Test

Test : HTC One A9

Android

Par Anh Phan le

En ce moment, on entend plus parler de HTC pour son casque de réalité virtuelle, le Vive que pour ses smartphones. La concurrence continue de s’organiser et bat son plein, chaque constructeur essayant de se différencier. HTC a ainsi annoncé un nouveau smartphone haut de gamme, le One A9, qui s’adresse plus aux personnes soucieuses du design et de l’expérience utilisateur que des caractéristiques techniques pures.

Le HTC One A9 est fin et léger mais oui, il n’est pas sans rappeler un certain smartphone concurrent. Maintenant, pour un même niveau de finition, on peut économiser quelques centaines d’euros et ce n’est pas rien de nos jours, à condition d’aimer Android.

htc-one-a9-live-01

Les Caractéristiques et le Packaging

Pour rappel sur les caractéristiques, le nouveau HTC One A9 vous propose :

– Android 6.0 Marshmallow
– Surcouche HTC Sense
– Ecran AMOLED Gorilla Glass 4 de 5”
– Définition Full HD de 1080×1920 soit une densité de 440ppp
– Boîtier avec dos en métal brossé et contour en métal chromé
– Processeur 64bits octa-core Qualcomm Snapdragon 617
– GPU Adreno 405
– 16Go ou 32Go de mémoire interne
– Port mémoire MicroSD (jusqu’à 200Go)
– 2Go ou 3Go de RAM
– APN avec un capteur rétro-éclairé de 13 Mégapixels
– Dual-flash LED
– Objectif grand angle avec une ouverture de F/2.0
– Enregistrement de vidéos jusqu’en Full HD
– Caméra visio avec un capteur de 4 Mégapixels
– 3G/3G+, H+, 4G LTE Cat 6
– Port nano-SIM
– WiFi a/b/g/n/ac (2.4GHz et 5GHz)
– Bluetooth 4.0, NFC, A-GPS+GLONASS, DNLA, Miracast (WiFi Direct)
– Port USB 2.0 compatible MHL 3.0
– Baromètre, Gyroscope, Accéléromètre
– Capteur de proximité et de luminosité
– Capteur d’empreintes digitales
– Batterie de 2150 mAh
– Taille de 145,75×70,8×7,26mm
– Poids de 143g.

Au niveau du packaging, on retrouve une boîte assez classique en soi, blanche et plate. Sans surprise, on retrouve les éternels câble micro-USB, un chargeur USB et de simples écouteurs/kits mains-libres. A noter que le modèle que nous avons eu en test ne proposait qu’une boîte bien blanche et non la boîte finale. A noter également que la version qu’on a eu en test est la version 32Go, disponible pour l’instant qu’aux Etats-Unis visiblement.

htc-one-a9-live-15

Pour son prix, comptez officiellement 599€ hors abonnement. Oui, HTC le positionne comme un haut de gamme d’où le prix. D’ailleurs, je vous rappelle que le prix américain de 399$ hors taxe était un prix de lancement pour les pré-commandes. Il est maintenant à 499$ hors taxe au pays de l’Oncle Sam (à partir du 7 novembre 2015).

[nextpage title= »Design »]
Bon, on ne va pas entrer dans le débat pour savoir qui a commencé en premier mais il est vrai que la ressemblance est flagrante quand vous prenez en main le HTC One A9 pour la première fois. Oui, je parle bien de la ressemblance avec les derniers iPhone 6/6s d’Apple. Pour éviter, j’ai présenté le HTC One A9 à des personnes au hasard dans la rue et 9 fois sur 10, on a pris le smartphone de HTC pour celui d’Apple. Maintenant, autant vous le dire tout de suite, le niveau de finition est excellente, c’est du même niveau que les smartphones, ce qui est une excellente surprise mais j’en attendais pas moins de la part de HTC.

htc-one-a9-live-19

Quand on prend ce nouveau HTC One A9 en main, il vous propose un poids raisonnable et parfaitement réparti en main. Il est un peu plus grand qu’un iPhone 6/6s mais il vous propose un écran de 5″ contre 4,7″ pour le smartphone d’Apple. On est loin du côté massif des HTC One M7, M8 ou M9. Je vous le répète, la firme taiwainaise a positionné son nouveau smartphone sur le segment du lifestyle et a beaucoup misé sur le design et l’expérience utilisateur avant les caractéristiques techniques. Dans tous les cas, le One A9 tient bien en main et c’est bien ça l’essentiel, on n’est pas loin d’un One M9 mais je préfère le côté plus plat du One A9.

htc-one-a9-live-04

Si on parle de design, HTC nous a vendu le fait que le design général était un mix entre les premiers HTC Desire d’il y a quelques années avec la finition de la gamme HTC One Mx. On va dire qu’on les croit sur parole mais toujours est-il que HTC n’a pas non plus cherché à innover et à prendre de gros risques non plus. Ressemblance ou pas, le design reste sobre et élégant. La finition est excellente avec un boîtier totalement métal, brossé au dos et chromé sur les tranches. D’ailleurs, en main, on préfère le traitement de HTC, moins glissant que l’iPhone 6/6s mais d’un autre côté, c’est aussi sa taille plus importante qui fait que ça glisse moins en main.

htc-one-a9-live-06

Du côté de la description physique, le HTC One A9 est assez classique en soi. On retrouve ainsi en haut de l’écran un haut-parleur avec, à ses côtés, une LED de notification, la caméra visio avec un capteur Ultra-Pixel de 4 Mégapixels ainsi que les capteurs de proximité et de luminosité. Le logo HTC reste très discret, se retrouve en bas de l’écran juste aussi du bouton d’accueil qui intègre le capteur d’empreintes. Sur la tranche de gauche se trouvent le port nano-SIM et le port Micro-SD. Sur la tranche du bas, on retrouve la prise Jack, un micro, le port Micro-USB et enfin le haut-parleur multimédia. On notera que le port Micro-USB est inversé par rapport aux autres smartphones mais surtout, il n’est pas centré, c’est vraiment dommage quand on voit que HTC a réussi l’exploit de mettre l’APN pile au centre du dos. On aurait, du coup, peut-être aimé un port USB Type-C tant qu’à faire mais pour HTC, c’est encore trop tôt. Du côté de la tranche droite se trouvent les boutons de volume et le bouton de mise sous tension et/ou de veille. On remarquera que ce dernier propose un petit revêtement qui vous permettra de le reconnaître facilement à l’aveugle. Pratique. Au dos, on retrouve l’APN en haut au centre avec, juste à côté, le dual-flash LED. Le logo HTC se trouve au centre du dos. On regrettera l’objectif non intégrée dans le boîtier du smartphone mais au moins, il est au centre.

Je reviens sur le bouton d’accueil qui intègre un capteur biométrique. Il fonctionne comme ceux de Samsung ou Apple. Vous avez juste à poser votre doigt pour déverrouiller le smartphone. La configuration est assez classique maintenant et l’utilisation au quotidien se passe sans aucuns soucis. J’avoue avoir été impressionné par la rapidité de la reconnaissance, c’est assez impressionnant. De même, HTC vous permettra de déverrouiller votre smartphone en posant simplement votre doigt sur le capteur, pas besoin d’appuyer sur le bouton d’accueil comme les autres concurrents. C’est tout bête mais bien pratique. Je ne sais pas si vous vous souvenez mais sur les derniers Samsung, il fallait saisir un mot de passe complet en tant qu’alternative à vos empreintes. Sur les derniers Sony Mobile, on avait le choix avec le code PIN à 4 chiffres. Eh bien sur le HTC, Android 6.0 Marshmallow oblige, vous pourrez choisir aussi bien un vrai mot de passe qu’un code PIN à 4 chiffres ou encore le classique schéma Android si vous ne voulez pas utiliser vos empreintes. Vous pourrez enregistrer jusqu’à 5 empreintes. Personnellement, je reste un partisan du capteur biométrique en façade, plus pratique quand votre smartphone est posé sur le bureau.

[nextpage title= »Affichage et Ecran »]
Je vous l’avais déjà signalé lors de la prise en main mais le HTC One A9 vous propose un écran AMOLED et c’est assez rare puisque la dernière fois c’était pour le HTC Desire. HTC avait en effet plutôt préféré les dalles IPS jusqu’à maintenant. Les dalles Super LCD des One M7, One M8 et One M9 étaient des références, surtout pour ceux qui préféraient une colorimétrie proche de la réalité.

HTC a choisi de garder une diagonale d’écran raisonnable et très personnellement, cela me va parfaitement avec cette diagonale de 5”. Pour en revenir à l’écran même, je vous avouerai que je préfère le Super LCD. En fait, c’est le premier écran AMOLED chez HTC et le constructeur taïwanais ne maitrise pas la technologie comme Samsung. Du coup, quand vous comparez le One A9 à un Galaxy S6 Edge par exemple, l’écran n’est pas aussi lumineux et il tire un peu sur le jaune.

htc-one-a9-live-02

D’ailleurs, en plein soleil, le One A9 reste utilisable mais j’ai connu plus lumineux et donc plus facile à utiliser dans des conditions de forte luminosité. Après, pour être honnête, si vous n’avez pas de smartphones pour comparer, vous ne noterez pas ces petits défauts dans l’absolu. Les couleurs sont bien contrastées et les angles de visions bien larges. D’ailleurs, pour ceux qui n’aimeraient pas le côté trop contrasté de l’AMOLED, HTC a prévu un profil avec des couleurs moins punchy.

htc-one-a9-live-03

On finit sur la définition de l’écran qui vous propose du 1080p. Oui, ce n’est pas du Quad HD ou de la 4K comme les très récents concurrents directs. Mais, en dehors des chiffres, il faut vraiment relativiser parce que cette définition “que” Full HD ne m’a jamais gêné, et ce, malgré le passage d’un Samsung Galaxy S6 Edge au HTC One A9. Il est impossible de voir les différences à l’oeil nu à moins de faire du “pixel-peeping”.

[nextpage title= »Son et Audio »]
Les HTC One M7, One M8 et One M9 nous proposait des haut-parleurs en façade avec la technologie BoomSound. Avec le HTC One A9, ce n’est plus le cas. On retrouve ainsi un simple haut-parleur et ce, sur la tranche du bas. Je pense que vous l’aurez compris, ce n’est pas aussi performant et on est loin de la technologie BoomSound. Après, ça sera suffisant pour les vidéos Youtube et autres joyeusetés sur le net dans un milieu calme mais ne pensez même pas à vous faire une série ou un film sans une enceinte externe ou des écouteurs.

htc-one-a9-live-05

Après, HTC était au courant de la qualité plus que moyenne de son haut-parleur et ne s’est pas loupé heureusement avec sa prise jack. Le support de l’Audio HD et l’apport du Dolby Audio n’est pas négligeable, cela permet d’avoir un son plus clair, plus ouvert. Maintenant, je vous avouerai que je ne l’ai pas tellement utilisé si ce n’est pour tester l’écoute audio avec des fichiers FLAC. Pourquoi ? Parce que je reste un utilisateur de Spotify. Et écouter des fichiers Audio HD dans les transports en commun, je ne vois sincèrement pas l’intérêt.

htc-one-a9-live-12

[nextpage title= »Utilisation et Performances »]
HTC l’a dit lors de l’annonce, le HTC One A9 se positionne avant tout sur le design de l’appareil et de l’expérience utilisateur. Le HTC One M9 s’adressera plus aux technophiles, à ceux qui recherchent avant tout le top du top en terme de performances. C’est d’ailleurs pour cela que le HTC One A9 vous propose un processeur 64bits octa-core Qualcomm Snapdragon 617 et non un processeur de la série Snapdragon 8xx, le haut de gamme du fondeur américain.

Si on n’a effectivement pas le top du top, le smartphone n’en reste pas moins super agréable à l’utilisation. L’expérience utilisateur est ultra-fluide et je n’ai pas noté de ralentissements ou autres et ce, avec mon nombre habituelle d’applications ouvertes. Dans un usage quotidien, vous n’aurez clairement pas à vous plaindre.

htc-one-a9-live-11

Maintenant, en termes de performances pures, un processeur Snapdragon 6xx, destiné aux milieux de gamme, sera forcément moins performant qu’un processeur Snapdragon 8xx. J’ai bien évidemment essayé toutes les dernières applications gourmandes comme Need For Speed : No Limit, Implosion, Asphalt 8 ou autres, je n’ai rien noté d’anormal et j’ai pu profiter tranquillement des jeux. Aussi, je vous laisse voir les résultats dans les différentes applications telles que GeekBench, Vellamo, 3D Mark ou encore PC Mark pour vous faire votre propre idée.

Le HTC One A9 est le premier smartphone en dehors des Nexus de Google à vous proposer de manière officielle Android 6.0 Marshmallow. Bien évidemment, HTC propose en surcouche HTC Sense. Fort heureusement, depuis quelques temps, cette surcouche HTC Sense reste relativement légère avec bien entendu Blinkfeed (dont l’ajout non négligeable de News Republic), les thèmes personnalisables ou encore le widget Sense Home qui permet de changer vos applications favorites en fonction de votre environnement (Maison, Travail, etc.).

Concernant Android 6.0 Marshmallow, les changements sont plus sur le fond que la forme. Dans les changements les plus notables, on notera l’utilisation du capteur biométrique pour l’achat sur le Google Play Store, la possibilité de transformer votre carte MicroSD en mémoire interne, sympa pour étendre votre mémoire en toute transparence. J’ai quand même ouvert la carte mémoire après coup et ça concernait avant tous les fichiers multimédias. Il y a aussi Google Now qui est toujours accessible via une pression longue sur le bouton Home maintenant (celui de l’écran et non celui physique du smartphone). Pratique.

[nextpage title= »Autonomie »]
Un des points fort d’Android 6.0 Marshmallow, c’est sa nouvelle gestion au niveau de l’autonomie. Si ça n’a pas d’impact en soi quand vous utilisez votre smartphone, ça se sentira surtout au niveau de la veille. En effet, quand le HTC One A9 est en veille, il consommera très peu de batterie.

Du coup, avec la petite batterie, j’avais très peur et puis finalement, dans une de mes journées type, j’ai pu tenir facilement la journée sans avoir à me plaindre. Je l’ai testé sur plusieurs jours comme cela et je n’ai vraiment pas noté de gros soucis pour m’assurer une autonomie d’une journée. Alors oui, tout dépendra de vos usages et on est loin d’un Xperia Z5 Compact de Sony par exemple mais je m’attendais à pire.

A côté, HTC propose toujours ses modes « Economiseur d’énergie” qui permet de désactiver vos applis et fonctions lorsque vous n’utilisez pas l’écran . Bien évidemment, vous continuez à recevoir les appels, messages, alarmes et notifications des applis de votre choix. Vous avez un mode “Economiseur extrême d’énergie” qui limite votre téléphone aux fonctions essentielles afin de vous assurer le minimum en attendant de retrouver un point de charge.

[nextpage title= »Photo et Vidéo »]
J’avais été plutôt déçu avec le capteur du HTC One M9. Eh bien, je peux déjà vous l’annoncer, le HTC One A9 s’en sort bien mieux. Avec un capteur rétro-éclairé d’une résolution de 13 Mégapixels, la taille des fichiers resteront raisonnables. L’AF reste relativement rapide même si ça ne rivalisera pas avec les ténors actuels.

htc-one-a9-live-14

Quand les conditions de lumière sont irréprochables, les photos sont bien propres et détaillées quoique ça manque un peu de contraste. En fait, sur l’écran du smartphone, vous ne le noterez pas mais sur un écran d’ordinateur, vous le verrez tout de suite. Dans les conditions de faible luminosité, c’est une autre histoire et si la stabilisation optique vous aidera quelque peu, j’ai été un peu déçu avec les résultats. C’est exploitable mais les couleurs ont tendances à être délavées. Cela est sans doute dû à un post-traitement plutôt agressif. Dommage. Maintenant, pour faire simple, le HTC One A9 s’en sort bien dans l’absolu mais les autres haut de gamme du marché font mieux, clairement.

Côté application, on retrouve une application simple d’utilisation et les plus pros seront heureux de trouver des réglages manuels et la possibilité de prendre des photos au format RAW.

Voici quelques exemples de photos :

HTC One A9 Photos de Test

Côté vidéo, alors qu’on est à l’âge de la 4K, je trouve dommage que HTC ait limité l’enregistrement vidéo à du Full HD. Alors oui, pour un problème de taille, le grand public ne prendra pas de vidéos en 4K encore mais c’est juste la possibilité d’en faire qui est appréciable et HTC ne le propose pas. Côté résultat, c’est très propre et détaillé. La stabilisation optique fonctionne plutôt bien au final !

[nextpage title= »Galerie »]

Notre avis

Pour faire simple, le HTC One A9 est une sorte d’iPhone 6/6S sous Android et bizarrement, j’ai vraiment aimé l’utiliser au quotidien. La finition est irréprochable et l’expérience utilisateur est très agréable.

Il lui manque juste quelques petites choses pour devenir un excellent smartphone. Pour ma part, ça concerne le mode Photo qui est juste bon. Sur un smartphone avec une telle finition et un tel positionnement, j’aurais voulu que le One A9 puisse vraiment concurrencer les autres smartphones haut de gamme.

8 / 10