Test

[Test] Fast Racing Neo – Est-il l’élu ? [Wii U]

Notre avis
8 / 10

Par Kocobe le

On essaye de compenser comme on peut la frustration causée par l’absence de volonté de Nintendo de créer un nouveau F-Zero alors que tout le monde en crève d’envie. Et pour le coup, le jeu de course futuriste Fast Racing Neo devrait être capable d’apaiser cette souffrance.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, un petit mot sur le développeur, Shin’en. Les membres de ce studio allemand se faisaient appeler Abyss quand ils opéraient sur la demoscene. Passés du côté jeu vidéo de la force en 1999, ils développèrent de nombreux jeux pour consoles Nintendo, de la GameBoy Color à la Wii U en passant par le Wii Ware et la Nintendo DS, mais également, récemment, sur PS4.

Pourquoi est-ce que je vous raconte tout ça ? Tout simplement parce que Shin’en est un studio de bidouilleurs. Ainsi, grâce à des astuces de programmation et d’optimisation des ressources impressionnantes, le jeu, avec un contenu qui n’en est pas rachitique pour autant, tient dans 500 petits mégaoctets de rien du tout. Les développeurs de jeux, aujourd’hui, prennent naturellement toutes les ressources qui leur sont allouées. La PS4, la Xbox One et le PC possédant des disques durs conséquents, il n’est pas (ou plus) choquant de voir des jeux peser 40 ou 50 Go.

Dans le cas de Fast Racing Neo, Shin’en a tout fait pour que le jeu soit léger et optimisé pour les faibles capacités de la Wii U. Certains décors sont ainsi générés de manière procédurale et certaines textures ne sont faites que pour être observées à toute berzingue. Le résultat est là, malgré une toute petite taille, le jeu est magnifique en mouvement, charge en 2 secondes – et sur Wii U, ce n’est pas rien – et tourne en 60 images par seconde parfaitement stables. Du vrai travail d’artisan.