Test

Test : Apple iPhone 6s Plus

Notre avis
9 / 10
Apple

Par Anh Phan le

L’iPhone 6s Plus, annoncé en même temps que l’iPhone 6s (voir le test ICI), représente la toute première itération “S” d’Apple dans le domaine des smartphones XL. Oui, je n’aime pas le terme phablette. Bref. Toujours est-il que si on veut faire simple, l’iPhone 6s Plus n’est autre qu’un iPhone 6s en plus grand et plus lourd. Certains ne verront jamais l’intérêt d’un smartphone XL alors que d’autres ne jurent que par ce format.

L’avantage, c’est qu’Apple est bien plus, maintenant, à l’écoute de ses clients et il est agréable d’avoir le choix. Comme son petit frère, si on met de côté les nouvelles performances, forcément revues à la hausse, c’est surtout l’arrivée de la technologie 3D Touch et du nouvel APN stabilisé de 12 Mégapixels qui nous intéressera cette année. Et si l’écran XL ne vous rebute pas, l’iPhone 6s Plus gomme quasiment les défauts de l’iPhone 6s et représente clairement “Ze Best iPhone Ever”.

apple-iphone-6s-plus-live-01

Avant de lire ce test flash, je vous conseille clairement de lire le test de l’iPhone 6s ICI puisqu’on y retrouve beaucoup de similitudes au final comme 3D Touch, etc.

Pour ce qui est des caractéristiques, l’iPhone 6s Plus propose à peu près la même chose que l’iPhone 6s. Les différences se situent au niveau de la taille d’écran avec une diagonale de 5,5″ qui vous propose une définition Retina HD de 1920×1080 avec donc une densité de 401ppp. Avec une taille plus grande, l’iPhone 6s Plus vous propose une taille de 158,2×77,9×7,3mm et un poids de 192g. Si l’iPhone 6s Plus reprend en tout point le design de l’iPhone 6 Plus, il prend 20g de plus sur la balance. Merci à l’arrivée de 3D Touch. Maintenant, entre 172g et 192g et même si on sent dans l’absolu la différence ce poids, j’avoue ne pas avoir été gêné outre mesure puisque je pars sur le principe qu’un smartphone XL est soit dans une poche de veste, soit dans la poche arrière d’un jean, mais jamais dans une poche avant de pantalon. D’ailleurs, je vous déconseille les poches avant d’un pantalon à pince, ça va tirer le pantalon vers le bas ! Enfin bref, vous faites comme vous voulez, hein ?

apple-iphone-6s-plus-live-19

Au niveau de l’écran, on retrouve toute la qualité qu’on connaissait déjà avec les iPhone 6, 6 Plus et 6s. C’est lumineux et contrasté avec une fidélité au niveau des couleurs très fidèles. L’avantage de l’iPhone 6s Plus, c’est son plus grand écran et sa définition Full HD qui vous permet d’afficher plus d’informations, c’est super agréable. Tout comme le clavier plus grand, ça facilite la saisie. À côté, on retrouve bien évidemment la technologie 3D Touch issue de la technologie Force Touch sur l’Apple Watch et les derniers MacBook. Je ne vais pas revenir dessus et je vous conseille d’aller faire un tout sur la partie “Ecran et 3D Touch” du test de l’iPhone 6s pour vous faire une idée. Pour la partie audio, on retrouve la même qualité que ce qu’on a avec l’iPhone 6s et malheureusement, toujours pas d’audio HD.

apple-iphone-6s-plus-live-02

Côté performances et utilisation, on retrouve des performances similaires à ceux de l’iPhone 6s donc au top. Tout est bien optimisé et quand une application est optimisée pour l’écran 720p de l’iPhone 6s, il l’est aussi pour l’écran 1080p de l’iPhone 6s Plus. Dans l’absolu, rien ne diffère dans l’utilisation si ce n’est la possibilité d’avoir un mode paysage sur l’iPhone 6s Plus. Perso, c’est quelque chose que je n’utilise quasiment jamais, les seules fois concernent forcément photos ou vidéos. Pour ce qui est de l’autonomie, vous l’aurez deviné, c’est très très bien, surtout par rapport à l’iPhone 6s. Si vous êtes un vrai power-user, je ne peux que vous conseiller de regarder du côté de la version XL de l’iPhone 6s. En terme d’autonomie, c’est quasiment le double !

apple-iphone-6s-plus-live-15

On finit sur le côté photo. Inutile de vous dire que l’iPhone 6s Plus vous propose les mêmes avantages que l’iPhone 6s. Par contre, l’apport de la stabilisation optique n’est pas négligeable, surtout si vous comptez prendre des vidéos (ça n’était pas le cas avec l’iPhone 6 Plus) ou faire plutôt des photos en basse luminosité. La stabilisation vous fera gagner quelques vitesses, ce qui n’est pas négligeable. Maintenant, en basse luminosité, je préfère tout de même les résultats que propose la gamme Galaxy S6 de Samsung. Je ne comprends toujours pas pourquoi Apple n’a pas choisi d’intégrer cette stabilisation sur l’iPhone 6s.

apple-iphone-6s-plus-live-13