Test

[Prise en main] Mundus Pro by Einova, le chargeur qui tue les microbes

Gadget

Par Amandine Jonniaux le

Conçu pour charger vos appareils mobiles et désinfecter tous les petits objets du quotidien, le Mundus Pro d’Einova est l’accessoire bienvenu de cette période pandémique. Mais peut-il dépasser le stade de gadget sympathique ?

Crédits Einova

Un chargeur qui désinfecte. L’idée aurait pu paraître originale il y a quelques années, mais dans un monde régi par le coronavirus, elle promet de parler à tous les hypocondriaques que nous sommes devenus. Pas étonnant donc que le Mundus Pro d’Einova ait été un énorme succès lors du lancement de sa campagne de crowdfunding sur Kickstarter, avec plus de 450% de fonds récoltés et près de 365 contributeurs. La promesse de l’objet est simple, proposer un hub de chargement rapide (filaire et Qi) tout en permettant de désinfecter n’importe quel petit objet du quotidien. En période de pandémie mondiale, on peut difficilement faire mieux.

Design et finitions

Si les fonctions du Mundus Pro sont résolument pratiques, Einova n’a pas oublié d’en faire un objet élégant. Avec son format compact de 19x19x5cm en blanc laqué, l’appareil a le mérite de ne pas s’imposer à l’œil, et de s’adapter à presque n’importe quel environnement. Côté design, c’est un presque sans faute, avec des finitions soignées, et un revêtement qui a le bon goût de ne pas accrocher la poussière. À l’usage, on remarque quand même que quelques détails s’avèrent manquants. Vu le niveau de standing affiché par le produit, on aurait par exemple aimé retrouver une résistance et un clic de sécurité à la fermeture du caisson.

Un chargeur tout-en-un

Première promesse faite par le Mundus Pro, la possibilité de charger jusqu’à trois appareils en simultané. À ce niveau-là, c’est un sans faute. On retrouve ainsi deux supports de charge sans-fil 10W par induction, ainsi qu’une possibilité de recharge supplémentaire, cette fois en filaire 18W via une prise USB-A située à l’arrière de l’appareil. Il est ainsi possible de recharger non seulement son smartphone, mais aussi jusqu’à deux accessoires, comme une smartwatch ou des écouteurs. Côté connectique, le sans-fil permet au Mundus Pro de jouer les minimalistes, avec une simple prise pour l’alimentation située à l’arrière, à côté du port USB-A.

Une désinfection rapide et efficace

Si le Mundus Pro s’impose comme un très bon hub de chargement au quotidien, c’est sous le capot qu’il se distingue de la concurrence. À l’intérieur de son caisson de désinfection, on retrouve un bac de stérilisation capable d’accueillir tous les petits objets du quotidien, qui se révèlent bien souvent être un nid à microbes : clés, smartphones, bijoux, tétines des enfants, cartes de crédit… Tout y passe. De quoi calmer notre hypocondrie, et faire office de sas de désinfection quand on rentre chez soi après une journée à l’extérieur.

Pour démarrer le cycle de désinfection du Mundus Pro, il suffit de placer des objets à l’intérieur de son compartiment, et d’appuyer sur le bouton tactile situé sur la face avant. Grâce aux deux lampes UV-C à large spectre ainsi qu’aux quatre LED UV-C, l’appareil promet une désinfection complète en seulement huit minutes. Pour assurer une efficacité maximale, les parois intérieures disposent d’un revêtement texturé en dioxyde de titane, spécialement conçu pour booster l’efficacité des lampes. Pas besoin de retourner son smartphone en cours de cycle donc, Einova nous promet une désinfection complète de tous les côtés. Une fois le cycle terminé, le voyant lumineux s’allume, et plusieurs bips sonores nous invitent à récupérer les objets.

Sans vraiment changer la vie, le Mundus Pro s’avère finalement assez rassurant, au point de devenir une habitude comme une autre… à condition d’être placé dans un endroit stratégique. Évidemment, il n’est pas possible de constater le résultat à l’œil nu. Pour nous convaincre de l’efficacité de son produit, Einova a donc sorti l’artillerie lourde, en bardant son Mundus Pro de certifications en tous genres : du laboratoire américain indépendant Insertek, de la très officielle EPA (United States Environmental Protection Agency), et même de la SGS, dont la mission est de contrôler les certifications déjà existantes. Au final, l’appareil nous promet de tuer jusqu’à 99,99% des germes, microbes et bactéries présents sur nos objets.

Prix et disponibilité

Lancé le 30 novembre dernier après une campagne couronnée de succès sur Kickstarter, le Mundus Pro est aujourd’hui accessible sur la plupart des sites de e-commerce, pour un prix annoncé à 149€. Un prix qui reste un peu trop élevé à notre sens. Même si l’appareil ne manque ni d’atouts, ni de certifications officielles, de nombreuses marques concurrentes proposent aujourd’hui des produits similaires pour des prix bien moins élevés. Pour les budgets plus modestes, il sera toujours possible de se tourner vers le modèle classique; accessible à 99,90€, mais qui propose inévitablement moins de fonctionnalités.

Découvrez le Mundus Pro sur Amazon

Notre avis

Après plus de trois semaines d'utilisation, il faut bien admettre que le Mundus Pro a fait ses preuves. Sans être devenu absolument indispensable à notre quotidien, le Mundus Pro est définitivement plus qu’un simple gadget : ses spots de recharge en font un outil bien pratique au quotidien, surtout à l’heure où nos appareils high-tech se multiplient aussi vite que nos chargeurs disparaissent. Concernant la désinfection, il faut bien admettre que l’habitude a eu du mal à devenir un véritable automatisme. Pour autant, cela reste bien pratique pour les smartphones, les clés et tout autre objet qu’on manipule toute la journée sans jamais penser à les nettoyer.

Les plus
Les moins
  • Le design soigné
  • La simplicité d'utilisation
  • Les trois spots de charge rapide
  • Manque quelques détails (ralentisseur, fermeture sécurisée...)
  • Le prix