Test

Test : ModNation Racers

Par Rédacteur Invité le

Sorte de mix entre un Mario Kart déluré et un LittleBigPlanet sur 4 roues, ModNation Racers aura fait naître de grandes espérances, aussi bien du côté...

Sorte de mix entre un Mario Kart déluré et un LittleBigPlanet sur 4 roues, ModNation Racers aura fait naître de grandes espérances, aussi bien du côté des fans de création et de customisation que du côté des amateurs de course arcade.

test_MNR_5

Autant mettre les choses au clair tout de suite : non, ModNation Racers n’est pas un énième Mario Kart-like, et non, il n’affiche quasiment aucun intérêt pour les personnes ne disposant pas d’une Playstation 3 reliée à internet. Le mode solo du soft (un mode Carrière en bonne et due forme, bouclé en quelques heures seulement) n’étant évidemment pas des plus palpitant, et n’étant présent au mieux que pour vous permettre d’amadouer le gameplay et de grapiller des objets qui vous serviront à personnaliser votre coureur et votre monture. Et vous l’aurez deviné, la customisation et la création sont les 2 axes principaux qu’il vous faudra développer dans le jeu. Car le titre de United Front Games se veut un peu le LittleBigPlanet motorisé de la Playstation 3, misant à fond sur la carte de la communauté, qui, il faut bien l’avouer, fera ou non vivre le titre sur la longueur, en proposant constamment de nouveaux circuits, mais aussi de nouveaux personnages ainsi que de nouveaux “karts” (s’il s’agit bien de karts…). Pour autant, les différents éditeurs présents au sein du soft affichent un tel degré d’accessibilité que n’importe quel joueur sera en mesure d’élaborer des tracés attrayants, pour peu qu’il soit armé d’un minimum de patience. Tracés qu’il pourra ensuite soumettre au vote des joueurs, pour peut-être voir sa création utilisée et reconnue par tous. La grande classe. Même chose pour ce qui est de la personnalisation des bolides et des personnages, qu’il sera possible de faire ressembler à des modèles existants avec un peu de talent… L’exemple LittleBigPlanet et sa communauté aussi talentueuse qu’active nous laisse augurer du meilleur pour ModNation Racers. Mais sait-on jamais. Après, on pourra dans tous les cas compter sur les développeurs pour proposer ponctuellement du DLC payant pour étayer l’atelier de création (qui, vous l’aurez deviné, est l’endroit où vous créerez/customiserez bolides, circuits et pilotes)

Intéressons nous maintenant au second pan primordial du jeu : le gameplay. Loin de celui proposé par un Mario Kart, ou, plus récemment d’un Sonic & Sega All-Stars Racing, il offre une prise en main radicalement différente, basée en grande partie sur votre habilité à déraper efficacement à chaque virage. Différente aussi dans le sens ou tous les bolides disposent des mêmes caractéristiques (poids, accélération, vitesse de pointe, etc.) Mine de rien, cet élément à lui tout seul change complètement la donne. En plus de ça, le jeu propose des items évolutifs (missiles, bombes, et j’en passe), dont vous pourrez gonfler la puissance en ramassant plusieurs “boîtes d’item” à la suite. Et puis, le titre a également voulu jouer la carte de l’originalité en affublant 3 fonctions à la jauge dont votre pilote dispose, et qui se remplit a chaque dérapage effectué. Ainsi, cette jauge pourra vous permettre de déclencher un turbo, éjecter vos adversaires ou utiliser un bouclier, bien pratique pour stopper net les missiles qui vous seront envoyés. Pour autant, ModNation Racers n’arrive pas à conclure sur un “perfect”, et on ne pourra par exemple que pester contre les nombreux temps de chargement qui viendront parasiter l’expérience de jeu. Aussi, on aurait sans doute aimé pouvoir aller un peu plus loin dans la personnalisation. Mais nul doute que les développeurs répondront à cet appel par du DLC payant…

ModNation Racers est donc une excellent surprise, partant sur d’excellentes bases, et à laquelle il ne manque plus que le talent créatif de sa communauté pour disposer de contenu riche et varié à foison. Offrant en plus un gameplay qui tranche radicalement avec ce à quoi les Mario Kart-like récents nous ont habitués, il se place tout naturellement comme un excellent jeu d’arcade communautaire, que les amateurs du genre ne pourront qu’essayer !

Le verdict ?


Que signifie cette pastille ?

Les +
Un gameplay efficace
La personnalisation à tous les niveaux
L’éditeur de pistes accessible
C’est fun !

Les –
Beaucoup trop de temps de chargement
Mode solo vite expédié

Sorte de mix entre un Mario Kart déluré et un LittleBigPlanet sur 4 roues, ModNation Racers aura fait naître de grandes espérances, aussi bien du côté des fans de création et de customisation que du côté des amateurs de course arcade.

test_MNR_5

Autant mettre les choses au clair tout de suite : non, ModNation Racers n’est pas un énième Mario Kart-like, et non, il n’affiche quasiment aucun intérêt pour les personnes ne disposant pas d’une Playstation 3 reliée à internet. Le mode solo du soft (un mode Carrière en bonne et due forme, bouclé en quelques heures seulement) n’étant évidemment pas des plus palpitant, et n’étant présent au mieux que pour vous permettre d’amadouer le gameplay et de grapiller des objets qui vous serviront à personnaliser votre coureur et votre monture. Et vous l’aurez deviné, la customisation et la création sont les 2 axes principaux qu’il vous faudra développer dans le jeu. Car le titre de United Front Games se veut un peu le LittleBigPlanet motorisé de la Playstation 3, misant à fond sur la carte de la communauté, qui, il faut bien l’avouer, fera ou non vivre le titre sur la longueur, en proposant constamment de nouveaux circuits, mais aussi de nouveaux personnages ainsi que de nouveaux “karts” (s’il s’agit bien de karts…). Pour autant, les différents éditeurs présents au sein du soft affichent un tel degré d’accessibilité que n’importe quel joueur sera en mesure d’élaborer des tracés attrayants, pour peu qu’il soit armé d’un minimum de patience. Tracés qu’il pourra ensuite soumettre au vote des joueurs, pour peut-être voir sa création utilisée et reconnue par tous. La grande classe. Même chose pour ce qui est de la personnalisation des bolides et des personnages, qu’il sera possible de faire ressembler à des modèles existants avec un peu de talent… L’exemple LittleBigPlanet et sa communauté aussi talentueuse qu’active nous laisse augurer du meilleur pour ModNation Racers. Mais sait-on jamais. Après, on pourra dans tous les cas compter sur les développeurs pour proposer ponctuellement du DLC payant pour étayer l’atelier de création (qui, vous l’aurez deviné, est l’endroit où vous créerez/customiserez bolides, circuits et pilotes)

Intéressons nous maintenant au second pan primordial du jeu : le gameplay. Loin de celui proposé par un Mario Kart, ou, plus récemment d’un Sonic & Sega All-Stars Racing, il offre une prise en main radicalement différente, basée en grande partie sur votre habilité à déraper efficacement à chaque virage. Différente aussi dans le sens ou tous les bolides disposent des mêmes caractéristiques (poids, accélération, vitesse de pointe, etc.) Mine de rien, cet élément à lui tout seul change complètement la donne. En plus de ça, le jeu propose des items évolutifs (missiles, bombes, et j’en passe), dont vous pourrez gonfler la puissance en ramassant plusieurs “boîtes d’item” à la suite. Et puis, le titre a également voulu jouer la carte de l’originalité en affublant 3 fonctions à la jauge dont votre pilote dispose, et qui se remplit a chaque dérapage effectué. Ainsi, cette jauge pourra vous permettre de déclencher un turbo, éjecter vos adversaires ou utiliser un bouclier, bien pratique pour stopper net les missiles qui vous seront envoyés. Pour autant, ModNation Racers n’arrive pas à conclure sur un “perfect”, et on ne pourra par exemple que pester contre les nombreux temps de chargement qui viendront parasiter l’expérience de jeu. Aussi, on aurait sans doute aimé pouvoir aller un peu plus loin dans la personnalisation. Mais nul doute que les développeurs répondront à cet appel par du DLC payant…

ModNation Racers est donc une excellent surprise, partant sur d’excellentes bases, et à laquelle il ne manque plus que le talent créatif de sa communauté pour disposer de contenu riche et varié à foison. Offrant en plus un gameplay qui tranche radicalement avec ce à quoi les Mario Kart-like récents nous ont habitués, il se place tout naturellement comme un excellent jeu d’arcade communautaire, que les amateurs du genre ne pourront qu’essayer !

Le verdict ?


Que signifie cette pastille ?

Les +
Un gameplay efficace
La personnalisation à tous les niveaux
L’éditeur de pistes accessible
C’est fun !

Les –
Beaucoup trop de temps de chargement
Mode solo vite expédié