Test

[Test] Soldats Inconnus : Mémoires de la Grande Guerre – Âmes sensibles, ne vous abstenez pas [PC]

Notre avis
8 / 10

Par Fabio le

Dessiné entièrement à la main, Soldats Inconnus : Mémoires de la Grande Guerre aurait pu être un jeu sublime mais overhypé, dépassé malgré lui par ses qualités visuelles. Heureusement, c’est également et surtout un des jeux les mieux racontés et les plus émouvants de ces derniers mois.

Soldats Inconnus 4

Soldats Inconnus : Mémoires de la Grande Guerre est une des expériences de jeu les plus agréables à laquelle j’ai joué ces temps-ci. Le jeu d’Ubisoft Montpellier n’est pas un titre bien difficile, ni très long (une huitaine d’heures), peu rejouable, mais c’est un des jeux qui m’a le mieux raconté une histoire, et une belle histoire, intime, écrite avec talent et sensibilité. L’histoire de quatre destins, dont les visages émaciés vont sans arrêt se croiser pendant les évènements – librement inspirés – de la Guerre 14-18.

Soldats Inconnus 1Vous jouerez Karl, un Allemand qui doit rentrer au pays, Emile, mobilisé par la France, Freddy, un volontaire américain, et Anna, une étudiante belge. Et vous allez passer, de l’un à l’autre, vivre leurs (petites) victoires et leurs (grandes) désillusions. Parfois ils se rencontreront, feront un bout de chemin ensemble, puis seront séparés à nouveau par les horreurs de la guerre. Chacun a ses problématiques, ses peurs, mais tous ont en commun l’envie de sortir de cette guerre qui les as enlevés à leurs proches. L’histoire de chacun est touchante, mais mention plus spéciale à Emile, me concernant. C’est un vrai vent de talent qui a soufflé dans les locaux d’Ubisoft Montpellier, pour un résultat loin des standards du moment, ses personnages creux ou ses ressorts scénaristiques grossiers.

En outre, l’histoire est portée par un trait précis, une mise en scène léchée (le côté BD met en valeur les différents plans à l’écran, et est bien plus dynamique qu’on ne pourrait le croire) et une musique qui sonne juste – bon c’est quand même un peu trop la chiale à mon gout si vous voulez tout savoir.

Soldats Inconnus 2Restait à juger des mécaniques de jeu. Du classique. Très classique. Il s’agit de chercher un objet dissimulé dans le niveau, de le donner à la bonne personne ou de le combiner avec un autre dispositif pour s’ouvrir un autre passage, où l’on y trouvera un autre objet, etc. Si les énigmes sont faciles, on ne s’ennuie pas pour autant, en partie parce qu’Ubisoft a essayé au maximum de varier les situations : des niveaux plus axés action, d’autres plus réflexion ou encore des courses d’obstacles… Si la mécanique n’étonne pas, elle accompagne l’histoire admirablement bien. Le seul reproche que je puisse formuler, c’est la présence d’énervants bugs de scripts, avec des évènements qui ne se déclenchent pas ou des personnages qui se bloquent après une mauvaise manip’, m’obligeant à recommencer le chapitre. Énervant.

Soldats Inconnus : Mémoires de la Grande Guerre excelle et étonne dans bien des domaines – son graphisme, sa narration, le thème abordé – faisant de ce jeu d’aventure/énigmes une des expériences les plus intimes et agréables de cette année 2014. Si vous cherchez dans le jeu vidéo une belle histoire, vous frappez à la bonne porte.

Soldats Inconnus : Mémoires de la Grande Guerre, 14,99 euros sur PC, Xbox 360, Xbox One, PS3 et PS4

Dessiné entièrement à la main, Soldats Inconnus : Mémoires de la Grande Guerre aurait pu être un jeu sublime mais overhypé, dépassé malgré lui par ses qualités visuelles. Heureusement, c’est également et surtout un des jeux les mieux racontés et les plus émouvants de ces derniers mois.

Soldats Inconnus 4

Soldats Inconnus : Mémoires de la Grande Guerre est une des expériences de jeu les plus agréables à laquelle j’ai joué ces temps-ci. Le jeu d’Ubisoft Montpellier n’est pas un titre bien difficile, ni très long (une huitaine d’heures), peu rejouable, mais c’est un des jeux qui m’a le mieux raconté une histoire, et une belle histoire, intime, écrite avec talent et sensibilité. L’histoire de quatre destins, dont les visages émaciés vont sans arrêt se croiser pendant les évènements – librement inspirés – de la Guerre 14-18.

Soldats Inconnus 1Vous jouerez Karl, un Allemand qui doit rentrer au pays, Emile, mobilisé par la France, Freddy, un volontaire américain, et Anna, une étudiante belge. Et vous allez passer, de l’un à l’autre, vivre leurs (petites) victoires et leurs (grandes) désillusions. Parfois ils se rencontreront, feront un bout de chemin ensemble, puis seront séparés à nouveau par les horreurs de la guerre. Chacun a ses problématiques, ses peurs, mais tous ont en commun l’envie de sortir de cette guerre qui les as enlevés à leurs proches. L’histoire de chacun est touchante, mais mention plus spéciale à Emile, me concernant. C’est un vrai vent de talent qui a soufflé dans les locaux d’Ubisoft Montpellier, pour un résultat loin des standards du moment, ses personnages creux ou ses ressorts scénaristiques grossiers.

En outre, l’histoire est portée par un trait précis, une mise en scène léchée (le côté BD met en valeur les différents plans à l’écran, et est bien plus dynamique qu’on ne pourrait le croire) et une musique qui sonne juste – bon c’est quand même un peu trop la chiale à mon gout si vous voulez tout savoir.

Soldats Inconnus 2Restait à juger des mécaniques de jeu. Du classique. Très classique. Il s’agit de chercher un objet dissimulé dans le niveau, de le donner à la bonne personne ou de le combiner avec un autre dispositif pour s’ouvrir un autre passage, où l’on y trouvera un autre objet, etc. Si les énigmes sont faciles, on ne s’ennuie pas pour autant, en partie parce qu’Ubisoft a essayé au maximum de varier les situations : des niveaux plus axés action, d’autres plus réflexion ou encore des courses d’obstacles… Si la mécanique n’étonne pas, elle accompagne l’histoire admirablement bien. Le seul reproche que je puisse formuler, c’est la présence d’énervants bugs de scripts, avec des évènements qui ne se déclenchent pas ou des personnages qui se bloquent après une mauvaise manip’, m’obligeant à recommencer le chapitre. Énervant.

Soldats Inconnus : Mémoires de la Grande Guerre excelle et étonne dans bien des domaines – son graphisme, sa narration, le thème abordé – faisant de ce jeu d’aventure/énigmes une des expériences les plus intimes et agréables de cette année 2014. Si vous cherchez dans le jeu vidéo une belle histoire, vous frappez à la bonne porte.

Soldats Inconnus : Mémoires de la Grande Guerre, 14,99 euros sur PC, Xbox 360, Xbox One, PS3 et PS4

Notre avis

Emotion

8 / 10