), qui reprend exactement la même stratégie que son ainé : un châssis d’ancienne génération (ici, celui de l’iPhone 8), des performances photo équilibrées mais aussi, et surtout, la toute dernière puce en date d’Apple, l’A13, également présente dans les iPhone 11, iPhone 11 Pro et iPhone 11 Pro Max. À seulement 489 euros neuf, l’iPhone SE semble être la porte d’entrée idéale pour qui souhaite s’initier à l’univers d’Apple sans se ruiner. Mais alors que la concurrence fait rage sur le secteur du milieu de gamme – OnePlus Nord et Google Pixel 4a en tête – que vaut concrètement cet iPhone SE ?

Caractéristiques de l’iPhone SE (2020)

Tout d’abord, faisons un tour de ses caractéristiques. Voilà ce que l’iPhone SE (2020) vous propose :

 iPhone SE
Écran- LCD Retina
- 4,7 pouces
- 1 334 x 750 pixels à 326 ppp
- Taux de contraste 1400:1
- DCI-P3
- 625 nits
- Haptic Touch
- True Tone
Design- Contour en aluminium
- Dos en verre glossy
- IP67
SoC et GPU- A13 Bionic gravé en 7nm
Mémoire- 3 Go de RAM
- 64Go, 128 Go ou 256 Go stockage
- Pas d'extension mémoire
Coloris- Noir
- Rouge (RED)
- Blanc
Appareil photo- Capteur principal de 12 MP
- Grand-angle 26mm et Ouverture f/1.8
- Smart HDR
- Mode Portrait
- Mode Panorama (63 MP)
- Format JPEG et HEIF
- Capture vidéo UltraHD jusqu'à 60fps
- Stabilisation optique
- Ralentis jusqu'à 240fps en 1080p

- Capteur frontal de 7 MP
Audio- Haut-parleur stéréo
- Dolby Atmos
- Pas de prise jack 3,5mm
Batterie- 1 821 mAh
- Fast Charging 18W (50% en 30 min)
- Port Lightning
- USB 2.0
- Fast Wireless Charging 10W
Connectivité- Bouton Home Touch ID
- Bluetooth 5.0
- WiFi 6
- 1x nano-SIM
- 1x eSIM
- 4G LTE
Logiciel- iOS 13
Taille et Poids- 138.4 x 67.3 x 7.3 mm
- 148g
Prix- 489€ (64Go)
- 538€ (128Go)
- 659€ (256Go)
Date de disponibilité24 avril 2020

Design, Écran et Audio

On prend les mêmes et on recommence. De face, l’iPhone SE reprend cette façade désormais bien connue chez Apple, puisqu’elle a fait son apparition avec l’iPhone 6, paru en… 2014. On retrouve cette dalle LCD de 4,7 pouces (750 x 1 334 pixels) entourées de larges bordures – celle du haut recèle le haut-parleur ainsi que la caméra frontale, tandis que celle du bas nous offre un bouton Home physique faisant office de lecteur d’empreinte digitale Touch ID.

S’il s’agit d’un retour en arrière flagrant côté design, avec ces larges bordures et ce « petit » écran résolument old school qui s’avère aujourd’hui un brin étroit par rapport aux standards actuels, le retour de Touch ID reste un petit bonheur au quotidien à une époque où nous devons vivre masqués. Quand à ceux qui ne se sont jamais fait à la navigation gestuelle de la Pomme, introduite avec l’iPhone X, la présence d’un bouton physique sera certainement bien perçue.

À l’arrière, on profite d’un peu plus de modernité. L’iPhone SE 2020 reprend le châssis de l’iPhone 8, qui offrait déjà à l’époque un dos en verre – compatible avec la recharge sans fil – ainsi qu’un unique capteur photo ressortant très légèrement du boîtier. Seul changement visible : la Pomme est désormais centrée sur le dos de l’appareil, et la mention « iPhone » a disparu. Du côté des tranches, on a droit à de l’aluminium teinté du coloris choisi, un bouton pour déverrouiller l’appareil à droite, deux boutons volume à gauche ainsi qu’un switch pour le passer en silencieux, et enfin une prise Lightning et deux grilles recelant les haut-parleurs et le micro en bas. Pas de doute : il s’agit bien d’un iPhone. Et puisqu’il s’agit bien d’un iPhone, on ne retrouve pas de prise jack, évidemment. C’est le prix à payer pour profiter d’une étanchéité (IP67).

Côté audio, l’iPhone SE a beau ne pas être bien grand, il distille un gros son parfaitement clair et riche. Même s’il manque logiquement de basses, on apprécie toujours le soin apporté par Apple aux haut-parleurs de ses smartphones, et l’iPhone SE n’y fait pas exception malgré son tarif bien plus doux et son petit format.

L’écran de l’iPhone SE paraît bien petit à côté de l’iPhone 11 Pro Max

Performances et Autonomie

Si le look du smartphone ne plaira pas à tout le monde, à l’heure où même les smartphones d’entrée de gamme offrent aujourd’hui des écrans bord à bord, l’iPhone SE 2020 mettra tout le monde d’accord sur un point : ses performances. La firme a en effet choisi d’intégrer sa dernière puce mobile haut de gamme au sein de son iPhone à petit prix, l’A13 Bionic. Gravée en 7 nm, cette puce offre des performances hallucinantes qui tiennent encore largement tête aux derniers fleurons de Qualcomm, les Snapdragon 865 et 865 Plus. Non seulement l’A13 assure à la bête une expérience parfaitement fluide, mais c’est surtout un gage de longévité. Avec cette puce, l’iPhone SE devrait avoir droit à une longue série de mises à jour majeures, tout autant que les iPhone 11. De ce côté, notez tout de même que l’iPhone SE 2020 n’est pas compatible avec la 5G, mais seulement avec la 4G, ce qui pourrait venir nuancer l’argument de la longévité.

En ce qui concerne l’autonomie, l’iPhone SE s’en sort honorablement, mais il reste très loin d’être exceptionnel. Dans nos tests, il a tenu la journée la plupart du temps, même si l’utilisation du GPS l’a plombé un jour où il a fallu trouver une prise de courant aux alentours des 18 heures. Non, l’iPhone SE n’est pas spécialement autonome, mais c’est plutôt logique dans le sens où il n’embarque qu’une anémique batterie de 1 821 mAh. Néanmoins, malgré cette batterie à la taille absolument ridicule en 2020, Apple démontre encore une fois tout son savoir-faire en matière d’optimisation logicielle, puisque le smartphone parvient tout de même à tenir la journée entière, parfois même avec des usages lourds. La performance revient sans doute en grande partie à l’A13, qui vient apporter ses bienfaits en termes de consommation énergétique, mais aussi à iOS, parfaitement optimisé au smartphone.

Photo et Vidéo

Oubliez les doubles, triples voire quadruples modules photo dont la concurrence nous a largement habitué. Sur l’iPhone SE, on profite d’un seul capteur arrière, et c’est tout ! Il s’agit dans les faits d’un capteur similaire à celui utilisé sur l’iPhone 8, dont l’iPhone SE reprend l’essentiel des caractéristiques. Ce grand-angle de 12 mégapixels ouvrant à f/1.8 peut aujourd’hui paraître bien obsolète, mais c’est sans compter sur la puce A13 contenue dans ce smartphone, lui permettant de passant pour plus gros qu’il ne l’est. Concrètement, on bénéficie donc des dernières avancées en matières de computational photography de la Pomme, dont la présence d’un mode Portrait – malgré un objectif unique – mais aussi le Smart HDR, qui permet de récupérer un maximum d’information dans l’image et ainsi d’éviter les zones surexposées/sous-exposées (une technologie toujours aussi impressionnante même sur ce « petit » iPhone SE). Malheureusement, point de mode Nuit sur cet iPhone SE, qui démontre donc très vite ses limites dès que la lumière vient à manquer, et c’est sans doute là le principal défaut de l’appareil en photo.

En plein jour, en revanche, les clichés sont particulièrement bien définis, avec une excellente gestion des lumières et un rendu plutôt naturel. On est au dessus de l’iPhone 8, avec qui il partage pourtant le même capteur, mais tout de même légèrement en dessous des iPhone 11. À ce prix, il s’agit néanmoins d’un très bon photophone, bien qu’il lui manque la polyvalence permise par l’ajout d’optiques supplémentaires. Côté vidéo, l’iPhone SE s’avère aussi très capable, pouvant filmer jusqu’en 4K à 60 images par seconde. D’ailleurs, on note que les vidéos issues de ce SE sont toujours aussi excellentes. Si l’iPhone n’est plus le meilleur photophone du marché, Apple continue de proposer des performances vidéos à couper le souffle, et l’iPhone SE n’y fait pas exception.

Enfin, on profite d’un capteur selfie de 7 mégapixels – le même qui équipait déjà l’iPhone 8. Les remarques faites sur le capteur arrière sont aussi valables ici : l’iPhone SE est bien meilleur que l’iPhone 8 grâce à l’A13. Néanmoins, on note quand même qu’on pousse ce petit capteur dans ses derniers retranchements, avec un piqué qui laisse globalement à désirer. Les selfies issus de cet iPhone SE restent parfaitement exploitables, on vous rassure.

Où l’acheter ?

Notre avis

Disons-le tout de suite : l’iPhone SE n’est pas destiné aux geeks. Avec son design daté, son bouton physique et son simple capteur photo, il pourrait rebuter les utilisateurs de smartphones récents habitués aux écrans bord à bord. Il n’empêche qu’il conviendra à beaucoup d’entre eux qui se fichent d’avoir le meilleur écran du marché ou une multitude de capteurs à l’arrière. L’essentiel est présent sur cet iPhone SE, et avec la puce A13, c’est l’assurance d’avoir un appareil parti pour durer un bon paquet d’années. Surtout, c’est la porte d’entrée vers l’environnement d’Apple avec iOS, dont l’expérience ne diffère pas franchement entre iPhone 11 Pro Max et cet iPhone SE. À moins de 500 euros, l’iPhone SE est une franche réussite et offre les fondamentaux de l’expérience Apple à petit prix, mais il ne se destine pas à tout le monde.

8 / 10
Les plus
Les moins
  • Son prix (pour un iPhone)
  • La puissante puce A13
  • Format compact et finitions au top
  • Bon photophone
  • iOS
  • Son petit écran de 4,7 pouces aux larges bordures
  • Pas de mode nuit en photo
  • Autonomie un peu juste
  • Où est donc l’iPhone SE « Plus » ?