Test

[Prise en Main] Very Little Nightmares sur iOS, des puzzles à emporter

Apple

Par Anh Phan le

Very Little Nightmares de Bandai Namco arrive sur iOS en exclusivité dès ce 30 mai 2019 et on a pu découvrir les premiers niveaux.

Les plus gamers auront reconnu Little Nightmares, un jeu de réflexion de Bandai Namco sorti il y a deux ans sur PC, PS4 et Xbox One, puis sur Nintendo Switch l’année dernière. Voici donc Very Little Nightmares qui arrive exclusivement sur iOS dès ce jeudi et on a pu découvrir les premiers niveaux de jeu.

Pour ceux qui n’auraient pas tout suivi, Little Nightmares vous met dans la peau de Six, une petite fillette au ciré jaune, et vous devrez l’aider à sortir de « The Maw », un endroit étrange et pas forcément des plus accueillants. Le jeu se présente sous la forme d’une succession de cellules où le joueur devra se défaire d’un puzzle pour passer à la prochaine cellule.

Very Little Nightmares reprend bien évidemment l’univers du premier jeu sorti sur PC et Consoles mais dévoilera les secrets du passé de Six. Eh oui, ce sont les mêmes principes, à savoir des puzzles sur le fond d’une narration lente mais effective. L’interface utilisateur et la jouabilité ont été optimisé pour un usage sur iPhone.

Pour avoir donc découvert les premiers niveaux, on replonge (ou on plonge pour ceux qui découvrent) très facilement dans l’univers de Six. N’oubliez pas d’utiliser des écouteurs ou un casque pour mieux transcrire l’ambiance sonore, particulièrement bien travaillé de Very Little Nightmares. Toujours est-il que la jouabilité sur smartphone se passe super bien et limite, je pense préférer ce genre de jeu sur smartphones/tablettes que sur une console avec une manette, mais ce n’est qu’une affaire de goût. J’ai tout de même noté une certaine lenteur dans l’exécution des commandes, comme si le jeu imposait un rythme pas trop rapide.

 

Notre avis

Bien évidemment, c’est un jeu payant (6,99 euros) mais surtout, c’est un seul et unique achat qui vous permettra d’y jouer sans connexion internet. Les graphismes sont plus cartoons que ceux de la version PC/Consoles mais n’altèrent en rien l’ambiance générale en soi.

Dans tous les cas, j’en ai eu une très bonne première impression et il me tarde de plus m’y pencher dessus comme pour la version PC/Consoles que j’avais découvert avec la Nintendo Switch.