Test

[Test] Motorola One Vision : un milieu de gamme bien équilibré

Photo et Vidéo

Smartphone

Par Anne Cagan le

Motorola a équipé son dernier-né d’une caméra frontale de 25 MP et d’une double caméra (48 MP + 5 Mp) à l’arrière avec stabilisation optique. Précisons tout de suite que les photos en sortie ne font pas 48 MP mais 12 MP. Motorola a en effet opté ici pour la technologie Quad Pixel qui combine quatre pixels en un pixel plus large afin d’améliorer la netteté de l’image. Le résultat est bon. La précision est au rendez vous, les photos sont bien nettes et fourmillent de détails. Les couleurs sont en général assez naturelles. L’appareil produit toutefois ponctuellement des clichés un peu trop fades.

La présence d’un mode nuit sur un téléphone de ce prix est un vrai atout sur le papier. Et en pratique, nous n’avons pas été déçu. Le mode est très facile à utiliser et produit de beaux clichés, surtout dans cette gamme de prix.

Photos sans mode nuit à gauche, avec mode nuit à droite 

Le Motorola One Vision propose quelques autres modes sympathiques comme le Cinemagraphe (création de gif personnalisés) ou le mode Filtre couleur qui permet de produire des clichés où une seule couleur se détache (sur un fond noir et blanc par exemple). Le mode manuel est quant à lui bien fourni.

Les portraits (avec effet bokeh réglable of course) sont réussis tout comme les selfies. A noter que Motorola nous laisse l’option d’utiliser ou non la technologie Quad Pixel sur la caméra avant (elle sera systématiquement utilisée à l’arrière en revanche). Dans des environnements lumineux il sera donc possible de réaliser des selfies de 25 MP (attention la prise de vue est un peu longue). Si la luminosité est faible, il sera toutefois préférable d’utiliser le Quad Pixel qui devrait produire un selfie de 6 MP plus net.

Le Motorola One Vision peut filmer en UHD à 30 fps, en FHD à 30 ou 60 fps et HD à 30 fps via l’appareil photo arrière. Les vidéos tournées sont plutôt bonnes et la stabilisation fonctionne pas mal du tout.