Test

[Test] Mortal Kombat X : Karrement Kool

Notre avis
8 / 10

Par Henri le

Plus de trois ans après la sortie du neuvième opus, Mortal Kombat X débarque sur new-gen avec la ferme intention de s’imposer comme le meilleur de la saga. Et le bougre a de nombreux atouts à revendre.

MKX-Scorpion-Human

Depuis quelques années déjà, la série Mortal Kombat tente de redorer son blason, après presque une décennie d’épisode en dent de scie. Et si le neuvième épisode sonnait comme le véritable retour aux sources de la saga, on pouvait légitimement se demander si Netherrealm n’allait pas lever le pied et profiter d’un simple lifting graphique afin d’écouler tranquillement ses copies sur PS4 et Xbox One. C’était sans compter l’amour qu’Ed Boon et son équipe portent à la licence. Car en plus de continuer sur sa bonne lancée, Mortal Kombat espère bien s’imposer dans un cercle plus large que celui de sa fanbase.

Et on peut déjà dire que visuellement, il en a les capacités. Le soft fait actuellement partie des plus beaux jeux de la new-gen, et dispose d’une vraie identité visuelle. Les personnages sont finement détaillés, et nous paraissent un peu plus sérieux que dans les épisodes précédents. On apprécie le travail graphique sur les ténors de la série comme Sub-Zero, Raiden ou Reptile qui pallie un peu le manque d’originalité des nouveaux venus (hormis D’Vorah et Ferra/torr), un peu moins charismatiques.

maxresdefault

Au fil des combats, on remarque que les combattants suent et saignent de manière réaliste, et si les gerbes de sang répondent toujours au rendez-vous, le rendu final flatte la rétine. Mention spéciale aux décors, tout bonnement superbes, bien qu’un peu sombres. Que l’on se trouve au milieu d’une mer déchainée ou dans un marché oriental, il y a toujours quelque chose à voir. Certains sont si réussis qu’ils détournent notre attention. C’est dire.

Mortal-Kombat-X-Xbox-360-and-PS3-Release-Date

Si le contenu et le roster de base sont plutôt complets, le mode histoire vous proposera de découvrir d’autres lieux et adversaires. Ce dernier fait office de tutoriel de luxe, et les fans prendront un malin plaisir à le parcourir. Moins long que le précédent, ce mode est en revanche plus rythmé, et réserve d’intenses moments de kitsch. Les échanges ridicules entre forces du swat, ninja et sorciers maléfiques font écho aux plus grands nanars de notre temps, mais on sent que les développeurs ont mis du cœur à l’ouvrage. Les exemples ne manquent pas.

– Tu les as laissés pour mort, je les ai ramenés à la vie !
– Une vie pire que la mort !
– Une mort qui t’attend, et mon maitre en sera témoin !

Si avec ça, vous n’avez pas envie de vous battre, c’est que le Jing Seng a bel et bien été corrompu par Shinnok et Quan Chi.

Mortal-Kombat-X-PS3-PS4-Xbox360-XboxOne-2

Mais NetherRealm n’a pas fait que soigner la forme puisque le gameplay est également beaucoup plus fluide. Le studio a su tirer le meilleur de son travail sur Mortal Kombat 9 et Injustice. Notamment dans l’utilisation du décor, qui sert à la fois à attaquer, mais aussi à battre en retraite. Il faut désormais utiliser les coups spéciaux et les contre-attaques avec parcimonie, car ils consomment une barre d’énergie divisée en trois segments. Une bonne nouvelle qui permet de réduire le zoning inhérent aux projectiles en tout genre.

Mais la plus grosse nouveauté réside dans les variations, qui permettent d’utiliser différentes techniques avec un même personnage. Une feature très intéressante, qui permet de s’adapter à son adversaire. Certaines sont défensives alors que d’autres mettent en avant les sorts à distance. Au final, cela permet de diversifier le tout, et de profiter plus longtemps du roster. Une excellente idée.

w_mortal-kombat-x-video-gameplay-nouveautes7

Mais ce tableau idyllique comporte quelques hics. On regrette notamment que les personnages que l’on affronte lors de la campagne ne soient pas tous jouables. Rencontrer et subir les assauts de Baraka, Sindel ou Rain sans pouvoir les jouer par la suite sent vraiment trop le DLC à notre gout. Heureusement que le titre se rattrape sur de nombreux modes, notamment les tours de défis qui promettent un challenge corsé et rigolo (de nombreux handicaps touchent le joueur).

Le mode en ligne est touffu, mais on note encore de véritables problèmes de stabilité. Le matchmaking n’est pas toujours efficace, et des problèmes de lag peuvent survenir. Espérons que NetherRealm s’occupe de ce problème, mais il est regrettable de ne pas s’y être mis plus tôt, car ces soucis étaient déjà présents dans Mortal Kombat 9.

Notre avis

La série Mortal Kombat continue sa remontée spectaculaire dans le cœur des fans, mais aussi chez les amateurs de jeux de combat décomplexés. Beau, fluide et kitsch à souhait, il propose un contenu vraiment conséquent, même si les DLC ne vont pas tarder à pointer le bout de leur nez. Une très bonne pioche, qui conviendra aux joueurs néophytes comme confirmés.

8 / 10