Test

[Test] Anno 2205 [PC]

Notre avis
7 / 10

Par François le

Incontournable de l’univers stratégique depuis deux décennies, la série Anno revient sur le devant de la scène avec un opus qui situe le joueur 135 ans après Anno 2070 et s’émancipe en passant de notre chère banlieue terrestre.

screenshot_2015-11-01-14-06-59

Dans Anno 2205, vous prenez donc en main la destinée d’une jeune corporation avide de conquête spatiale. Votre but sera de coloniser la Lune afin de produire sur sa surface l’énergie qui manque à la Terre. Ce faisant, vous devrez lutter par la même occasion contre les 5 Mega-Corporations déjà installées dans un classement basé sur le nombre de salariés/habitants. De votre zone de départ sur le globe terrestre, vous installerez une base en Arctique pour préparer votre expédition lunaire.

Anno restera toujours Anno

Car comme d’habitude dans Anno, vous devrez faire évoluer votre projet urbain en fournissant à vos habitants toujours plus de commodités et de ressources variées. Le cheminement est un classique : récupérer les matériaux de base et fabriquer sur place, ou alors récupérer les ressources ailleurs. Vos villes devront comprendre des habitations mais aussi des rizières, des usines de fabrications de robots, etc. Pour les matériaux externes, vous devrez établir des routes d’échanges avec vos voisins ou avec vos autres zones planétaires (ou extra planétaires). Bien entendu, tout cela ne marchera que si vous gérez correctement votre budget de fonctionnement mais aussi votre capacité à absorber les besoins en transport.

Contrairement à Anno 2070 qui vous mettait face à des choix écologiques plutôt drastiques (avec des orientations distinctes), ce nouvel opus ne s’embarrasse pas de ces questions. Exit la pollution, les scientifiques ont découvert un moyen de protéger l’environnement en dépit de notre consommation effrénée. Petite nouveauté : alors que dans les versions précédentes il y avait toujours deux zones de jeux (climat tempéré et savane pour Anno 1701, occident et orient pour Anno 1404, îles et plateaux sous-marins pour Anno 2070), il y en a trois ici, chacune modifiant votre manière d’appréhender votre développement : si en climat tempéré les constructions ne nécessitent pas une organisation militaire, l’Arctique oblige à placer ses habitations autour des usines qui dégagent de la chaleur. La Lune elle, dispose d’une contrainte plus logique… pour se protéger des astéroïdes, vous devrez installer vos usines et vos habitations à l’abri d’un bouclier d’énergie.

screenshot_2015-11-01-14-06-22

Vos citoyens disposent d’un arbre technologique de progression en fonction de l’endroit où ils vivent. La mécanique est plutôt efficace, l’interface vous informant très clairement des besoins de vos citoyens. Tout se déroule plutôt simplement… Peut-être un peu trop d’ailleurs. Vous n’aurez plus à gérer les échanges entre les îles d’une même zone, car le stock est commun. Du coup, le jeu vous proposera même de construire des ponts entre vos îles sur la zone tempérée. D’autre part, les îles ne sont plus spécialisées dans un type de ressource. Ce qui vous permet de produire comme bon vous semble, ou de créer de véritables centres de production. Par exemple, les différents types de mines peuvent être installés sur n’importe quel emplacement minier.