Test

[Test] Panasonic TZ100

Notre avis
9 / 10
Le marché des compacts, c’est un peu le Titanic de la photo. Incroyable à ses débuts, il a sombré dans les abysses des ventes. Normal, ces appareils produisaient des résultats à peine meilleurs que les smartphones, le côté social en moins. Même les tentatives d’appareils connectés n’ont pas été fructueuses. La solution a été ce capteur de taille 1 pouce de Sony d’excellente facture. Panasonic y est habitué, puisqu’il l’a même intégré à son photophone : le Panasonic CM1. Restait un problème de taille : le zoom. Qui dit capteur plus grand dit optique plus large. Et qui dit zoom attrapant un minimum de lumière dit optique encore plus large. Le rêve ? Un appareil avec un zoom efficace et de qualité tenant dans la poche. Une vraie poche. C’est alors que la firme japonaise a dégainé le TZ100.

EL3A7287

Tu vises, t’appuies, t’es heureux. Y mettre un capteur 1 pouce a donc été une excellente idée. Mais les voies de la physique sont parfois bien délicates à pénétrer. Alors, prouesse technique ou produit marketing ? C’est ce que nous allons découvrir.

Caractéristiques techniques

Capteur BSI Cmos Sony 1 pouce de 20 megapixels
Zoom équivalent à un 25-250 mm à ouverture f/2.8-5.9
Stabilisation optique 5 axes
Filtres et effets sympa, dont le superbe Monochrome dynamique
Enregistrement de vidéos en 4K (à 25fps)
Rafales de 30 images en 1 seconde en 4K (avec système de pré-déclenchement)
Ecran arrière fixe tactile 1,04 millions de points
Fonction Post-Focus permettant de jouer avec la profondeur de champs APRES la prise de vue
GPS intégré
Wifi intégré et application dédiée (Android et iOS)
64,5 x 110,5 x 44,3 mm
312g

Prix : 699 euros (sur Amazon)

11 réponses à “[Test] Panasonic TZ100”

  1. Je ne comprend vrrrrrrrrrrrrraiment pas le résultat du test en l’ayant lu. Mais vraiment, vraiment pas.

    • Attention, je l’ai faite simple de chez simple pour toi :
      Aujourd’hui t’as rien qui produit une telle qualité d’image de 25 à 250 mm en tenant dans une poche. T’as même rien qui offre un truc décent à 250mm et qui tient dans une poche.
      Même le G3X de Canon à 250mm ne fait pas mieux et il ne tient pas dans une poche.
      On tient compte du format, du prix, de la cible (ici ce n’est pa le photographe expert mais celui qui cherche un bon Point and Shot) et ça donne cette note. CQFD.

  2. “en prenant 30 images avant le déclenchement et 30 images après, ”
    Ils sont forts chez Panasonic, arriver à prendre 30 photos avant que l’on ai appuyé sur le déclencheur… trop fort… ^^
    MC

    • Sur un appareil photo, avec un vrai déclencheur, tu fais la mise au point en appuyant à mis course.
      Donc ils ne sont pas “TROP FORT CHEZ PANASONIC”, ils utilisent le principe du déclenchement à mis course. La prochaine fois, avant de commenter => Google 🙂

      • Il aurait été du coup plus juste d’écrire “en prenant 30 images à mi-déclenchement … le reste après…”
        Car le déclenchement étant le résultat d’une prise de vue, quid de la mise au point de ces clichés “avant déclenchement”…??? Sont vraiment TROP FORT chez Pana !!! ^^

        • Il ne les prend pas à mis déclenchement. Puisque si tu relâches le déclencheur, il n’a pris aucune photo. Il anticipe via un algo.
          J’ai voulu le test accessible car c’est un produit gand public. Après si ça t’amuse de jouer sur les mots…
          Note que cette fonction était présente sur la gamme 1 de COI Nikon.
          Bref, internet…

  3. Affirmer que les compacts produisent des clichés à peine meilleurs que les smartphones est grotesque, pour ne pas dire malhonnête.
    Les photos de mon vieux Canon Ixus 2 qui date du début du siècle sont sans commune mesure avec mon iPhone 6s Plus dernier cri, sans même faire référence au Zoom et à la basse lumière.

    • Oui oui, c’est honteux même. Mais que fait la police?
      Maintenant je maintiens que les rendus photo d’un Panasonic CM1, d’un Nokia 1020 (et je mets de côté le 808) torche ton Ixus, et la grooooosse majorité des compacts du marché par la même occasion. Oui l’avenir de la photo, et ce n’est même plus l’avenir, c’est le smartphone. Ce n’est pas pour le fun que les constructeurs ont tous adhéré à ce capteur 1 pouce pour tenter de rattraper le marché des compacts qui sombrait.

      • Donc en gros, tu démontes mon argument en prenant pour exemple des smartphones hybrides, qui se comptent sur les doigts d’une main, et que le grand public n’achète pas plus que les compacts à cause leur prix et de leur design.
        Je persiste : les appareils compacts, même bon marché, produisent de bien meilleurs résultats (photos) que les smartphones
        Le meilleur des photophones n’arrive pas à la cheville du TZ100 que tu présentes ici. D’ailleurs, bravo pour ton article, il est très bien écrit et me convainc justement ! J’attendrai certainement une baisse de prix pour craquer …

        • J’ai répondu à un exemple : l’ixus (qui poutrait sa maman au passage) par d’autres exemples.
          Mais là n’est pas le souci : l’écart entre un compact à petit capteur et un smartphone (au-delà du zoom) n’est pas assez flagrant pour que le compact prenne le pas sur les smartphones qui permettent : de retoucher, d’ajouter des effets, des trucs fun et surtout, de partager les images. Sans compter qu’on l’a toujours sur soi.
          A partir de là il faut trouver une solution. Sony arrive avec la gamme RX100. Gros capteur 1 pouce, parfait rapport taille/compacité. Reste à faire des optiques compactes également, avec zoom si possible, histoire d’ajouter un argument de plus face aux smartphones qui conviennent à un gros pourcentage du grand public.

          Voyant le succès, malgré les tarifs élevés, Canon et Panasonic emboitent le pas et cherchent où se placer sur le marché. Canon décide de lâcher 4 modèles en plus d’un 5ème (le G1X mark II, mon chouchou) doté d’un capteur 1,5 pouces.
          Panasonic tente le pari fou de mettre le capteur 1 pouce dans un smartphone, histoire de faire une vitrine et dire : « Yo, vous avez vu ? Si on veut, on peut même en faire un smartphone ». La marque répond à Sony et son incroyable RX10 par un FZ1000 lui aussi impressionnant.

          Reste qu’il manque un truc. Les gens veulent un truc compact, connecté, avec un énorme zoom. Non pas que c’est utile mais «on en sait jamais ».
          C’est là que le TZ100 fait fort. Pour un produit plus compact que le dernier RX100 mark iV tu as un zoom 25-250mm. Mais surtout, malgré la faible ouverture à 250mm, les images sont tout de même excellentes.
          Voilà 

          Sinon merci pour le retour, ça fait plaisir (vraiment).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *