Test

On a joué au jeu de société, Carcassonne : Chasseurs et cueilleurs

Des milliers d’années avant la construction de la cité de CARCASSONE et de son imposant château, la région était déjà fortement peuplée. On y chassait des animaux sauvages, cueillait des baies et pêchait des poissons afin de survivre. Aujourd’hui encore, des peintures rupestres et des découvertes préhistoriques témoignent de la vie de cette époque. Redécouvrez avec nous l’incontournable jeu Carcassonne à travers cette époque préhistorique.

©

Carcassonne : Chasseurs et cueilleurs, c’est quoi ?

Carcassonne : Chasseurs et cueilleurs n’est pas une extension du célèbre Carcassonne mais un stand alone, c’est un dire un jeu qui se joue sans la boîte de base de Carcassonne. Depuis sa sortie en 2002, Carcassonne : Chasseurs et Cueilleurs est devenu l’une des versions indépendantes les plus populaires de la série Carcassonne. Nous avons le plaisir de retrouver aujourd’hui cette version dans une nouvelle édition qui inclut le même gameplay avec des graphismes mis à jour et des tuiles de menhir supplémentaires aux effets uniques.

Carcassonne : Chasseurs et cueilleurs reprend les mécanismes de pose de tuiles de Carcassonne en l’adaptant à son thème préhistorique. Au lieu de construire un paysage médiéval avec des villes, des routes, des champs et des monastères, vous placez des tuiles remplies de particularités naturelles comme des forêts, des rivières, des lacs et des prairies, que vous essaierez de contrôler et compléter pour marquer des points. Comme dans le jeu de base, vous devez essayer de marquer des points en positionnant intelligemment vos meeples, mais quelques particularités de scoring ont été développées pour procurer une expérience de jeu unique.

Disponible à 35€90 chez Ludum.fr

Comment on joue ?

Au début de la partie, une seule des tuiles Paysage est placée face visible au centre de la table. À votre tour, vous devez piocher au hasard une tuile Paysage et la placer de façon à prolonger des zones existantes d’une autre tuile.

Après avoir placé la nouvelle tuile, vous pouvez choisir de placer l’un des 5 membres de votre tribu depuis votre réserve sur la tuile pour prendre le contrôle d’un paysage, à condition qu’aucun autre meeple ne soit déjà présent sur ce paysage. Ainsi, un membre de votre tribu peut être envoyé dans un bois pour ramasser de la nourriture, dans les prairies pour chasser les animaux ou sur une rivière pour pêcher les poissons. L’intérêt de placer ses meeples sur les tuiles est qu’ils vont pouvoir vous rapporter des points au cours de la partie. Lorsque l’on place une tuile est qu’elle complète une forêt ou une rivière, c’est-à-dire qu’il n’est plus possible de l’agrandir ultérieurement, on procède immédiatement à un décompte de points pour ce paysage pour les joueurs qui ont un ou des meeples présents dessus. Vous marquez ainsi des points en fonction des paysages que vous contrôlez, selon la longueur et le nombre de poissons pour les rivières et selon le nombre de tuiles pour les forêts. Ces dernières sont plus rentables mais elles vous bloquent généralement votre meeple sur place plus longtemps et avec le risque de se faire prendre le contrôle par un autre joueur, car les forêts ont souvent plusieurs ouvertures possibles. Vous devez ainsi gérer habilement votre stock de 5 meeples pour les placer judicieusement et veiller à en avoir toujours sous la main pour ne pas rater d’opportunités. Vous pouvez ainsi laisser certains meeples sur du long terme sur des forêts ou rivières pour les faire fructifier un maximum, et en garder 2 ou 3 sous la main pour obtenir des points opportunistes lorsque la tuile que vous piochez permet de finir immédiatement un paysage que personne ne contrôle par exemple.

Alors que les rivières et les forêts vous rapportent des points tout au long de la partie, vous devez aussi veiller à placer des meeples sur des prairies riches en animaux préhistoriques. Celles-ci sont comptabilisées uniquement en fin de partie, bloquant ainsi les meeples qui y sont placés. C’est handicapant si vous les placez trop tôt, mais cela peut vous rapporter un grand nombre de points en fonction du nombre et du type d’animaux présents.

Si vous connaissez Carcassonne, vous aurez remarqué que les animaux dans les prairies sont une nouveauté par rapport au jeu de base, mais ce n’est pas la seule. Carcassonne : Chasseurs et Cueilleurs introduit également des tuiles menhirs. En terminant une forêt contenant un menhir, le joueur peut piocher une tuile dans la pile de tuiles Menhirs et la placer immédiatement. Cette mécanique donne plus de rythme aux parties en apportant de l’intérêt aux joueurs de compléter des forêts même s’ils ne les contrôlent pas pour obtenir une tuile bonus qui peut lui donner un réel avantage. Cette nouvelle mécanique est vraiment intéressante pour booster le tour d’un joueur sans pour autant lui donner un trop gros avantage, et apporte un choix de placement supplémentaire.

Autre différence avec Carcassonne premier du nom, vous avez 3 huttes plus de vos 3 meeples. Lors de votre tour, à la place d’un meeple, vous pouvez choisir de placer l’une de vos huttes sur une rivière ou un lac présent sur la tuile que vous venez de placer. Elle y restera jusqu’à la fin de la partie pour vous rapporter des points lors du décompte final en fonction du nombre de poissons que contient le réseau fluvial, c’est-à-dire l’ensemble de lacs et rivières connectés les uns aux autres dont votre hutte fait partie. Encore un choix supplémentaire qu’offre Carcassonne : Chasseurs et cueilleurs lors de votre tour pour faire des points de victoire.

Disponible à 35€90 chez Ludum.fr

Notre avis

Quel plaisir de retrouver Carcassonne ! Si vous connaissez le jeu de base, le thème de cette version fait un bon dans le temps mais vous resterez en terrain familier avec des mécaniques identiques. A chaque tour vous piochez une tuile que vous devez placer dans la zone de jeu en respectant les contraintes de paysages, puis vous pouvez placer l’un de vos meeples sur une rivière, une forêt ou une prairie pour gagner des points lorsque la zone est complète ou fin de partie selon son type. Mais Carcassonne : Chasseur et Cueilleurs apporte son lot de nouveautés pour renouveler la série notamment au niveau de la façon de faire des points de victoire avec les poissons et les huttes pour les rivières, les animaux à chasser dans les prairies, mais aussi avec une nouvelle mécanique autour des menhirs qui apporte un peu plus d’interaction entre les joueurs et un bonus intéressant. Pour les non-initiés, nous vous conseillons également cette version qui nous semble plus complète et plus subtile que le Carcassonne de base sans pour autant être plus complexe. Un must-have dans votre ludothèque !

8 / 10
Les plus
Les moins
  • Toujours aussi simple et efficace
  • Une version plus complète et subtile que le 1er Carcassonne
  • Idéal pour découvrir cette série de jeu
  • Pas compatible avec les extensions du jeu de base