Test

Test : Ricoh Theta S

Notre avis
6 / 10
Gadget

Par Djenuwine le

Fort de l’engouement pour la réalité virtuelle, Ricoh a lancé sur le marché le Theta. Objectif : mettre la réalité virtuelle dans toutes les mains. Un appareil au look sympa, équipé de deux lentilles couvrant 180° chacune et un assemblage automatique. Une solution clé en mains ultra simple. Nous avons essayé le Theta S, la version un peu plus aboutie (meilleur capteur, meilleures lentilles, plus de mémoire) du Theta originel.

R0010248
Habitacle d’une Subaru Impreza WRC (cliquez pour accéder à la version à 360° sur Flickr)

EL3A4199

Au programme : photos à 360°, vidéo en Full HD à 360°, déclenchement à distance depuis un smartphone, modification des images depuis un smartphone, le tout, avec un appareil simple d’usage.

Les Caractéristiques et le Packaging

– 2 x lentilles 180° chacune f/2.0
– 2 x capteurs CMOS 1/ 2,3 pouce de 12 megapixels
– Capture d’images à 360°
– Capture vidéo en 1920 x 1080 en 30 i/s à 360°
-Micro stéréo placé sur le dessus
– Wifi
– Affichage en direct sur écran déporté (en photo seulement) en 10 fps
– Exposition longue 60s
– Déclenchement 1/6400 sec
– Mémoire 8 Go intégrée
– Absence de slot micro SD
– Dimensions : 44 x 130 x 22,9 mm
– Poids : 125 grammes

Prix : 399 euros

Le contenu est sommaire : une housse pratique, un câble USB 2.0 et le Theta S
Le contenu est sommaire : une housse pratique, un câble USB 2.0 et le Theta S

Alors : gadget ou réelle avancée dans l’univers de la réalité virtuelle ? C’est ce que nous allons découvrir.