Test

Test Flash : Archos 50 Helium 4G

Notre avis
6 / 10
Android

Par Pierre le

Les smartphones d’entrée de gamme proposant la 4G se multiplient sur le marché. Archos aussi y va de son petit terminal avec le 50 Helium 4G. Un smartphone qui ne brille ni par ses performances, ni par son design, ni pour son utilisation, mais qui a le mérite de proposer une puce 4G pour u prix intéressant (200 €). Nous allons voir tout ça.

_SAM4527

Design

Archos n’a jamais brillé par ses design, c’est un fait. Et ce 50 Helium 4G ne fait pas exception. Nous avons donc un smartphone passe-partout, doté d’une coque en plastique doux (noire) aux formes arrondies. Même chose pour le devant du smartphone, qui ne peut pas faire plus classique. Comme vous pouvez le voir, nous avons un petit air de BlackBerry Z10 dans ce smartphone. Simple, efficace, sobre.

Sur le bas de l’écran, nous avons trois boutons sensitifs (Menu, Home, Retour) qui permettent de gagner un peu de place sur l’écran. Les boutons physiques sont eux sur la tranche. La prise Jack 3,5 mm se situe sur la tranche supérieure et la prise micro USB est, elle, placée sur la tranche inférieure. Signalons également la présence d’un haut parleur sur la face arrière.

_SAM4530

Notons que nous pouvons enlever la coque. Comme d’habitude, cela nous permet d’enlever la batterie et d’accéder au port microSD ainsi qu’au port micro SIM.

Un design qui ne s’illustre donc pas, mais qui remplit son contrat. Archos ne s’est jamais focalisé sur l’aspect visuel de ses produits. Si cela peut en rebuter certains, cela n’a pas réellement d’importance pour d’autres.

Caractéristiques

L’Archos 50 Helium 4G est un smartphone à 200 € qui propose tout de même des caractéristiques très correctes. Même si certaines choses vous feront tiquer, le terminal est loin d’être un produit au rabais. Jugez plutôt :

_SAM4540

Écran : IPS 5 pouces d’une définition de 1280 x 720 pixels, 302 ppi
Processeur : Qualcomm Snapdragon 400. Quad-core cadencé à 1,2 Ghz.
GPU : Adreno 305
RAM : 1Go
Mémoire : 6 Go, extensible via microSD.
Bluetooth : 4.0
Wifi : 802.11a/b/g/n
NFC : non
APN arrière : 8 mégapixels, vidéo en 720p
APN frontal : 1,2 mégapixels , vidéo en 720p
Batterie : 2000 mAh
OS : Android Jelly Bean 4.3 sans surcouche
Poids : 160 grammes
Dimensions : 7,20 x 14,5 x 0,9 cm
Prix : 200 €

Des caractéristiques qui ne vous laisseront donc pas sur le carreau, en théorie. Avoir une fiche technique correcte, c’est bien, mais nous allons voir si l’Helium 50 4G s’en sort correctement dans une utilisation quotidienne.

OS, multimédia

Comme d’habitude, Archos nous sert là un Android stock agrémenté de quelques applications maison. Pour l’instant, le smartphone se contente de Jelly Bean 4.3. Pour une éventuelle mise à jour vers Kit Kat, il faudra encore patienter un peu. L’OS se montre stable et bien optimisé, en même temps, il fallait s’y attendre. Pas grand chose à rajouter sur ce point, beaucoup d’entre vous connaissant Android sans surcouche.

Screenshot_2014-06-25-17-10-55

Mais le constructeur français a tout de même ajouté sa patte avec notamment Archos Musique et Archos Video. La première application est assez anecdotique. Elle vous permettra de stocker, gérer et écouter votre musique. Une appli qui n’apporte pas grand chose de plus par rapport à Google Musique. Archos Video, en revanche, apporte un vrai plus au terminal. L’application est très bien faite et vous permettra surtout de lire tous les formats de vidéo. Toutes les définitions sont acceptées et les sous titres sont intégrés automatiquement aux vidéos. Plus besoin de télécharger une application tierce pour lire vos fichiers, donc.

De plus, lire des vidéos sur l’écran de l’Helium est une expérience tout à fait correcte. Certes, nous n’avons pas sous les yeux du 1080p, mais cela suffit. De plus, les couleurs sont bien respectées et la balance est juste. Un écran qui a tout de même la fâcheuse tendance à baisser artificiellement sa luminosité lorsque celle-ci est en mode automatique. Pas très pratique dans certaines situations.

Jeux

Là encore, le 50 Helium 4G se débrouille bien, mais sans briller. Les jeux du moment comme Dead Trigger 2 fonctionnent très correctement, sans ralentissements. Mais bien entendu, il faudra faire des concessions au niveau des graphismes. De même pour des jeux comme GTA, qui fonctionnent convenablement avec les graphismes tirés vers le bas. Le temps où les smartphones d’entrée de gamme ne faisaient pas tourndf les gros jeux semble définitivement révolu.

_SAM4531

Photo

Côté photo, c’est un peu plus laborieux. Sans flash, la mise au point est plus que laborieuse sur les gros plans. Pas très pratique pour prendre des photos alors que la luminosité nous le permet. De même, en plan large, la surexposition vient pointer le bout de son nez, ne permettant pas à l’appareil de prendre des clichés de qualité. Pour le logiciel, nous avons là du Android Stock, rien de bien surprenant donc.

Jugez plutôt.

IMG_20140625_171045

IMG_20140625_171003

IMG_20140625_170935

IMG_20140630_103358

IMG_20140630_103352

Batterie

La batterie est un autre point faible du smartphone d’Archos. Celle-ci ne tient en effet pas la route en utilisation intensive. C’est bien simple, il faudra recharger votre Helium 4G tous les soirs. Que ce soit en jeu, en vidéo ou même en navigation internet, la batterie fond comme neige au soleil, descendant de 20% toutes les heures. Dommage.

_SAM4547

Benchmark

Nous allons terminer avec la traditionnelle séance de Benchmark. Comme vous pouvez le voir, sur Antutu, notre Archos fini avec un score de presque 17 000, ce qui le place au coude à coude avec le Galaxy S3.

Antutu :

Screenshot_2014-06-24-15-31-38

Screenshot_2014-06-24-15-31-29

Epic Citadel :

Screenshot_2014-06-25-16-31-34

3DMark :

Screenshot_2014-06-25-16-28-17

Screenshot_2014-06-25-16-28-27

Verdict

Pour 200 €, l’Archos 50 Helium 4G est un téléphone très correct qui remplit parfaitement sa mission. Malgré de gros points noirs (photos, batterie), il ravira ceux qui cherchent un smartphone pas cher doté de la 4G et disposant de caractéristiques correctes. Archos assure, sans briller.

_SAM4548

Les smartphones d’entrée de gamme proposant la 4G se multiplient sur le marché. Archos aussi y va de son petit terminal avec le 50 Helium 4G. Un smartphone qui ne brille ni par ses performances, ni par son design, ni pour son utilisation, mais qui a le mérite de proposer une puce 4G pour u prix intéressant (200 €). Nous allons voir tout ça.

_SAM4527

Design

Archos n’a jamais brillé par ses design, c’est un fait. Et ce 50 Helium 4G ne fait pas exception. Nous avons donc un smartphone passe-partout, doté d’une coque en plastique doux (noire) aux formes arrondies. Même chose pour le devant du smartphone, qui ne peut pas faire plus classique. Comme vous pouvez le voir, nous avons un petit air de BlackBerry Z10 dans ce smartphone. Simple, efficace, sobre.

Sur le bas de l’écran, nous avons trois boutons sensitifs (Menu, Home, Retour) qui permettent de gagner un peu de place sur l’écran. Les boutons physiques sont eux sur la tranche. La prise Jack 3,5 mm se situe sur la tranche supérieure et la prise micro USB est, elle, placée sur la tranche inférieure. Signalons également la présence d’un haut parleur sur la face arrière.

_SAM4530

Notons que nous pouvons enlever la coque. Comme d’habitude, cela nous permet d’enlever la batterie et d’accéder au port microSD ainsi qu’au port micro SIM.

Un design qui ne s’illustre donc pas, mais qui remplit son contrat. Archos ne s’est jamais focalisé sur l’aspect visuel de ses produits. Si cela peut en rebuter certains, cela n’a pas réellement d’importance pour d’autres.

Caractéristiques

L’Archos 50 Helium 4G est un smartphone à 200 € qui propose tout de même des caractéristiques très correctes. Même si certaines choses vous feront tiquer, le terminal est loin d’être un produit au rabais. Jugez plutôt :

_SAM4540

Écran : IPS 5 pouces d’une définition de 1280 x 720 pixels, 302 ppi
Processeur : Qualcomm Snapdragon 400. Quad-core cadencé à 1,2 Ghz.
GPU : Adreno 305
RAM : 1Go
Mémoire : 6 Go, extensible via microSD.
Bluetooth : 4.0
Wifi : 802.11a/b/g/n
NFC : non
APN arrière : 8 mégapixels, vidéo en 720p
APN frontal : 1,2 mégapixels , vidéo en 720p
Batterie : 2000 mAh
OS : Android Jelly Bean 4.3 sans surcouche
Poids : 160 grammes
Dimensions : 7,20 x 14,5 x 0,9 cm
Prix : 200 €

Des caractéristiques qui ne vous laisseront donc pas sur le carreau, en théorie. Avoir une fiche technique correcte, c’est bien, mais nous allons voir si l’Helium 50 4G s’en sort correctement dans une utilisation quotidienne.

OS, multimédia

Comme d’habitude, Archos nous sert là un Android stock agrémenté de quelques applications maison. Pour l’instant, le smartphone se contente de Jelly Bean 4.3. Pour une éventuelle mise à jour vers Kit Kat, il faudra encore patienter un peu. L’OS se montre stable et bien optimisé, en même temps, il fallait s’y attendre. Pas grand chose à rajouter sur ce point, beaucoup d’entre vous connaissant Android sans surcouche.

Screenshot_2014-06-25-17-10-55

Mais le constructeur français a tout de même ajouté sa patte avec notamment Archos Musique et Archos Video. La première application est assez anecdotique. Elle vous permettra de stocker, gérer et écouter votre musique. Une appli qui n’apporte pas grand chose de plus par rapport à Google Musique. Archos Video, en revanche, apporte un vrai plus au terminal. L’application est très bien faite et vous permettra surtout de lire tous les formats de vidéo. Toutes les définitions sont acceptées et les sous titres sont intégrés automatiquement aux vidéos. Plus besoin de télécharger une application tierce pour lire vos fichiers, donc.

De plus, lire des vidéos sur l’écran de l’Helium est une expérience tout à fait correcte. Certes, nous n’avons pas sous les yeux du 1080p, mais cela suffit. De plus, les couleurs sont bien respectées et la balance est juste. Un écran qui a tout de même la fâcheuse tendance à baisser artificiellement sa luminosité lorsque celle-ci est en mode automatique. Pas très pratique dans certaines situations.

Jeux

Là encore, le 50 Helium 4G se débrouille bien, mais sans briller. Les jeux du moment comme Dead Trigger 2 fonctionnent très correctement, sans ralentissements. Mais bien entendu, il faudra faire des concessions au niveau des graphismes. De même pour des jeux comme GTA, qui fonctionnent convenablement avec les graphismes tirés vers le bas. Le temps où les smartphones d’entrée de gamme ne faisaient pas tourndf les gros jeux semble définitivement révolu.

_SAM4531

Photo

Côté photo, c’est un peu plus laborieux. Sans flash, la mise au point est plus que laborieuse sur les gros plans. Pas très pratique pour prendre des photos alors que la luminosité nous le permet. De même, en plan large, la surexposition vient pointer le bout de son nez, ne permettant pas à l’appareil de prendre des clichés de qualité. Pour le logiciel, nous avons là du Android Stock, rien de bien surprenant donc.

Jugez plutôt.

IMG_20140625_171045

IMG_20140625_171003

IMG_20140625_170935

IMG_20140630_103358

IMG_20140630_103352

Batterie

La batterie est un autre point faible du smartphone d’Archos. Celle-ci ne tient en effet pas la route en utilisation intensive. C’est bien simple, il faudra recharger votre Helium 4G tous les soirs. Que ce soit en jeu, en vidéo ou même en navigation internet, la batterie fond comme neige au soleil, descendant de 20% toutes les heures. Dommage.

_SAM4547

Benchmark

Nous allons terminer avec la traditionnelle séance de Benchmark. Comme vous pouvez le voir, sur Antutu, notre Archos fini avec un score de presque 17 000, ce qui le place au coude à coude avec le Galaxy S3.

Antutu :

Screenshot_2014-06-24-15-31-38

Screenshot_2014-06-24-15-31-29

Epic Citadel :

Screenshot_2014-06-25-16-31-34

3DMark :

Screenshot_2014-06-25-16-28-17

Screenshot_2014-06-25-16-28-27

Verdict

Pour 200 €, l’Archos 50 Helium 4G est un téléphone très correct qui remplit parfaitement sa mission. Malgré de gros points noirs (photos, batterie), il ravira ceux qui cherchent un smartphone pas cher doté de la 4G et disposant de caractéristiques correctes. Archos assure, sans briller.

_SAM4548

Notre avis

Correct

6 / 10