Test

Test : Apple iPhone X, le début d’une nouvelle ère

Affichage et Audio

Notre avis
9 / 10
Apple

Par Anh Phan le

L’écran

Après des années à nous proposer les meilleures dalles IPS du marché, l’iPhone X arrive avec un écran OLED. C’est une grande première pour la firme californienne. Dans les constructeurs de dalles OLED, il n’y a pas trop de choix en ce moment. On connait les déboires de Google avec une certaine production de LG. Pour l’iPhone X, Apple s’est donc fourni chez Samsung qui reste la référence quand il s’agit d’OLED sur appareils mobiles.

La dalle de l’iPhone X est spécifique à Apple avec un format de 19,5:9, une diagonale de 5,8 pouces et une définition de 1125 × 2436 pixels. Si beaucoup vont avoir tendance à considérer l’écran de l’iPhone X supérieur à celui de l’iPhone 8 Plus, ce n’est pas tout à fait vrai. Dans les faits, si la diagonale est effectivement supérieure, il fait tout de même plus petit parce que le format impose beaucoup de hauteur et pas tant que cela en largeur. Aussi, il faut considérer l’écran de l’iPhone X comme celui de l’iPhone 8 mais en plus haut. D’ailleurs, cela se voit tout de suite en terme d’affichage de contenus. Si l’iPhone X affiche, en hauteur, autant que contenu que l’iPhone 8 Plus, il affiche moins en largeur, ce qui pourra peut-être gêner certains utilisateurs qui préfère avoir plus de largeur en mode portrait. Personnellement, je n’ai pas noté de gênes particulières, la longueur de l’écran compense très bien la largeur moindre. Utilisateur depuis les début des versions Plus, je me sentais à l’étroit sur les iPhones 6/6S/7/8. Sur l’iPhone X, ce n’est pas le cas et tant mieux ! Si vous avez eu tous les iPhone depuis le début, cela me rappelle le passage de l’iPhone 4 à l’iPhone 5.

Pour en revenir à l’écran OLED à proprement parlé, il est compatible avec la technologie HDR et il partage la même technologie que les écrans des Samsung Galaxy S8/S8+/Note8. Autrement dit : c’est excellent. Les couleurs sont fidèles, elles sont également contrastées mais pas trop et la luminosité suffisamment puissante pour permettre une utilisation en pleine lumière. On retrouve la technologie True Tone qui permet d’adapter la température de l’écran en fonction de son environnement, c’est super agréable au quotidien. En revanche, j’ai aussi noté que le True Tone de l’iPhone X était différent de celui de l’iPhone 8. D’après Apple, c’est l’iPhone X qui est censé être le plus précis. A voir. Et puisqu’on paie le prix fort, on aurait aimé aussi avoir un écran 120Hz comme les derniers iPad Pro (ou comme chez Razer).

Quand une application n’est pas encore optimisée pour l’iPhone X, deux bandes noires viennent s’afficher. On a alors l’impression d’avoir un écran 16:9 comme sur les iPhone 8. D’ailleurs, merci aux noirs profonds de l’OLED, on a l’impression d’avoir de vrais bords d’écran ! Bref, comme lors du passage de l’iPhone 4S à l’iPhone 5, il va falloir attendre les mises à jours des développeurs pour disposer d’un affichage correct des applications.

Je vous rappelle que l’écran de l’iPhone 8 dispose de 3D Touch, ce qui signifie qu’il peut détecter le niveau de pression que l’on y exerce. C’est toujours aussi gadget par rapport à une pression longue, par exemple, mais ça a le mérite d’exister et j’ose espérer que ça devienne indispensable prochainement.

Audio

Tout comme les iPhone 7 et iPhone 8, l’iPhone X embarque des haut-parleurs stéréo. On retrouve donc une qualité d’écoute similaire aux iPhone 8 avec un son plus punchy et plus clair par rapport aux iPhone 7. Je me surprends toujours autant à pouvoir maintenant regarder regarder des vidéos sans éprouver le besoin de sortir une enceinte externe ou mes écouteurs. Maintenant, ça reste des haut-parleurs et ça ne remplacera jamais un bon casque, de bons écouteurs ou une enceinte externe.

C’est maintenant devenu un classique, il n’y a plus de port audio jack de 3,5 mm. Si je suis passé au sans-fil depuis un temps certain, il arrive parfois des moments où j’aurais vraiment souhaité pouvoir avoir ce port jack à nouveau pour diverses raisons pratiques comme le branchement d’un micro-cravate. C’est hélas la tendance. En effet, le marché du sans-fil est en pleine croissance et représente déjà plus de 60% du marché. Moi-même, je n’utilise plus que des casques et écouteurs Bluetooth depuis deux ans. Et pour ceux qui souhaitent garder des casques filaires, soyons honnêtes, les casques avec une entrée Lightning ou USB-C proposent une qualité d’écoute supérieure à leurs homologues analogiques.

L’adaptateur Lightning/Jack fourni en standard fera l’affaire dans bon nombre de situation mais, sur des écouteurs ou casques de haute qualité, vous sentirez une dégradation, j’aurais aimé qu’il y ait un vrai DAC dans cet adaptateur comme le propose HTC dans son adaptateur USB-C livré avec le U11.

Continuez la lecture du Test
4 « Notch », Utilisation et iOS 11
Sommaire
  1. Caractéristiques
  2. Design
  3. Affichage et Audio
  4. « Notch », Utilisation et iOS 11
  5. Face ID
  6. Performances et Autonomie
  7. Photo et Vidéo
  8. Galerie et Conclusion