Test

Test flash : Samsung Jét

Smartphone

Par Gregori Pujol le

Le Jét, “plus smart qu’un smartphone”, comme le dit si bien Samsung est devenu le fleuron de la marque coréenne. Présenté en grande pompe il y a quelques semaines, il est maintenant disponible en France, chez Orange par exemple, pour 19 euros avec un forfait.

Pour rappel, il propose la 3G/3G+, le Wifi, un écran AMOLED tactile (de type capacitif) de 3,1″ avec une résolution de 480×800, un processeur à 800Mhz, un APN de 5 Mégapixels avec flash LED, la détection des visages et des sourires, le support des formats DivX/Xvid en plus des formats habituels, un GPS, un tuner FM, une prise jack de 3,5mm, 2Go de mémoire interne, un port mémoire microSD/SDHC, le Bluetooth 2.1+EDR, le tout dans 108,9×53,5×11,9mm pour 99g. Nous avons eu ce téléphone en main, qui n’est pas un smartphone, durant plusieurs jours. Voici donc nos impressions.

p1020622

Le hardware

_1020591

Le Samsung Jét est un mobile “classe” : il est de couleur noire/rouge, tient plutôt bien dans la main, dispose d’une belle finition et respire la solidité. Il est plus petit et plus fin qu’un Samsung Galaxy et ne dispose que de trois boutons en façade. Son écran de 3,1″ offre un bon angle de vision grâce à l’AMOLED ainsi que de belles couleurs. Notez qu’il embarque une prise jack 3,5mm, une bonne chose, mais, et c’est déjà moins drôle, il embarque également un port USB propriétaire. Rien à dire donc sur son aspect extérieur, le Jét attire l’œil, sans arriver toutefois à se démarquer réellement de la concurrence.

Le software

p1020596

Le Samsung Jét tourne sous l’OS maison de Samsung et dispose de l’interface TouchWizz 2.0. Celle-ci est composée de trois écrans sur lequel il est possible de mettre des widgets. Et il y en a un paquet de widgets ! Malheureusement, vu la taille de l’écran et la taille de certains widgets, on est vite limité. De plus, il n’est pas possible de mettre des raccourcis vers les applications les plus utilisées. Le Jét réagit cependant très bien, il est rare d’avoir des lags et l’accès aux diverses applications est rapide.

p1020603

Samsung a équipé son Jét d’un très (trop ?) grand nombre d’applications et de fonctionnalités comme la lecture de fichiers audio/vidéo, des jeux, un minuteur, un tuner FM RDS, un éditeur vidéo, GPS, un convertisseur ou encore la synchronisation avec Activ Sync. L’appareil est donc assez complet comme vous pouvez le voir, pourtant cela reste un téléphone, et il ne remplacera pas un baladeur MP3 ou encore un APN.

p1020606

À noter également que le Jét est multitâche, un appui long sur le cube 3D permet d’accéder aux tâches en cours et de fermer celles qu’on souhaite.

p1020605

Un petit mot sur le navigateur web qui équipe ce Jét, il s’agit de Dolfin, qui m’a d’ailleurs agréablement surpris. Il est en effet assez rapide et bénéficie d’une ergonomie simple au doigt. Dolfin permet notamment de zoomer rapidement sur une page, de faire défiler simplement l’affichage ou encore d’avoir plusieurs onglets. Un clavier virtuel complet est disponible en mode paysage et répond bien même si les touches sont un peu petites, au contraire du mode portrait où on retrouve un clavier téléphonique classique, mais pas franchement pratique. Pour rappel, le Jét est 3G/3G+ mais aussi Wifi.

p1020608

Terminons enfin en parlant des capacités multimédia de l’appareil, notamment la musique et la vidéo, sans toutefois oublier la photo. Le Jét s’en sort bien sans pour autant être au-dessus des concurrents. Le lecteur MP3 est très similaire à ce qu’on trouve sur les baladeurs Samsung avec notamment une gestion des TAG ID3 et des pochettes. La qualité sonore est elle un peu plate, on a du mal trouvé du dynamisme dans les titres joués, et un léger souffle vient perturber le tout. Côté vidéo, la bonne nouvelle, c’est que le Jét accepte les DivX sans ré-encodage même si quelques fichiers testés ne sont pas passés. Par contre pas de gestion des sous-titres et finalement, peu de réglages disponibles… La partie photo pour finir, est, elle aussi classique avec un capteur 5MPx qui donne de belles photos s’il ne fait pas trop sombre.

p1020619

Je signale également qu’un GPS est disponible mais seul Google Maps est installé sur l’appareil…

Durant notre test, nous avons constaté une autonomie d’environ 3 jours pour une utilisation normale.

Vidéo du Samsung Jét

(suite à un souci technique au dernier moment, le son a été remplacé par de la musique)

L’avis du Journal du Geek

p1020628

Le Samsung Jét n’est clairement pas un smartphone, mais bel et bien un téléphone, qu’on pourrait comparer au LG Arena. Si justement il fallait le comparé au Arena, je placerais le Jét un cran au dessus, car malgré un design classique, la finition est au rendez-vous, et l’appareil fonctionne très bien, le tout pour un rapport qualité/prix plutôt attractif !

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser dans les commentaires, nous nous ferons un plaisir d’y répondre.

Galerie photo complète

Le Jét, “plus smart qu’un smartphone”, comme le dit si bien Samsung est devenu le fleuron de la marque coréenne. Présenté en grande pompe il y a quelques semaines, il est maintenant disponible en France, chez Orange par exemple, pour 19 euros avec un forfait.

Pour rappel, il propose la 3G/3G+, le Wifi, un écran AMOLED tactile (de type capacitif) de 3,1″ avec une résolution de 480×800, un processeur à 800Mhz, un APN de 5 Mégapixels avec flash LED, la détection des visages et des sourires, le support des formats DivX/Xvid en plus des formats habituels, un GPS, un tuner FM, une prise jack de 3,5mm, 2Go de mémoire interne, un port mémoire microSD/SDHC, le Bluetooth 2.1+EDR, le tout dans 108,9×53,5×11,9mm pour 99g. Nous avons eu ce téléphone en main, qui n’est pas un smartphone, durant plusieurs jours. Voici donc nos impressions.

p1020622

Le hardware

_1020591

Le Samsung Jét est un mobile “classe” : il est de couleur noire/rouge, tient plutôt bien dans la main, dispose d’une belle finition et respire la solidité. Il est plus petit et plus fin qu’un Samsung Galaxy et ne dispose que de trois boutons en façade. Son écran de 3,1″ offre un bon angle de vision grâce à l’AMOLED ainsi que de belles couleurs. Notez qu’il embarque une prise jack 3,5mm, une bonne chose, mais, et c’est déjà moins drôle, il embarque également un port USB propriétaire. Rien à dire donc sur son aspect extérieur, le Jét attire l’œil, sans arriver toutefois à se démarquer réellement de la concurrence.

Le software

p1020596

Le Samsung Jét tourne sous l’OS maison de Samsung et dispose de l’interface TouchWizz 2.0. Celle-ci est composée de trois écrans sur lequel il est possible de mettre des widgets. Et il y en a un paquet de widgets ! Malheureusement, vu la taille de l’écran et la taille de certains widgets, on est vite limité. De plus, il n’est pas possible de mettre des raccourcis vers les applications les plus utilisées. Le Jét réagit cependant très bien, il est rare d’avoir des lags et l’accès aux diverses applications est rapide.

p1020603

Samsung a équipé son Jét d’un très (trop ?) grand nombre d’applications et de fonctionnalités comme la lecture de fichiers audio/vidéo, des jeux, un minuteur, un tuner FM RDS, un éditeur vidéo, GPS, un convertisseur ou encore la synchronisation avec Activ Sync. L’appareil est donc assez complet comme vous pouvez le voir, pourtant cela reste un téléphone, et il ne remplacera pas un baladeur MP3 ou encore un APN.

p1020606

À noter également que le Jét est multitâche, un appui long sur le cube 3D permet d’accéder aux tâches en cours et de fermer celles qu’on souhaite.

p1020605

Un petit mot sur le navigateur web qui équipe ce Jét, il s’agit de Dolfin, qui m’a d’ailleurs agréablement surpris. Il est en effet assez rapide et bénéficie d’une ergonomie simple au doigt. Dolfin permet notamment de zoomer rapidement sur une page, de faire défiler simplement l’affichage ou encore d’avoir plusieurs onglets. Un clavier virtuel complet est disponible en mode paysage et répond bien même si les touches sont un peu petites, au contraire du mode portrait où on retrouve un clavier téléphonique classique, mais pas franchement pratique. Pour rappel, le Jét est 3G/3G+ mais aussi Wifi.

p1020608

Terminons enfin en parlant des capacités multimédia de l’appareil, notamment la musique et la vidéo, sans toutefois oublier la photo. Le Jét s’en sort bien sans pour autant être au-dessus des concurrents. Le lecteur MP3 est très similaire à ce qu’on trouve sur les baladeurs Samsung avec notamment une gestion des TAG ID3 et des pochettes. La qualité sonore est elle un peu plate, on a du mal trouvé du dynamisme dans les titres joués, et un léger souffle vient perturber le tout. Côté vidéo, la bonne nouvelle, c’est que le Jét accepte les DivX sans ré-encodage même si quelques fichiers testés ne sont pas passés. Par contre pas de gestion des sous-titres et finalement, peu de réglages disponibles… La partie photo pour finir, est, elle aussi classique avec un capteur 5MPx qui donne de belles photos s’il ne fait pas trop sombre.

p1020619

Je signale également qu’un GPS est disponible mais seul Google Maps est installé sur l’appareil…

Durant notre test, nous avons constaté une autonomie d’environ 3 jours pour une utilisation normale.

Vidéo du Samsung Jét

(suite à un souci technique au dernier moment, le son a été remplacé par de la musique)

L’avis du Journal du Geek

p1020628

Le Samsung Jét n’est clairement pas un smartphone, mais bel et bien un téléphone, qu’on pourrait comparer au LG Arena. Si justement il fallait le comparé au Arena, je placerais le Jét un cran au dessus, car malgré un design classique, la finition est au rendez-vous, et l’appareil fonctionne très bien, le tout pour un rapport qualité/prix plutôt attractif !

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser dans les commentaires, nous nous ferons un plaisir d’y répondre.

Galerie photo complète