Test

Test flash : Dead Rising 2 : Case Zero

Par Rédacteur Invité le

Capcom est conscient du potentiel de Dead Rising 2. La preuve : il se permet de nous proposer son prélude exclusif à la Xbox 360, et disponible sur le Xbox Live moyennant 400 MS Points. Alors, véritable mise en bouche, ou démo payante tirant un peu trop sur la corde du fan-service ?

dead-rising-2-case-zero-xbox-360-005


Et c’est donc tout naturellement Chuck Greene, le nouvel héros de la série zombifiante, que l’on retrouve accompagné par sa fille au sein de se prélude, qui se déroule pour l’anecdote 3 ans avant l’histoire de Dead Rising 2. Dès les premières minutes de jeu, on se rend compte que l’équipe de développement n’a pas trahi ses prédécesseurs, et n’a fait que sublimer une recette déjà bien rodée. Ainsi, vous devrez durant l’heure et demi de jeu offerte (rassurez-vous, vous pourrez recommencer ce chapitre à l’infini, en conservant l’XP engrangée lors de vos sessions de jeu, et exporter votre personnage déjà boosté -niveau 5 maximum- dans Dead Rising 2 lorsqu’il sera disponible) dégommer du zombie à la chaîne, sauver votre fille en lui trouvant un antidote, tirer du pétrin quelques survivants, et, c’est là que c’est VRAIMENT intéressant, faire marcher votre imagination afin de créer des armes toujours plus surprenantes. Ce Case Zero vous permet en effet de combiner divers objets afin de vous créer des armes d’appoint souvent surprenantes. On ne vous spoilera pas le moindre du monde, et on vous laissera l’occasion de voir tout de ça de vos propres yeux. A part ça, le gameplay du soft demeure assez semblable à celui injecté à Dead Rising premier du nom, et notre héros semble toujours se déplacer avec une raideur étonnante… De la même façon, la difficulté pourra en décourager plus d’un, et la moindre erreur est souvent punitive. La recette est rôdée, et devrait donc prendre sans mal…

400 MS Points la démo (parce qu’il s’agit bel et bien d’une démo, certes, à rallonge…), ça semblera sans doute cher payé pour certains. Pas pour les fans de la série, qui ne pourront qu’être conquis par cet aperçu prometteur, qui nous laisse d’ores et déjà imaginer des heurs et des heures de jeu collé à notre pad, à leveler comme des bourrins notre perso, et à retenter encore et encore les missions annexes, histoire de…

Le verdict ?


Que signifie cette pastille ?

Les +
Un bon aperçu de ce qui nous attend !
Un prix plancher

Les –
Un peu court
Impossible de faire leveler son perso au delà du niveau 5…
Des temps de chargement inquiétants

Capcom est conscient du potentiel de Dead Rising 2. La preuve : il se permet de nous proposer son prélude exclusif à la Xbox 360, et disponible sur le Xbox Live moyennant 400 MS Points. Alors, véritable mise en bouche, ou démo payante tirant un peu trop sur la corde du fan-service ?

dead-rising-2-case-zero-xbox-360-005


Et c’est donc tout naturellement Chuck Greene, le nouvel héros de la série zombifiante, que l’on retrouve accompagné par sa fille au sein de se prélude, qui se déroule pour l’anecdote 3 ans avant l’histoire de Dead Rising 2. Dès les premières minutes de jeu, on se rend compte que l’équipe de développement n’a pas trahi ses prédécesseurs, et n’a fait que sublimer une recette déjà bien rodée. Ainsi, vous devrez durant l’heure et demi de jeu offerte (rassurez-vous, vous pourrez recommencer ce chapitre à l’infini, en conservant l’XP engrangée lors de vos sessions de jeu, et exporter votre personnage déjà boosté -niveau 5 maximum- dans Dead Rising 2 lorsqu’il sera disponible) dégommer du zombie à la chaîne, sauver votre fille en lui trouvant un antidote, tirer du pétrin quelques survivants, et, c’est là que c’est VRAIMENT intéressant, faire marcher votre imagination afin de créer des armes toujours plus surprenantes. Ce Case Zero vous permet en effet de combiner divers objets afin de vous créer des armes d’appoint souvent surprenantes. On ne vous spoilera pas le moindre du monde, et on vous laissera l’occasion de voir tout de ça de vos propres yeux. A part ça, le gameplay du soft demeure assez semblable à celui injecté à Dead Rising premier du nom, et notre héros semble toujours se déplacer avec une raideur étonnante… De la même façon, la difficulté pourra en décourager plus d’un, et la moindre erreur est souvent punitive. La recette est rôdée, et devrait donc prendre sans mal…

400 MS Points la démo (parce qu’il s’agit bel et bien d’une démo, certes, à rallonge…), ça semblera sans doute cher payé pour certains. Pas pour les fans de la série, qui ne pourront qu’être conquis par cet aperçu prometteur, qui nous laisse d’ores et déjà imaginer des heurs et des heures de jeu collé à notre pad, à leveler comme des bourrins notre perso, et à retenter encore et encore les missions annexes, histoire de…

Le verdict ?


Que signifie cette pastille ?

Les +
Un bon aperçu de ce qui nous attend !
Un prix plancher

Les –
Un peu court
Impossible de faire leveler son perso au delà du niveau 5…
Des temps de chargement inquiétants

stopwatch 4 min.
Test : R.U.S.E.