Test

Test : HTC Magic (Google Phone)

Smartphone

Par Gregori Pujol le

Le HTC Magic est le second Google Phone à base de l’OS Android à débarquer officiellement sur le marché. Cette fois-ci il est disponible en France chez SFR avec des forfaits spécifiques, plus ou moins identiques à ceux de l’iPhone… Nous avons ce smartphone depuis 15 jours, voici donc notre test !

img_5039

Présentation

Le HTC Magic est un téléphone au design assez sympa, tout en long, avec des formes arrondies. Il n’est pas trop épais (113x55x13,6mm), il n’est pas non plus très lourd (118g) et tiens assez bien dans la main. L’écran de 3,2 pouces (320×480) est tactile, mais on retrouve quelques commandes juste en dessous de celui-ci : bouton « home » pour retourner à l’accueil, bouton « menu » pour afficher les différentes options à tout moment, bouton « retour », bouton « recherche » permettant de faire une recherche sur google quand on le souhaite, les boutons décrocher/raccrocher et enfin au milieu un trackball qui permet aussi de naviguer dans l’appareil. En bas de l’appareil on retrouve un port USB mini-USB standard, sur le côté gauche le bouton du volume +/- et enfin au dos, un APN de 3,2MPx mais sans flash.

img_5034

img_5037

Notez qu’il n’y a pas de port jack 3,5mm, c’est vraiment dommage, car il faudra se servir de l’adaptateur qu’on branche sur la prise USB pour pouvoir mettre des écouteurs classiques.
Le HTC Magic est 3G, Bluetooth 2.0, Wifi et dispose d’un GPS ainsi que d’un accélérométre. Côté hardware, on retrouve un processeur Qualcomm MSM7201a 528 Mhz accompagné de 192 Mo de RAM, une capacité de 512Mo extensible via un slot microSDHC. Petite précision sur l’écran tactile, ce dernier n’est pas multi-touch de base mais il est possible d’activer cette fonctionnlité via un hack…

img_5036

img_5035

L’appareil offre une compatibilité avec les fichiers : AAC, AAC+, AMR-NB, MP3, WMA, WAV, AAC-LC, MIDI, OGG, MP4, 3GP, JPEG.

Utilisation / Feedback

Le modèle que nous avons est blanc, mais il existe un modèle noir visiblement pas disponible en France. Il est tout en plastique brillant, mais un plastique qui ne fait pas cheap, je trouve vraiment l’appareil assez classe…

img_5038

J’ai été très surpris par Android, le Magic est équipé de la version 1.5. Celle-ci est vraiment très réactive, d’ailleurs l’écran tactile du Magic, qui est capacitif est également bien réactif aussi bien que sur un iPhone, son principal concurrent.

img_5040

Revenons à l’OS, Android, dont l’interface est intuitive, elle se compose de trois écrans et d’un menu comportant l’ensemble des programmes installés. Les trois écrans sont entièrement personnalisables et il suffit de glisser/déposer l’icône d’une application depuis le menu, pour la voir apparaitre sur un des écrans.

Pour ce qui est de l’utilisation de l’appareil, franchement j’ai été bluffé par sa simplicité, tout est assez intuitif, il y a beaucoup d’application disponible. Par contre, il est clair que le Magic est fait pour les utilisateurs des services de Google (gmail, maps, contacts, calendar, gtalk…) car par exemple, pour se servir du téléphone vous êtes obligé soit d’être inscrit, soit de vous inscrire. En gros, si vous n’utilisez pas du tout ce type de service, passez votre chemin ! Étant un grand fan des produits de Google, je dois dire que j’ai été entièrement comblé, même si je regrette qu’on ne puisse pas utiliser facilement plusieurs comptes sur l’appareil. Il est possible d’utiliser par exemple, d’autres comptes email, mais faudra tout paramétrer manuellement, ce qui est moins évident !

img_5049

img_5050

Android dispose comme Apple, d’un Android Market, on retrouve sur ce dernier pas mal d’application et jeux, la communauté autour de cet OS grandit chaque jour et il est clair que c’est vraiment un des points positifs. Il est notamment possible de trouver des applications pour utiliser Twitter, FaceBook, Flickr, ebay, Youtube, de nombreux jeux ou des applications pour lire des formats vidéo non supportés à la base, etc… Le téléchargement sur l’Android market se fait Over the Air, en 3G ou Wifi, c’est assez rapide et encore une fois bien intuitif.

img_5047

Signalons qu’en haut de l’écran, il y a un endroit pour les notifications, qui est très pratique, on peut ainsi suivre, par exemple, si des nouveaux emails sont arrivés ou si une application s’est bien téléchargée. Quand vous cliquez sur cette barre, elle se déplie et il est possible d’accéder directement aux applications concernées, depuis n’importe quel menu.
L’appareil étant multitâche, un gestionnaire des taches est accessible en restant appuyé sur le bouton « home » durant quelques secondes.

img_5054

Je ne vais pas vous décrire chaque fonctionnalité, surtout que j’ai réalisé une vidéo qui fait un large tour de l’appareil, désolé j’ai mis une musique par manque de temps, mais les images parlent d’elles-mêmes !

Parlons par contre du clavier virtuel, car le Magic n’a pas de clavier physique comme le G1. Ce dernier est totalement utilisable, il est disponible en mode portrait ou paysage et il est lui aussi assez réactif. Petit plus, on peut configurer un retour de force (une vibration) lorsqu’on l’utilise afin d’être sur de taper sur les bonnes touches, personnellement j’aime bien, mais certains détestent !

img_5060

Pour ce qui est du navigateur, il semble qu’Android utilise une sorte de Chrome mobile. Ce dernier est rapide, mais ne supporte pas le flash. La navigation peut se faire via l’écran tactile ou le trackball, en mode portrait ou paysage. Il est possible d’avoir plusieurs fenêtres, d’ajouter des favoris… Petit détail qui à son importance, un grand nombre de sites au format iPhone sont compatibles avec le Magic, ce qui est agréable, car la navigation est encre plus simple…

img_5041

img_5044

Ma très grosse déception, concerne le capteur photo/vidéo, qui est pourtant de 3,2MPx mais la qualité n’est vraiment pas au rendez-vous. C’est bien dommage puisque le Magic peut prendre aussi bien des photos que des vidéos et les partager directement sur le web via les réseaux sociaux.

img_5055

img_5061

Le HTC Magic est entièrement UMS, cela signifie qu’il est reconnu comme disque dur sous n’importe quel système d’exploitation. Une fois branché, vous accédez à toute l’arborescence du téléphone et vous pouvez par exemple mettre vos musiques ou vidéos par un simple copier/coller. Il n’a donc besoin d’aucuns logiciel de synchronisation, vraiment top !

img_5064

Enfin, l’autonomie, je suis arrivé avec une utilisation classique, sans abuser du web et du wifi à deux jours. Avec une utilisation un peu plus acharnée, beaucoup de connexions 3G et Wifi, l’appareil tient en général une bonne journée.

Conclusion

Le HTC Magic est une réelle surprise, je ne pensai pas autant flasher sur ce téléphone et l’adopter aussi vite. C’est surement par ce que j’utilise énormément les différents services de Google, qui sont, dans Android, parfaitement implémenté de façon simple et ergonomique. Par contre, pour ceux qui n’utilisent pas Google, ce téléphone ne les comblera pas du tout ! Le HTC Magic n’est pas non plus le téléphone ultime, il y a quelques fonctions à revoir, à améliorer, mais par contre Android s’annonce définitivement comme un sérieux concurrent à Apple et Microsoft.

Le HTC Magic est proposé chez SFR à partir de 99 euros avec forfait spécifique.

Galerie photo complète

Le HTC Magic est le second Google Phone à base de l’OS Android à débarquer officiellement sur le marché. Cette fois-ci il est disponible en France chez SFR avec des forfaits spécifiques, plus ou moins identiques à ceux de l’iPhone… Nous avons ce smartphone depuis 15 jours, voici donc notre test !

img_5039

Présentation

Le HTC Magic est un téléphone au design assez sympa, tout en long, avec des formes arrondies. Il n’est pas trop épais (113x55x13,6mm), il n’est pas non plus très lourd (118g) et tiens assez bien dans la main. L’écran de 3,2 pouces (320×480) est tactile, mais on retrouve quelques commandes juste en dessous de celui-ci : bouton « home » pour retourner à l’accueil, bouton « menu » pour afficher les différentes options à tout moment, bouton « retour », bouton « recherche » permettant de faire une recherche sur google quand on le souhaite, les boutons décrocher/raccrocher et enfin au milieu un trackball qui permet aussi de naviguer dans l’appareil. En bas de l’appareil on retrouve un port USB mini-USB standard, sur le côté gauche le bouton du volume +/- et enfin au dos, un APN de 3,2MPx mais sans flash.

img_5034

img_5037

Notez qu’il n’y a pas de port jack 3,5mm, c’est vraiment dommage, car il faudra se servir de l’adaptateur qu’on branche sur la prise USB pour pouvoir mettre des écouteurs classiques.
Le HTC Magic est 3G, Bluetooth 2.0, Wifi et dispose d’un GPS ainsi que d’un accélérométre. Côté hardware, on retrouve un processeur Qualcomm MSM7201a 528 Mhz accompagné de 192 Mo de RAM, une capacité de 512Mo extensible via un slot microSDHC. Petite précision sur l’écran tactile, ce dernier n’est pas multi-touch de base mais il est possible d’activer cette fonctionnlité via un hack…

img_5036

img_5035

L’appareil offre une compatibilité avec les fichiers : AAC, AAC+, AMR-NB, MP3, WMA, WAV, AAC-LC, MIDI, OGG, MP4, 3GP, JPEG.

Utilisation / Feedback

Le modèle que nous avons est blanc, mais il existe un modèle noir visiblement pas disponible en France. Il est tout en plastique brillant, mais un plastique qui ne fait pas cheap, je trouve vraiment l’appareil assez classe…

img_5038

J’ai été très surpris par Android, le Magic est équipé de la version 1.5. Celle-ci est vraiment très réactive, d’ailleurs l’écran tactile du Magic, qui est capacitif est également bien réactif aussi bien que sur un iPhone, son principal concurrent.

img_5040

Revenons à l’OS, Android, dont l’interface est intuitive, elle se compose de trois écrans et d’un menu comportant l’ensemble des programmes installés. Les trois écrans sont entièrement personnalisables et il suffit de glisser/déposer l’icône d’une application depuis le menu, pour la voir apparaitre sur un des écrans.

Pour ce qui est de l’utilisation de l’appareil, franchement j’ai été bluffé par sa simplicité, tout est assez intuitif, il y a beaucoup d’application disponible. Par contre, il est clair que le Magic est fait pour les utilisateurs des services de Google (gmail, maps, contacts, calendar, gtalk…) car par exemple, pour se servir du téléphone vous êtes obligé soit d’être inscrit, soit de vous inscrire. En gros, si vous n’utilisez pas du tout ce type de service, passez votre chemin ! Étant un grand fan des produits de Google, je dois dire que j’ai été entièrement comblé, même si je regrette qu’on ne puisse pas utiliser facilement plusieurs comptes sur l’appareil. Il est possible d’utiliser par exemple, d’autres comptes email, mais faudra tout paramétrer manuellement, ce qui est moins évident !

img_5049

img_5050

Android dispose comme Apple, d’un Android Market, on retrouve sur ce dernier pas mal d’application et jeux, la communauté autour de cet OS grandit chaque jour et il est clair que c’est vraiment un des points positifs. Il est notamment possible de trouver des applications pour utiliser Twitter, FaceBook, Flickr, ebay, Youtube, de nombreux jeux ou des applications pour lire des formats vidéo non supportés à la base, etc… Le téléchargement sur l’Android market se fait Over the Air, en 3G ou Wifi, c’est assez rapide et encore une fois bien intuitif.

img_5047

Signalons qu’en haut de l’écran, il y a un endroit pour les notifications, qui est très pratique, on peut ainsi suivre, par exemple, si des nouveaux emails sont arrivés ou si une application s’est bien téléchargée. Quand vous cliquez sur cette barre, elle se déplie et il est possible d’accéder directement aux applications concernées, depuis n’importe quel menu.
L’appareil étant multitâche, un gestionnaire des taches est accessible en restant appuyé sur le bouton « home » durant quelques secondes.

img_5054

Je ne vais pas vous décrire chaque fonctionnalité, surtout que j’ai réalisé une vidéo qui fait un large tour de l’appareil, désolé j’ai mis une musique par manque de temps, mais les images parlent d’elles-mêmes !

Parlons par contre du clavier virtuel, car le Magic n’a pas de clavier physique comme le G1. Ce dernier est totalement utilisable, il est disponible en mode portrait ou paysage et il est lui aussi assez réactif. Petit plus, on peut configurer un retour de force (une vibration) lorsqu’on l’utilise afin d’être sur de taper sur les bonnes touches, personnellement j’aime bien, mais certains détestent !

img_5060

Pour ce qui est du navigateur, il semble qu’Android utilise une sorte de Chrome mobile. Ce dernier est rapide, mais ne supporte pas le flash. La navigation peut se faire via l’écran tactile ou le trackball, en mode portrait ou paysage. Il est possible d’avoir plusieurs fenêtres, d’ajouter des favoris… Petit détail qui à son importance, un grand nombre de sites au format iPhone sont compatibles avec le Magic, ce qui est agréable, car la navigation est encre plus simple…

img_5041

img_5044

Ma très grosse déception, concerne le capteur photo/vidéo, qui est pourtant de 3,2MPx mais la qualité n’est vraiment pas au rendez-vous. C’est bien dommage puisque le Magic peut prendre aussi bien des photos que des vidéos et les partager directement sur le web via les réseaux sociaux.

img_5055

img_5061

Le HTC Magic est entièrement UMS, cela signifie qu’il est reconnu comme disque dur sous n’importe quel système d’exploitation. Une fois branché, vous accédez à toute l’arborescence du téléphone et vous pouvez par exemple mettre vos musiques ou vidéos par un simple copier/coller. Il n’a donc besoin d’aucuns logiciel de synchronisation, vraiment top !

img_5064

Enfin, l’autonomie, je suis arrivé avec une utilisation classique, sans abuser du web et du wifi à deux jours. Avec une utilisation un peu plus acharnée, beaucoup de connexions 3G et Wifi, l’appareil tient en général une bonne journée.

Conclusion

Le HTC Magic est une réelle surprise, je ne pensai pas autant flasher sur ce téléphone et l’adopter aussi vite. C’est surement par ce que j’utilise énormément les différents services de Google, qui sont, dans Android, parfaitement implémenté de façon simple et ergonomique. Par contre, pour ceux qui n’utilisent pas Google, ce téléphone ne les comblera pas du tout ! Le HTC Magic n’est pas non plus le téléphone ultime, il y a quelques fonctions à revoir, à améliorer, mais par contre Android s’annonce définitivement comme un sérieux concurrent à Apple et Microsoft.

Le HTC Magic est proposé chez SFR à partir de 99 euros avec forfait spécifique.

Galerie photo complète