Test

Test OPPO Reno8 Pro : il rêve de jouer dans la cour des grands

Smartphone

Par Thomas Estimbre le

Avec le Reno8 Pro, OPPO s’aventure sur le segment du milieu de gamme premium. Un pari osé pour la marque qui met les petits plats dans les grands pour nous convaincre. Suffisant ? C’est ce qu’on va voir.

OPPO Reno8 Pro
© Thomas Estimbre / JournalduGeek.com

Après vous avoir proposé le test du Reno8 dès la rentrée, on a passé la fin d’année avec le Reno8 Pro. Le grand frère confirme la volonté d’OPPO de réitérer le succès de ses Find X5 et Find X5 Pro, en reprenant la même approche. À mi-chemin entre le milieu de gamme et le haut de gamme, le Reno8 Pro entend se faire une place sur le segment des modèles vendus entre 700 et 800 euros (à sa sortie). Le pari de la marque chinoise de proposer un appareil presque au niveau de la série Find X est osé, mais il témoigne de sa volonté de peser sur le marché. Une prise de risque intéressante qui suscite forcément la curiosité, surtout quand il s’affiche à un tarif plus abordable que de nombreux haut de gamme.

Mais est-ce suffisant pour faire plier Samsung, Apple, Xiaomi ou encore Google en ce début d’année ? Voici notre test de l’OPPO Reno8 Pro.

OPPO Reno8 Pro
© Thomas Estimbre / JournalduGeek.com
Oppo Reno8 Pro
Écran- Ecran AMOLED de 6,7"
- Gorilla Glass 5
- Définition Full HD+ (1080x2412)
- Densité 394ppp
- Format 20.1:9
- 120Hz
- Luminosité max : 950nits
- HDR 10+
- 100% DCI-P3, 100% sRGB
- Poinçon
SoC et GPU- Mediatek Dimensity 8100 Max
- Mali G-610
Mémoire- 8Go de RAM LPDDR5
- 256Go stockage en UFS 3.1
- Pas d'extension mémoire
Coloris- Vert Glacé
- Noir Glacé
- Contour en alliage d'aluminium
- Dos en verre forgé à chaud (800°C)
- IP54
- Moteur haptique
Appareil Photo- Trois appareils photo au dos :
- Appareil principal : Sony IMX766 de 50 Mégapixels, 23mm, F1.8, EIS, PDAF
- Appareil ultra grand-angle : Sony IMX355 de 8 Mégapixels, 16mm (112°), F2.2
- Appareil macro : 2 Mégapixels, 22mm, F2.4, Distance macro 4cm

- MariSilicon X

- Autofocus Laser
- Stabilisation optique (OIS) sur le capteur principal
- Mode Nuit (Photo et Vidéo)
- Mode Vidéo Ultra Nuit
- Enregistrement de vidéos jusqu'en Ultra HD 2160p à 30fps
- Mode Ralenti en 1080p à 240fps ou en 720p à 480fps
- Mode Vidéo Ultra Stabilisation 2.0 1080p

- Appareil frontal avec un capteur Sony IMX709 de 32 Mégapixels
- Objectif grand-angle (23mm) avec une ouverture de F2.4
- Autofocus
- Stabilisation électronique (EIS)
- Mode Nuit
- Mode Portrait
- Enregistrement de vidéo frontale en 1080p ou 720p à 30fps
Audio- Haut-parleurs stéréo
- DIRAC
- Pas de prise Jack
Batterie- 4500mAh
- Recharge rapide SuperVOOC 80W (100% en 31 minutes, 50% en 10 minutes)
- Recharge inversée
Connectivités- Lecteur d'empreintes optique sous l’écran
- Bluetooth 5.3 LE
- WiFi 6
- 4G et 5G
- 2x nano-SIM
- A-GPS+GLONASS, DNLA, Miracast (WiFi Direct), Google Cast
- NFC
- USB 2.0, USB Type-C
- Baromètre, Gyroscope, Accéléromètre
- Capteur de proximité et de luminosité
Logiciel- Android 12
- ColorOS 12.1
Taille et Poids- 161,2 x 74,2 x 7,34 mm
- 183g
Prix de lancement- 799 euros
Date de Disponibilité- 15 septembre 2022

Design, écran et prise en main

Comme pour le Reno8, OPPO soigne le design de ce modèle Pro et se démarque de la série Find X. C’est l’un des points agréables du constructeur qui ne se contente pas de copier son haut de gamme. Avec son design monocoque et son dos en verre, le Reno8 Pro donne le ton et confirme son approche premium. Très agréable à l’œil, il propose un bloc photo dans le prolongement du dos et un rendu « glossy » réussi. Disponibles en deux coloris (vert et noir), nous avons eu droit au modèle noir et si le smartphone est beau, il a grandement tendance à conserver les traces de doigts.

OPPO Reno8 Pro
© Thomas Estimbre / JournalduGeek.com

Son grand écran de 6,7 pouces occupe 90 % de la face avant et les bordures plutôt fines. Le menton reste discret tandis qu’un poinçon accueille la caméra selfie. Sous l’écran, un lecteur d’empreintes est disponible et se révèle efficace à l’usage. Pour protéger le tout, on trouve du verre Corning Gorilla Glass 5, soit une protection qui a fait ses preuves même s’il ne s’agit pas de la dernière itération.

Miroir, miroir, suis-je le plus beau ?

La dalle du Reno8 Pro utilise la technologie AMOLED et atteint les 6,7 pouces. Elle affiche en Full HD+ (1 080 x 2 412 pixels) et propose un taux de rafraîchissement jusqu’à 120 Hz. On dispose d’une certification HDR10+.

OPPO Reno8 Pro
© Thomas Estimbre / JournalduGeek.com

Ce grand format est particulièrement agréable, surtout qu’OPPO soigne l’écran de son appareil. On est bien en présence d’un modèle qui offre des prestations haut de gamme, avec un pic lumineux élevé et des contrastes quasi infinis (merci l’AMOLED). On regrette simplement une température des couleurs qui à tendance à virer vers le bleu, ce qui oblige à mettre les mains dans le cambouis. Livré en mode « Vif », le Reno8 Pro ne fait pas mieux sur ce point en mode « Naturel » et il faut utiliser le variateur pour réellement corriger ce problème. Il aurait été appréciable d’avoir le bon calibrage d’entrée, mais le mode par défaut conviendra à la plupart des utilisateurs. Notez la présence d’un mode always-on

Le soin apporté par OPPO à son smartphone se ressent dans la prise en main. Celle-ci est très agréable et l’on prend plaisir à manipuler le Reno8 Pro. Le format de l’appareil est dans la moyenne actuelle avec des dimensions de 161,2 x 74,2 x 7,3 mm pour 183 grammes. Pour un smartphone doté d’un grand écran de 6,7 pouces, on reste sur un format finalement plutôt « compact ». Le dos tout en verre et l’absence de bloc photo séparé rendent le Reno8 Pro un peu glissant, mais rien qui ne complique réellement son utilisation.

Smartphone moderne oblige, on fait l’impasse sur la prise jack et le tiroir pour ajouter une carte microSD.

Performances, logiciel et autonomie

Alors que les SoC Snapdragon de Qualcomm sont largement majoritaires dans nos contrées, ce Reno8 Pro embarque une puce MediaTek. Plus précisément, c’est un Dimensity 8100 Max flanqué de 8 Go de RAM et 256 Go de stockage qui anime notre modèle de test. Ce SoC étant plutôt rare sur le marché européen, on vous rappelle qu’il s’agit d’un CPU de huit cœurs (4 x 2,85 GHz Cortex-A78 et 4 x 2,00 GHz Cortex-A55) associé à un GPU Mali-G610 MC6.

OPPO Reno8 Pro
© Thomas Estimbre / JournalduGeek.com

La configuration est intéressante et le Reno8 Pro répond largement aux attentes au quotidien. L’expérience est totalement fluide tandis que les 8 Go de RAM assure une belle polyvalence. Le smartphone ne craint pas d’être sollicité et de basculer entre vos applications (navigation, réseaux sociaux, mails…). Il est même possible d’ajouter 3 Go de RAM virtuels en cas de besoin.

Concernant la partie graphique, tous les jeux du Play Store sont jouables dans de bonnes conditions. Le Dimensity 8100 Max répond présent, même si ses performances brutes sont en retrait par rapport à certains concurrents directs. Attention, le Reno8 Pro peut chauffer après de longues de session de jeu et cela se ressent au niveau de son dos en verre. Cela ne se vérifie que sur des usages gourmands en ressources et prolongés.

Le Reno8 Pro fonctionne à sa sortie sous Android 12 et ColorOS 12.1. Nous avions déjà pu découvrir ce duo sur le petit frère, le Reno8, et le rendu est similaire. La surcouche maison est très agréable à utiliser et propose une expérience proche d’Android Stock, même si OPPO continue d’apporter sa touche. Les habitués d’OxygenOS de OnePlus ne seront pas non plus dépaysés, puisque les deux OS se ressemblent de plus en plus.

Une surcouche agréable et une recharge éclair

Les options de personnalisation d’Android (comme Monet) sont de la partie. L’ensemble reste fluide en toute circonstance et nous n’avons pas rencontré de problème au cours de notre test. En revanche, on ne peut qu’être déçu du suivi réservé par OPPO à ses smartphones de milieu de gamme. Pour un modèle de cette trempe et compte tenu de son positionnement tarifaire, deux mises à jour majeures pour Android nous paraissent trop peu. Le smartphone ira jusqu’à Android 14 et bénéficiera de trois ans de mises à jour de sécurité. Fin 2022 à début 2023, on attend au moins trois ans de mises à jour d’Android sur les smartphones.

Équipé d’une batterie de 4 500 mAh, l’OPPO Reno8 Pro est dans la moyenne de sa catégorie. Son autonomie se révèle sans surprise et vous n’aurez pas grand mal à tenir une journée complète d’utilisation. Avec une utilisation un peu plus modérée, on peut attendre une journée et demie d’utilisation loin de la prise.

OPPO Reno8 Pro
© Thomas Estimbre / JournalduGeek.com

Si son autonomie est bonne, son principal argument reste sa charge rapide de 80 W. Le Reno8 Pro bénéficie des avancées d’OPPO et embarque une technologie SuperVOOC très rapide. Il ne faut qu’une petite trentaine de minutes (33 min) pour recharger entièrement l’accumulateur. On est très proche de la promesse du constructeur qui évoque une charge complète en 31 minutes. Au-delà de la charge complète, cette recharge éclair est utile pour redonner un coup de « boost » à son smartphone. En seulement quelques minutes, on récupère assez d’énergie pour tenir une demi-journée sans se soucier de tomber en panne sèche.

Au rayon des regrets, la charge sans-fil est absente et c’est un peu dommage avec un tel smartphone.

Photo, vidéo et audio

Les smartphones OPPO ont pour habitude de mettre l’accent sur la photo. Ce Reno 8Pro ne déroge pas à la règle et embarque trois capteurs :

  • Un capteur principal Sony IMX766 de 50 mégapixels ouvrant à f/1,8
  • Un ultra grand-angle de 8 mégapixels ouvrant à f/2,2 (112°)
  • Un capteur macro de 2 mégapixels ouvrant à f/2,2
OPPO Reno8 Pro
© Thomas Estimbre / JournalduGeek.com

Sur le papier, on regrette l’absence de téléobjectif sur un modèle qui flirte avec le haut de gamme. Il peut souffrir de la comparaison avec un Galaxy S22 sur ce point, surtout qu’OPPO préfère proposer un capteur macro. Ce dernier est beaucoup moins utile.

On n’en attendait pas moins, l’OPPO Reno8 Pro est à l’aise lorsque les conditions sont bonnes. Avec une belle luminosité, les photos sont de très bonnes qualités et cela vaut pour le grand-angle et l’ultra grand-angle. Le premier se distingue avec la technologie pixel-binning qui capture des images de 12,5 mégapixels.

Trois capteurs, mais…

L’ultra grand-angle, moins bien défini, présente logiquement des résultats moins flatteurs. Dans le détail, la photo prise par le Reno8 Pro peut manquer de netteté et compense par un contraste trop élevé. Le résultat reste néanmoins convaincant.

Les capteurs sont épaulés par le traitement logiciel maison de la marque chinoise. Cette dernière propose même sa puce dédiée dans le Reno8 Pro, la fameuse « MariSilicon X ». Concernant le module macro de 2 mégapixels, on vous la fait courte : il ne sert à rien. Il vaut mieux passer par le zoom x2 numérique du capteur principal pour obtenir de meilleurs résultats.

Quand la lumière vient à manquer, le Reno8 Pro mise sur un lissage automatique assez important. Une tendance encore plus visible sur l’ultra grand-angle, qui a tendance à accentuer les petits défauts du capteur principal. En effet, le module grand-angle est toujours capable de faire de belles images contrairement à son compère qui a plus de mal à offrir des clichés exploitables. Les deux modules ne sont pas logés à la même enseigne.

Sur le plan logiciel, on peut regretter que le mode nuit n’est pas toujours utile. Il n’est pas rare d’obtenir de meilleurs résultats sans ce mode, ce qui pose question sur le traitement que lui a réservé la marque. Enfin, le mode portrait est efficace et le capteur selfie de 32 mégapixels répond aux attentes.

Concernant la vidéo, vous pouvez filmer jusqu’en 4K à 30 fps ou en Full HD (1080p) à 240 fps. Le smartphone ajoute deux haut-parleurs pour une expérience correcte.

Prix et concurrents

Lancé à 799 euros en noir ou en vert, l’OPPO Reno8 Pro s’approche des prix des modèles haut de gamme. Pourtant, il s’agit bel et bien d’un milieu de gamme chez le constructeur chinois.

Face à lui, la concurrence est forte avec des modèles comme le Samsung Galaxy S22 (en attendant le S23). Il y a aussi la nouvelle gamme Pixel de Google avec le Pixel 7 et le Pixel 7 Pro.

Notre avis

Le Reno8 Pro est un très bon smartphone, qui se distingue par son design et l’expérience qu’il propose. OPPO propose un modèle efficace avec une configuration équilibré, avec un SoC efficace et une interface agréable. Sa recharge très rapide accompagne une bonne autonomie et un écran à la hauteur.

Si l’on apprécie les performances du capteur principal, on reste un peu sur notre faim concernant les capteurs photo. On regrette aussi les difficultés rencontrées à la nuit tombée, malgré la présence de la puce MariSilicon X et le savoir-faire d’OPPO.

Le principal problème de l’OPPO Reno8 Pro est qu’il est difficile à positionner sur le marché. Son orientation de milieu de gamme « premium » ne lui rend pas service, car il se heurte à une double concurrence. Plus cher que des smartphones de milieu de gamme « classiques », il se rapproche d’appareils haut de gamme souvent mieux équipés et/ou plus performants, notamment en photo.

7 / 10
Les plus
Les moins
  • Design et finitions
  • Recharge très rapide 80 W
  • Bonnes performances générale
  • Capteur principal efficace
  • Bonne autonomie
  • Les capteurs secondaires en retrait
  • Les difficultés en basse lumière
  • L'absence de certification d'étanchéité
  • La durée des mises à jour Android

3 Commentaires

  1. Pierre-Luc

    31 janvier 2023 at 3:06

    C’est vraiment pas fou ce genre de test bateau déjà vue un an avant chez tout les rédacteurs concourant.
    Le Reno 9 pro est déjà disponible depuis 2 mois au moment où votre test sort.

    • Thomas Estimbre

      31 janvier 2023 at 11:09

      Bonjour Pierre-Luc,

      Merci de votre remarque, je me permets toutefois d’apporter quelques précisions. Il me semble compliqué de proposer un test “un an avant” d’un produit qui n’est disponible en France que depuis la rentrée 2022.
      Nous avions fait le choix de publier un test du Reno8 dès début septembre pour l’arrivée de la série en France.

      Concernant le Reno9 Pro, c’est effectivement le cas… en Chine. En France, il n’est toujours pas disponible et ne devrait pas l’être avant plusieurs mois.

  2. Gregoryan Lanthony

    3 février 2023 at 8:15

    Bonjour moi je dispose d’un Reno 8pro depuis septembre 2022 des les premiers jours le téléphone tomber en panne il mon dit c’est la carte sim je les fait changer de nouveau le téléphone redéconnais perte de réseau total batterie se décharge super vite la boutique Bouygues Telecom me connaît super bien à force j’ai appelé le service client oppo me disent on va vous envoyer des autocollants pour nous renvoyer téléphone jamais reçu cela fait depuis septembre que j’ai un téléphone de près de Bouygues Telecom je trouve ça inadmissible le téléphone est reparti le 22 janvier 2023 il m’envoie un message pour me dire que le téléphone n’a subi aucune réparation car il n’a rien sauf que moi quand je récupère le téléphone il fonctionne bien sûr mais des que je bouge avec que je passe de ville en ville ou même de rue en rue perte de réseau ça revient ça repart donc oppo à beau dire un téléphone à la hauteur de Samsung et iPhone non je pense pas déjà il serait honnête il m’aurait déjà rendu un autre téléphone car le mien est tout neuf sur ce moi je vous dis n’achetez pas oppo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *