Test

[Test] Beats Solo Pro : le style, le son et la réduction de bruits ont RDV ensemble

Audio

Par Anh Phan le

Beats continue sa transformation et son sans-faute avec un nouveau casque supra-auricalire, le Solo Pro. Au menu, un nouveau design, une qualité sonore au rendez-vous et la réduction de bruits.

Après les Powerbeats Pro, Beats vient d’officialiser le nouveau Solo Pro qui devient le deuxième produit Beats développé de A à Z depuis que Beats appartient à Apple. Mais ce n’est pas que cela puisque le Solo Pro propose également la réduction de bruit active et le fameux processeur H1 d’Apple.

La gamme Solo a toujours été une gamme phare parce que plus accessible mais surtout plus transportable sans pour autant donner dans les écouteurs puisque tout le monde n’est pas forcément fan de cette dernière catégorie.

Le Beats Solo Pro reprend dans les grandes lignes le design de la gamme mais quand on le prend en main pour la première fois, on découvre avec plaisir que la finition n’a plus grand chose à voir avec les premiers Solo. La finition est quasi exemplaire avec aucune partie qui grince ou qui bouge, cela respire la qualité et la solidité. D’ailleurs, le passage au rendu mat est dans l’ère du temps et quelque soit la couleur, ce sont de beaux casques. Les couleurs classiques proposent du noir, du gris foncé et un blanc crème, mais ce n’est pas tout puisque Beats a également collaboré avec Pharrell Williams pour proposer des versions bleues claires, rouges et bleues foncées. Si le rendu mat joue beaucoup sur le design, on apprécie particulièrement le rendu métal des glissières. Sur l’oreillette droite, on retrouve le bouton de commande avec les boutons de volume en haut et en bas ainsi que le bouton multifonction sur le logo même.

Comme on peut le voir, le Beats Solo Pro est un casque supra-auricalaire. Pour ceux qui n’ont pas tout suivi, cela veut dire que le oreillettes se posent sur les oreilles et n’englobent pas les oreilles. C’est une question de préférence mais l’avantage des casques supra, c’est d’avoir un encombrement moindre. Parce que la réduction de bruit est présente, l’isolation est un facteur important. Du coup, on retrouve des coussinets bien plus épais que par le passé et si ça permet de mieux isoler, cela offre également plus de confort. En revanche, tout dépendra de la taille de votre tête.  Je n’ai pas eu de souci mais le Beats Solo Pro taille petit et s’avère être du genre à serrer beaucoup donc cela peut jouer sur le confort à long terme. Sur des sessions de moins de deux heures, pas de problème mais passé les deux-trois heures, il est clair que le Solo Pro maintient une certaine pression autour des oreilles que certains pourront trouver inconfortable, encore plus si l’utilisateur porte des lunettes.

Dans le packaging, on retrouve bien évidemment le Solo Pro, mais il est livré replié dans sa housse entièrement faite de matériaux recyclés. A cela s’ajoute des manuels pour une première utilisation, un mousqueton et un câble Lightning de couleur noir. Il n’y a donc pas d’USB-C pour la recharge, ce qui est normal vu que c’est du Apple derrière et c’est le choix fait par Beats sur ces derniers produits. Si vous êtes utilisateur d’appareils iOS, cela ne vous choquera pas et vous trouverez même cela bien, pour les autres, c’est un câble en plus. En terme d’autonomie, le Beats Solo Pro assure 22h d’autonomie avec la réduction de bruit et 40h sans. C’est à peu près ce à quoi on a eu droit. On notera aussi la recharge rapide qui permet d’avoir l’équivalent de 3h d’utilisation en seulement 10 minutes de charge. Pratique. En revanche, si on fait attention, on notera qu’il n’y a pas de port jack sur le casque donc par défaut, impossible de passer le Beats Solo Pro en mode filaire à l’achat pour une utilisation dans l’avion par exemple. Mais ce n’est pas impossible, il faudra juste s’acquitter d’un câble dédié d’une trentaine d’euros (pas disponible au moment du test). J’ai tout de même essayé avec l’adaptateur Jack vers Lighting des iPhone et ça n’a pas marché ! Mesquinerie, quand tu nous tiens…

Comme on l’avait dit en haut, le Solo Pro se différencie de ses prédécesseurs par la présence de la réduction de bruit active. L’isolation naturelle est déjà bonne en soi parce que c’est un casque supra-auriculaire mais avec en plus la réduction de bruits active, cela permet définitivement de s’isoler dans son univers musical. Pour la réduction en elle-même, elle n’est pas aussi efficace que celle des Sony WH-1000X Mark III ou Bose Headphones 700 mais elle est amplement suffisante, aussi bien dans la vie de tous les jours dans le métro que dans les avions. Pour ces derniers, si l’utilisateur effectue un vol long-courrier, les Beats Solo Pro ne seront pas les plus confortables. De même, Beats ne propose pas d’égaliseurs ou encore de niveaux de réduction de bruits. C’est tout ou rien. De notre côté, cela ne nous a pas gêné mais on comprend ceux qui cherchent cette finesse de personnalisation. A côté de la réduction de bruit, c’est Beats qui propose en premier (chez Apple et Beats) la technologie Transparence qui permet d’entendre l’environnement extérieur sans avoir à enlever son casque. En réalité, la technologie existe déjà chez les concurrents mais c’est bien la première fois qu’on entend l’extérieur via le casque de manière aussi naturelle. Enfin, on notera que le Solo Pro reste légèrement sensible aux vents les plus forts, c’est souvent le cas avec les casque supra-auriculaires, contrairement aux casques circum-auriculaires.

Côté connexion, le Beats Solo Pro intègre la puce H1 d’Apple, ce qui leur assure une connexion quasi immédiate sur n’importe quel appareil iOS et comme pour les AirPods, on peut switcher entre les différents appareils connectés à son compte iCloud. Sur Android ou autres, on ne bénéficie bien évidemment pas de ces petites facilités et si le son reste inchangé, ils se connecteront comme un simple casque Bluetooth. Bien évidemment, parce que c’est un casque et qu’en plus, il y a la puce H1, il n’y a pas de décalages dans le son sur les vidéos en stream. Enfin, on n’a noté aucune déconnexion si ce n’est par moments quand on sort les écouteurs de leur boîtier.

Pour le son, on l’avait déjà dit avec les PowerBeats Pro, Beats a fait d’énormes progrès depuis que la marque fait partie d’Apple. En effet, l’avant-Apple se résumait essentiellement aux musiques avec de très forts niveaux de graves à la limite de l’assourdissement. Depuis Apple, Beats s’est orienté vers un son beaucoup plus équilibré et cela se vérifie avec les nouveaux Solo Pro. Si le casque mettra toujours en valeur les musiques avec beaucoup de graves, on a pu profiter de titres de jazz, pop, rock, musiques d’ambiances, etc. Les graves sont bien évidemment marqués mais restent fins et donne plus une sensation de « punch » qu’un son grave sur toutes les pistes.

Promo
Casque Beats Solo Pro sans fil...
155 Commentaires
Casque Beats Solo Pro sans fil...
  • Casque sans fil haute performance avec réduction du bruit - Noir
  • Le mode Réduction active du bruit bloque les bruits extérieurs
  • Grâce au mode Transparence, vous restez attentif à votre environnement lorsque vous écoutez...
  • Équipé de la puce Apple H1 pour casques et écouteurs ainsi que de la technologie Bluetooth...

Galerie

 

Notre avis

Après d’excellents PowerBeats Pro, Beats continue sa transformation avec un excellent Solo Pro. La qualité sonore est au rendez-vous, tout comme la réduction de bruits et l’autonomie. A défaut d’être le meilleur, le Solo Pro est très bon et affiche en plus l’avantage de pouvoir plaire grâce à son design réussi et à l’aura de la marque. C'est clairement le meilleur Beats à ce jour.

Il reste le prix qu’on trouve un poil cher, surtout qu’il faudra débourser encore pour pouvoir éventuellement utiliser le Beats Solo Pro en mode filaire. Ce câble optionnel aurait dû être dans la boîte par défaut.

8 / 10
Les plus
Les moins
  • Design et Finition
  • Qualité sonore
  • Réduction de bruits
  • Apple H1
  • Prix
  • Pas d'option filaire en standard
  • Taille
  • Lightning et non USB-C