Test

Segway Drift W1 : nous avons testé les rollers du futur !

Gadget

Par Camille Suard le

Vous connaissez les trottinettes électriques, les hoverboards, mais les hovershoes ? Segway propose une toute nouvelle façon de se mouvoir en ville avec les Drift W1. Présentés comme les rollers du futur, nous avons souhaité nous faire un avis sur ces patins de nouvelle génération.

Imaginez des rollers, ou plutôt, imaginez un hoverboard scindé en deux parties, une pour chaque pied. Voilà en tout cas à quoi ressemblent les Drift W1 ou e-Skates de Segway. Première surprise, il n’y a pas d’attaches pour lier ses pieds à ces hovershoes a contrario des patins à roulettes ou rollers classiques. Cela veut dire qu’il sera donc impossible de soulever son pied et l’appareil en même temps pour contourner des obstacles. Si pour certains cela n’a rien de très rassurant, au moins, si la machine s’emballe… vous pourrez très rapidement vous en séparer !

Chacun de ces patins possède une seule roue, un bouton de mise en tension, des voyants pour indiquer le niveau de batterie, des attaches à l’avant et à l’arrière pour le transport à la main ainsi que des LED. D’ailleurs, avec ces éclairages aux deux extrémités, difficile de passer inaperçu. À Paris, ce genre de petit moyen de transport ne surprend plus vraiment.

Sous les pieds, le tapis en caoutchouc permet de rester bien stable et d’accrocher la chaussure. Aucun ne risque de glisser ! À l’avant comme à l’arrière, des sortes de pare-chocs, en caoutchouc également, ont été placés, afin de protéger vos e-Skates en cas de collision. Certifiés IP54, ils peuvent circuler sous la pluie sans problème, chose que j’ai pu vérifier par moi-même.  Le poids total est de 7 Kg, tout de même, donc pour le “facile à transporter”, on repassera. C’est transportable, mais loin d’être facile. La vitesse maximale grimpe jusqu’à 12 Km/h et le poids maximal autorisé monte à 100 Kg. Ces rollers du futur supportent les pentes à 10 degrés, mais guère plus.

Les Segway Drift W1 au meilleur prix