Test

« Le mystère du manoir » : nos impressions sur l’escape room de Mystery Escape

Tests et Impressions

Par Kocobe le

L’escape room de Mystery Escape, nous a-t-elle convaincus ?

Photo Mystery escape

Quatrième escape room. Je commence à avoir des références sur lesquelles m’appuyer quand il s’agit de dire si une escape room est bonne ou mauvaise. Car c’est un peu traître au début, quand on fait sa première. Après tout, une escape room, ça n’est pas comme un film ou un livre, ce n’est pas quelque chose que l’on fait tous les jours. Du coup, c’est normal d’en avoir un peu plein les yeux au début.

Toutefois, les escape rooms, il y en a des biens, et des moins biens. Exactement comme pour les jeux vidéo que je teste habituellement. D’ailleurs, ce sont des jeux vidéo à la base, les escape rooms. Et comme pour les jeux vidéo, il y a des caractéristiques que je mets en avant et d’autres que je garde en retrait. Par exemple, je n’irai jamais noter un jeu de course sur la force de son scénario. Ou bien un point and click sur la jouabilité du personnage (l’ergonomie, à la grande rigueur). Pour les escape rooms, c’est pareil.

Ainsi, la qualité primordiale d’une escape room, devrait être la qualité de ses énigmes et pas l’ambiance. Alors, attention hein ? Je n’ai rien contre un joli décor et une bande-son qui permet de bien se plonger dans l’univers. Mais franchement, vous me métriez dans une salle toute blanche avec uniquement des énigmes en enfilade pour sortir, ça serait déjà très bien si elles sont bien fichues.

Dans « Le Mystère du manoir », nous sommes un peu dans ce cas de figure. L’ambiance n’est pas extraordinaire. Vaguement axée début du siècle dernier, la salle ne propose même pas de bande-son. Toutefois, les énigmes sont graphiques, intelligentes et bien pensées. Elles demandent aux joueurs de faire le lien entre des images qu’ils voient ça ou là, jouent sur les couleurs, sur les codes, sur la connexion d’indices entre eux et pas uniquement sur des devinettes ou des problèmes de logique.

Photo Mystery escape0

Chose en commun avec Team Break, les cadenas ne sont pas en surnombre et certaines énigmes sont plutôt manuelles, ce qui est toujours agréable. Le design général a également le bon goût de garder les énigmes les plus ardues pour la fin. Comme à l’accoutumée, le maître du jeu peut vous donner des indices via un écran. Ce dernier a, par ailleurs, l’immense bon goût de vous montrer à la fois le temps qu’il vous reste, mais également votre progression.

Et ça, ça change vraiment la vie. Tout simplement parce que ça enlève une grande partie du stress inhérent aux escape rooms. Vous savez où vous en êtes, vous pouvez gérer votre temps, vous ne vous mettez pas à paniquer dans les 5 dernières minutes alors qu’il ne vous reste quasiment rien à faire.

Dans les faits, il s’agit d’une barre qui augmente d’un cran à chaque fois que vous résolvez une énigme. Cela vous permet de modifier le rythme de votre équipe. Par exemple, si autour des 30 minutes, vous n’avez pas rempli à moitié la barre de progression (une partie dure 1 h), vous allez pressez le pas, sans stresser d’un seul coup, en douceur

Ce qui m’a également plu dans cette escape room, c’est sa rigueur. La règle qui édicte qu’un indice ne sert qu’une seule fois est bien respectée et les énoncés sont rigoureux. L’œil averti comprendra tout de suite quel élément est important et quel élément ne l’est pas. Le nombre d’éléments est également idéal. Assez nombreux pour que les associations d’objets ne soient pas trop évidentes, mais pas trop afin que les joueurs soient submergés par les éléments à gérer, comme ça avait malheureusement été le cas dans Team Break.

Le « Mystère du Manoir » est la meilleure expérience d’escape room que l’on ait faite jusqu’à présent. Les énigmes à la difficulté progressive sont variées, rigoureuses et intelligentes. Elles demandent différents types de raisonnements aux joueurs pour être résolues. Son seul petit défaut serait l’ambiance qui gagnerait à être plus étoffée. Mais encore une fois, ce n’est pas le plus important. Le plus important, c’est le jeu qui est proposé. Et celui-ci est bien jaugé et bien maîtrisé. En fait, je trouve que les énigmes, d’un point de vue de la conception, sont celles qui ressemblent le plus à celle que l’on peut trouver dans les jeux vidéo. Ce n’est pas pour me déplaire, et il en ressort une escape room particulièrement équilibrée.

Mystery Escape se situe au 50 rue de Monceau, dans le 8e arrondissement de Paris. Les tarifs peuvent varier de 22€ à 32€ en fonction du nombre de joueurs et de l’horaire choisi.

♦ Pour réserver, c’est par ici.

L’escape room de Mystery Escape, nous a-t-elle convaincus ?

Photo Mystery escape

Quatrième escape room. Je commence à avoir des références sur lesquelles m’appuyer quand il s’agit de dire si une escape room est bonne ou mauvaise. Car c’est un peu traître au début, quand on fait sa première. Après tout, une escape room, ça n’est pas comme un film ou un livre, ce n’est pas quelque chose que l’on fait tous les jours. Du coup, c’est normal d’en avoir un peu plein les yeux au début.

Toutefois, les escape rooms, il y en a des biens, et des moins biens. Exactement comme pour les jeux vidéo que je teste habituellement. D’ailleurs, ce sont des jeux vidéo à la base, les escape rooms. Et comme pour les jeux vidéo, il y a des caractéristiques que je mets en avant et d’autres que je garde en retrait. Par exemple, je n’irai jamais noter un jeu de course sur la force de son scénario. Ou bien un point and click sur la jouabilité du personnage (l’ergonomie, à la grande rigueur). Pour les escape rooms, c’est pareil.

Ainsi, la qualité primordiale d’une escape room, devrait être la qualité de ses énigmes et pas l’ambiance. Alors, attention hein ? Je n’ai rien contre un joli décor et une bande-son qui permet de bien se plonger dans l’univers. Mais franchement, vous me métriez dans une salle toute blanche avec uniquement des énigmes en enfilade pour sortir, ça serait déjà très bien si elles sont bien fichues.

Dans « Le Mystère du manoir », nous sommes un peu dans ce cas de figure. L’ambiance n’est pas extraordinaire. Vaguement axée début du siècle dernier, la salle ne propose même pas de bande-son. Toutefois, les énigmes sont graphiques, intelligentes et bien pensées. Elles demandent aux joueurs de faire le lien entre des images qu’ils voient ça ou là, jouent sur les couleurs, sur les codes, sur la connexion d’indices entre eux et pas uniquement sur des devinettes ou des problèmes de logique.

Photo Mystery escape0

Chose en commun avec Team Break, les cadenas ne sont pas en surnombre et certaines énigmes sont plutôt manuelles, ce qui est toujours agréable. Le design général a également le bon goût de garder les énigmes les plus ardues pour la fin. Comme à l’accoutumée, le maître du jeu peut vous donner des indices via un écran. Ce dernier a, par ailleurs, l’immense bon goût de vous montrer à la fois le temps qu’il vous reste, mais également votre progression.

Et ça, ça change vraiment la vie. Tout simplement parce que ça enlève une grande partie du stress inhérent aux escape rooms. Vous savez où vous en êtes, vous pouvez gérer votre temps, vous ne vous mettez pas à paniquer dans les 5 dernières minutes alors qu’il ne vous reste quasiment rien à faire.

Dans les faits, il s’agit d’une barre qui augmente d’un cran à chaque fois que vous résolvez une énigme. Cela vous permet de modifier le rythme de votre équipe. Par exemple, si autour des 30 minutes, vous n’avez pas rempli à moitié la barre de progression (une partie dure 1 h), vous allez pressez le pas, sans stresser d’un seul coup, en douceur

Ce qui m’a également plu dans cette escape room, c’est sa rigueur. La règle qui édicte qu’un indice ne sert qu’une seule fois est bien respectée et les énoncés sont rigoureux. L’œil averti comprendra tout de suite quel élément est important et quel élément ne l’est pas. Le nombre d’éléments est également idéal. Assez nombreux pour que les associations d’objets ne soient pas trop évidentes, mais pas trop afin que les joueurs soient submergés par les éléments à gérer, comme ça avait malheureusement été le cas dans Team Break.

Le « Mystère du Manoir » est la meilleure expérience d’escape room que l’on ait faite jusqu’à présent. Les énigmes à la difficulté progressive sont variées, rigoureuses et intelligentes. Elles demandent différents types de raisonnements aux joueurs pour être résolues. Son seul petit défaut serait l’ambiance qui gagnerait à être plus étoffée. Mais encore une fois, ce n’est pas le plus important. Le plus important, c’est le jeu qui est proposé. Et celui-ci est bien jaugé et bien maîtrisé. En fait, je trouve que les énigmes, d’un point de vue de la conception, sont celles qui ressemblent le plus à celle que l’on peut trouver dans les jeux vidéo. Ce n’est pas pour me déplaire, et il en ressort une escape room particulièrement équilibrée.

Mystery Escape se situe au 50 rue de Monceau, dans le 8e arrondissement de Paris. Les tarifs peuvent varier de 22€ à 32€ en fonction du nombre de joueurs et de l’horaire choisi.

♦ Pour réserver, c’est par ici.