Test

Test : Sony Xperia Z1 Compact

Notre avis
8 / 10
Android

Par Anh Phan le

Sony est décidément très actif dans le monde des smartphones depuis l’année dernière. C’était au CES 2013 que Sony avait officialisé le Xperia Z avant de le remplacer dès l’IFA 2013 par le Xperia Z1. Du coup, la marque ne pouvait pas manquer ce CES 2014 en officialisant ainsi le Xperia Z1 Compact, véritable version compact du Z1 et non une simple version allégée. Comprenez par là que le Xperia Z1 Compact est un smartphone haut de gamme.

En effet, avec les mêmes caractéristiques techniques, en dehors de l’écran, le Z1 Compact est vraiment le petit frère du Z1. Côté design, le Z1 Compact est une homothétie du Z1 avec exactement la même finition. La seule concession concerne l’épaisseur du Z1 Compact qui est plus épais d’un millimètre par rapport au Z1. Sony différencie ainsi Compact de Mini et ce n’est pas plus mal !

SAMSUNG CSC

Les Caractéristiques et le Packaging

Pour rappel sur les caractéristiques, le Sony Xperia Z1 Compact compte rester haut de gamme et vous propose à peu de chose près ce qu’il y a de mieux sur le marché :

– Android 4.3 Jelly Bean
– Surcouche TimeScape UI
– Écran HD Triluminos avec technologie X-Reality Display
– Écran en verre trempée de 4,3″
– Résolution Full HD de 1280×720 (342ppp)
– Certification IP55 & IP58
– Processeur Qualcomm Snapdragon 800 MSM8974 cadencé à 2,2Ghz
– Adreno 330
– 16Go de mémoire interne
– Port mémoire MicroSD
– 2Go de RAM
– APN avec un capteur CMOS ExmorRS rétro-éclairé de 20,7 Mégapixels
– Capteur CMOS au format 1/2,3″
– Processeur photo dédié BIONZ
– Objectif G grand angle de 27mm avec une ouverture à F/2,0
– Enregistrement de vidéos en Full HD et en HDR
– Caméra visio avec un capteur CMOS ExmorR rétro-éclairé de 2 Mégapixels
– 3G/3G+, H+, 4G LTE
– WiFi a/b/g/n/ac
– Bluetooth 4.0, NFC, A-GPS, Miracast (WiFi Direct)
– Port MicroUSB compatible MHL
– Batterie STAMINA de 2300 mAh
– Taille de 127×64,9×9,5mm
– Poids de 137g.

SAMSUNG CSC

Comme vous vous en doutez, au niveau du packaging, il est assez classique et reprend ce qu’on avait pu découvrir avec le Sony Xperia Z1, à savoir une boîte carrée et plate. Rien de transcendant mais ça change des autres constructeurs qui ont tendance à vous proposer un packaging plus rectangle et épais (oui, faut bien trouver quelque chose à dire). À côté, on retrouve les éternels câble micro-USB, chargeur USB, écouteurs/kits mains-libres, sans oublier les notices d’utilisation pour une première prise en main. Comme pour le Xperia Z et le Xperia Z, le Xperia Z1 Compact embarque d’usine une protection d’écran qui, comme sur les autres smartphones, a tendance à se rayer trop vite.

SAMSUNG CSC

Pour son prix, comptez officiellement 549€ hors abonnement et comme vous vous en doutez, vous le trouverez moins cher via différentes offres opérateurs mais aussi en nu sur internet.

Le Design

Vous l’aurez compris, le Sony Xperia Z1 Compact est une version compacte du Xperia Z1. Il est un millimètre plus épais que son prédécesseur mais en main, cela ne se ressent pas du tout. 137g peut paraître lourd pour un smartphone de 4,3″ mais le poids est bien réparti si bien que ça ne se sent pas. Pour la finition, on retrouve exactement ce qu’on connaissait avec le Xperia Z1 à savoir un dos en verre, des tranches en alu qui rendent plutôt bien et qui permettent de rester dans la continuité du design général, sobre et élégant. Les tranches sont un peu bombées, ce qui améliore la prise en main et rend justement les bords de l’écran moins tranchants en main comme ce fut le cas sur le Xperia Z. Autre avantage de l’alu par rapport au plastique, les petites chutes devraient pardonner un peu plus.

SAMSUNG CSC

Les bords d’écrans sont un peu larges à mon goût même si ça ne dénature pas le design général. Sony propose toujours le système de trappes (je vous rappelle que le Xperia Z1 Compact est étanche et résistant à la poussière et tout et tout). On retrouve ainsi les trappes pour le port MicroSIM, le port MicroSD et la prise Micro-USB 2.0.

On finit sur la description physique, avec un haut-parleur, LED RGB de notifications intégrée, en haut de l’écran, à sa droite la caméra visio avec un capteur CMOS ExmorR de 2 Mégapixels et les capteurs de proximité et de luminosité. On notera enfin le logo Sony en haut de l’écran.

SAMSUNG CSC

Sur la tranche gauche, le port Micro-USB compatible MHL est caché sous une trappe, le port MicroSD sous une petite trappe également et un connecteur pour le dock en option avec un peu plus bas la trappe MicroSIM (il était sur l’autre tranche sur le Xperia Z1). Sur la tranche droite, vous trouverez, les deux boutons de volumes, le bouton de mise sous tension et/ou de veille ainsi que le déclencheur photo. Une longue pression sur le bouton permet de lancer l’application photo. Situé dans la tranche basse de l’appareil, on visualise le haut-parleur multimédia avec, juste à côté, un emplacement pour l’utilisation d’une dragonne. Au niveau du dos, l’APN principal et son objectif G avec son capteur CMOS ExmorRS rétro-éclairé de 20,7 Mégapixels est toujours présent. Également présents : un flash LED, un logo Sony en plein milieu avec juste au dessus le logo NFC et celui de Xperia en bas du dos.

L’écran et le son

Comme vous le savez maintenant, le Sony Xperia Z1 Compact est un smartphone haut avec un écran qui n’est pas de 5″ ou plus ! Pour rappel, le Xperia Z1 Compact vous propose une diagonale de 4,3″ avec une résolution seulement HD soit 1280×720, soit une densité de 340ppp contre 441ppp pour le Sony Xperia Z1. Très honnêtement, si sur le papier cela fait moins bien, c’est uniquement sur le papier que cela se verra.

En effet, dans mon utilisation de tous les jours (ou pas), je n’ai jamais mais alors jamais été gêné par cet écran de seulement 720p. Il faudra aller à la loupe et autres pour distinguer les pixels parce qu’à l’œil nu, vous ne verrez rien ! Le principal avantage ensuite provient de cet écran qui consommera moins au niveau de la batterie. C’est d’ailleurs pour cela que Sony propose désormais une batterie de 2300mAh contre 3000mAh pour le Xperia Z1.

SAMSUNG CSC

Peut-être parce que le Z1 Compact embarque les mêmes caractéristiques techniques en dehors de l’écran que son grand frère(le Z1) et aussi pour garder un air de famille avec son grand frère, les bords de l’écran restent relativement épais, surtout quand on connait le LG G2. C’est d’ailleurs une des raisons pour laquelle la première impression est que le nouveau smartphone de Sony n’est pas si petit dans l’absolu. La prise à une main est excellente et on voit clairement que Sony cible les utilisateurs d’iPhone.

SAMSUNG CSC

L’écran en lui-même est un écran HD Triluminos avec la technologie X-Reality Display. Il est lumineux et propose des couleurs plutôt fidèles qui ne sont jamais saturées, ce qui est plutôt agréable. Comme vous vous en doutez, ça reste un écran LCD, ce qui se traduit par des noirs pas si profonds. En revanche, comme ce fut le cas avec les précédents modèles, on n’a pas les meilleurs angles de vision par rapport à la concurrence mais c’est toujours mieux que ce qu’on avait eu avec le Xperia Z.

SAMSUNG CSC

Du côté du son, le haut-parleur multimédia se retrouve exactement au même emplacement qu’il était sur le Xperia Z1. Il fait la même taille et je pense sincèrement qu’il est identique. Pas de soucis en particulier donc. Néanmoins, je vous rappelle qu’il est situé sur la tranche. Du coup, quand on le tient en portrait ou en paysage, il y a de très fortes chances qu’on puisse bloquer le son. C’est dommage que Sony n’ait pas jugé nécessaire de revoir sa copie par rapport au Xperia Z1.

sony-xperia-z1-compact-soft-live-20

Pour l’applicatif, en plus de Google Music que vous pourrez récupérer sur le Google Play Store, le Sony Xperia Z est livré avec son application Walkman. Assez classique dans son exécution, vous avez quelques réglages supplémentaires disponibles comme la fonction AudioClair+ pour un son plus clair, les égaliseurs, le son Surround, la fonction Clear Phase pour régler automatiquement la qualité sonore ou encore la fonction xLOUD pour augmenter le volume du haut-parleur.

À côté de l’afficheur, qui fera office d’économiseur d’écran, vous pourrez ainsi accéder à votre musique stockée sur votre smartphone mais aussi voir les statuts de vos amis Facebook et avoir un accès via DNLA à vos différentes bibliothèques sur votre réseau local. De manière automatique, Sony pourra aussi récupérer les informations liées à vos titres comme la pochette par exemple.

En Utilisation, Autonomie et Performances

Le Sony Xperia Z1 compact nous propose des performances haut de gamme puisque les caractéristiques techniques sont ce qui se fait de mieux de nos jours. Dans mon utilisation de tous les jours, je n’ai jamais eu aucun soucis, que cela soit pour la gestion du multi-tâches ou les applications gourmandes comme les jeux-vidéo. Dans les benchmarks, le smartphone de Sony impressionne et se place effectivement dans les meilleurs smartphones. Je vous laisse voir les résultats dans les différentes applications telles que Quadrant, Vellamo, 3D Mark ou encore Epic Citadel. D’un autre côté, on a un processeur qui est capable de faire tourner sans sourciller des smartphones Full HD et là, on n’a que du HD alors forcément…

sony-xperia-z1-compact-soft-live-46

sony-xperia-z1-compact-soft-live-40

Du coup, c’est une transition parfaite pour vous parler de l’autonomie qui est tout simplement excellente ! Dans mon utilisation quelque part assez intensive, j’ai tenu quasiment deux jours ! Un record ! Je m’attendais à retrouver les déjà-bonnes performances du Xperia Z1 mais c’est même mieux malgré la batterie plus faible et le tout en mode Standard et non en mode Économie d’énergie ! Je vous rappelle que pour ce dernier mode, Sony vous propose sa technologie Stamina pour optimiser l’utilisation de votre smartphone afin d’économiser de la batterie. Activé, l’OS coupera au besoin certains éléments consommateurs comme le WiFi, le Bluetooth ou encore la 3G/4G.

sony-xperia-z1-compact-soft-live-29

sony-xperia-z1-compact-soft-live-16

Côté Timescape UI, on retrouve une surcouche relativement légère par rapport à ce que peut proposer Samsung ou HTC par exemple. Ce sont plus de petites améliorations d’Android Stock qu’une redéfinition complète. On retrouve bien évidemment toutes les applications Google mais aussi les applications classiques du géant japonais. Dans les petits plus par rapport à Android Stock, on a la possibilité de définir le nombre d’écrans d’accueil, de nouveaux widgets ou encore la possibilité de lancer des micro-applis depuis le menu multi-tâches. On notera aussi la présence de thème qui vous permettra de choisir la couleur qui vous ira le mieux.

sony-xperia-z1-compact-soft-live-28

La version embarquée est Android 4.3.2. On aurait aimé avoir directement Android 4.4 Kit Kat mais ça sera pour plus tard. Sony propose son propre clavier virtuel qui, sans être totalement différent du clavier virtuel d’Android Stock ou Swiftkey, présente l’avantage de plutôt bien fonctionner et d’avoir un graphisme clair. La prédiction des mots fonctionne plutôt bien et je n’ai pas eu à m’y reprendre à plusieurs fois. On retrouve aussi la sélection d’applications Sony telles que Sony Select, une application TrackID similaire à Shazam ou SoundHound, SmartConnect qui permet d’assigner une application à un type de connexion, la Radio, un mode voiture avec de grosses icônes via une application dédiée et une sorte de hub pour vos réseaux sociaux, Social Media.

sony-xperia-z1-compact-soft-live-21

Concernant les vidéos et comme pour le Xperia Z1, Sony intègre le support de plusieurs formats qu’Android Stock ne supporte pas. Je pense notamment au DivX et au Xvid. Pas de soucis donc de ce côté là, en cas il reste toujours VLC Android ou MX Player pour les formats un peu plus exotiques. Comme pour les applications Albums et Walkman, l’application Films vous permettra d’accéder au contenu sur votre smartphone mais aussi sur votre réseau local via DNLA. À ce sujet, j’apprécie toujours l’intégration de Grace Notes qui a reconnu mon fichier venant d’Internet et trouvé le numéro de saison, le numéro de l’épisode ainsi que la jaquette.

sony-xperia-z1-compact-soft-live-25

Je finis sur la partie Playstation Mobile. Rien à signaler de ce côté là si ce n’est qu’un jeu certifié tournera sans problème sur le Sony Xperia Z1 Compact mais surtout, ceci est lié à votre compte SEN (Sony Entertainment Network) : une fois acheté sur votre smartphone, il sera aussi disponible sur PS Vita et vice-versa.

Les APNs

Parce que la photo est devenue une caractéristique importante des smartphones, surtout pour les haut de gammes, le Sony Xperia Z1 Compact reprend l’APN du Xperia Z1 qui nous avait désagréablement surpris lors de sa sortie mais qui s’était rattrapé quelques mois plus tard suite à une mise à jour de firmware.

SAMSUNG CSC

On retrouve ainsi le capteur du Sony Xperia Z1, à savoir un CMOS rétro-éclairé de 20,7 Mégapixels au format 1/2,3″ (contre en général 1/3,2″ pour les capteurs de smartphones). On trouve également l’équivalent de la technologie SuperPixel de Nokia qui permet au Xperia Z1 de proposer des photos en sortie de 8 Mégapixels après traitement via le processeur BionZ. Comme son grand frère, le Xperia Z1 Compact embarque un objectif G grand angle de 27mm avec une ouverture de F/2,0 ainsi qu’un déclencheur physique.

sony-xperia-z1-compact-soft-live-30

Du coup, on s’attend au même niveau de performances mais voilà, c’est encore une fois là que la bât blesse. Quand on est dans des conditions de luminosité optimale, le Xperia Z1 Compact s’en sort très bien avec des photos nettes et détaillées. De mon avis, ça manque un peu de saturation mais c’est plutôt une affaire de goût personnel. En revanche, comme pour le Xperia Z1, le processeur BionZ a tendance à trop lisser les photos. Si bien qu’on perd au niveau des grains et on se retrouve souvent avec des aplats de couleurs. C’est encore plus flagrant avec les photos en condition de faible luminosité. Ce n’est pas aussi catastrophique que le Xperia Z1 à sa sortie mais ça aurait pu être du niveau du Xperia Z1 après sa mise à jour de firmware.

Attention, ce n’est pas mauvais dans l’absolu, mais c’est moins bon que la concurrence directe, du moins pour l’instant. Heureusement, une mise à jour de firmware devrait résoudre les problèmes. Néanmois, après le Xperia Z1, je m’attendais à ce que Sony prenne en compte les désagréments générés par le précédent smartphone du géant japonais.

Voici quelques exemples de photos :

Pour ce qui est de l’application photo, elle est classique de chez classique et si vous avez déjà vu un Xperia Z ou un Xperia Z1, vous serez en terrain connu. On retrouve ainsi un accès direct pour l’enregistrement vidéo, ce qui est toujours pratique. On retrouve ainsi les deux types d’AF du Xperia Z1 avec un premier classique mono-zone et un autre sur 5 zone comme sur les APN compacts. L’AF multi-zones reste lent à l’utilisation et Sony n’a toujours pas jugé nécessaire de proposer une grille pour cadrer, pourtant tellement plus simple pour appliquer la règle des tiers par exemple. Comme à mon habitude, je suis repassé au bon vieux AF central pour la majorité de mes photos !

sony-xperia-z1-compact-soft-live-36

Introduit avec le Xperia Z1, on retrouve le support des applications dédiées comme TimeShift Burst, qui vous permet de choisir la meilleure photo dans une série, Effects pour appliquer des filtres en temps réel, le Panorama, de la Réalité Augmentée où vous pourrez rajouter des scènes et autres bêtises photo ou alors avoir des infos (via Info-Eye) et enfin Social Live qui vous permettra de streamer de la vidéo sur Facebook. C’est plutôt amusant dans l’ensemble comme ce fut le cas lors de l’annonce du Xperia Z1, mais ça manque encore de nouveautés.

sony-xperia-z1-compact-soft-live-38

Comme pour l’application Walkman, l’application Album (pour Galerie Photo) vous permettra d’accéder aussi bien à vos photos en local qu’à celles sur un réseau social ou votre réseau local. Sony a d’ailleurs eu la bonne idée de séparer les mois au niveau de l’affichage. Même si l’application Album est séparée de l’application Film, il vous sera possible de lire vos vidéos.

Au niveau des vidéos, rien à signaler en soi si ce n’est qu’on est loin de la stabilisation d’un Lumia 925 ou d’un Lumia 1020 par exemple. On notera quand même l’effort autour de la stabilisation même mécanique.

Conclusion

Au final, le Sony Xperia Z1 Compact est une réussite malgré la photo qui aurait pu être meilleure. Sony a adopté la bonne stratégie et ses concurrents directs (Samsung ou HTC pour ne citer qu’eux) auraient dû faire la même chose, en proposant non pas une version mini de leur smartphone haut de gamme mais une version compacte.

Si vous cherchez un smartphone haut de gamme Android et que vous ne voulez pas d’un écran XXL, le Sony Xperia Z1 Compact est clairement ce qui se fait de mieux actuellement avec un compromis bien équilibré.

La Galerie Photo

Sony est décidément très actif dans le monde des smartphones depuis l’année dernière. C’était au CES 2013 que Sony avait officialisé le Xperia Z avant de le remplacer dès l’IFA 2013 par le Xperia Z1. Du coup, la marque ne pouvait pas manquer ce CES 2014 en officialisant ainsi le Xperia Z1 Compact, véritable version compact du Z1 et non une simple version allégée. Comprenez par là que le Xperia Z1 Compact est un smartphone haut de gamme.

En effet, avec les mêmes caractéristiques techniques, en dehors de l’écran, le Z1 Compact est vraiment le petit frère du Z1. Côté design, le Z1 Compact est une homothétie du Z1 avec exactement la même finition. La seule concession concerne l’épaisseur du Z1 Compact qui est plus épais d’un millimètre par rapport au Z1. Sony différencie ainsi Compact de Mini et ce n’est pas plus mal !

SAMSUNG CSC

Les Caractéristiques et le Packaging

Pour rappel sur les caractéristiques, le Sony Xperia Z1 Compact compte rester haut de gamme et vous propose à peu de chose près ce qu’il y a de mieux sur le marché :

– Android 4.3 Jelly Bean
– Surcouche TimeScape UI
– Écran HD Triluminos avec technologie X-Reality Display
– Écran en verre trempée de 4,3″
– Résolution Full HD de 1280×720 (342ppp)
– Certification IP55 & IP58
– Processeur Qualcomm Snapdragon 800 MSM8974 cadencé à 2,2Ghz
– Adreno 330
– 16Go de mémoire interne
– Port mémoire MicroSD
– 2Go de RAM
– APN avec un capteur CMOS ExmorRS rétro-éclairé de 20,7 Mégapixels
– Capteur CMOS au format 1/2,3″
– Processeur photo dédié BIONZ
– Objectif G grand angle de 27mm avec une ouverture à F/2,0
– Enregistrement de vidéos en Full HD et en HDR
– Caméra visio avec un capteur CMOS ExmorR rétro-éclairé de 2 Mégapixels
– 3G/3G+, H+, 4G LTE
– WiFi a/b/g/n/ac
– Bluetooth 4.0, NFC, A-GPS, Miracast (WiFi Direct)
– Port MicroUSB compatible MHL
– Batterie STAMINA de 2300 mAh
– Taille de 127×64,9×9,5mm
– Poids de 137g.

SAMSUNG CSC

Comme vous vous en doutez, au niveau du packaging, il est assez classique et reprend ce qu’on avait pu découvrir avec le Sony Xperia Z1, à savoir une boîte carrée et plate. Rien de transcendant mais ça change des autres constructeurs qui ont tendance à vous proposer un packaging plus rectangle et épais (oui, faut bien trouver quelque chose à dire). À côté, on retrouve les éternels câble micro-USB, chargeur USB, écouteurs/kits mains-libres, sans oublier les notices d’utilisation pour une première prise en main. Comme pour le Xperia Z et le Xperia Z, le Xperia Z1 Compact embarque d’usine une protection d’écran qui, comme sur les autres smartphones, a tendance à se rayer trop vite.

SAMSUNG CSC

Pour son prix, comptez officiellement 549€ hors abonnement et comme vous vous en doutez, vous le trouverez moins cher via différentes offres opérateurs mais aussi en nu sur internet.

Le Design

Vous l’aurez compris, le Sony Xperia Z1 Compact est une version compacte du Xperia Z1. Il est un millimètre plus épais que son prédécesseur mais en main, cela ne se ressent pas du tout. 137g peut paraître lourd pour un smartphone de 4,3″ mais le poids est bien réparti si bien que ça ne se sent pas. Pour la finition, on retrouve exactement ce qu’on connaissait avec le Xperia Z1 à savoir un dos en verre, des tranches en alu qui rendent plutôt bien et qui permettent de rester dans la continuité du design général, sobre et élégant. Les tranches sont un peu bombées, ce qui améliore la prise en main et rend justement les bords de l’écran moins tranchants en main comme ce fut le cas sur le Xperia Z. Autre avantage de l’alu par rapport au plastique, les petites chutes devraient pardonner un peu plus.

SAMSUNG CSC

Les bords d’écrans sont un peu larges à mon goût même si ça ne dénature pas le design général. Sony propose toujours le système de trappes (je vous rappelle que le Xperia Z1 Compact est étanche et résistant à la poussière et tout et tout). On retrouve ainsi les trappes pour le port MicroSIM, le port MicroSD et la prise Micro-USB 2.0.

On finit sur la description physique, avec un haut-parleur, LED RGB de notifications intégrée, en haut de l’écran, à sa droite la caméra visio avec un capteur CMOS ExmorR de 2 Mégapixels et les capteurs de proximité et de luminosité. On notera enfin le logo Sony en haut de l’écran.

SAMSUNG CSC

Sur la tranche gauche, le port Micro-USB compatible MHL est caché sous une trappe, le port MicroSD sous une petite trappe également et un connecteur pour le dock en option avec un peu plus bas la trappe MicroSIM (il était sur l’autre tranche sur le Xperia Z1). Sur la tranche droite, vous trouverez, les deux boutons de volumes, le bouton de mise sous tension et/ou de veille ainsi que le déclencheur photo. Une longue pression sur le bouton permet de lancer l’application photo. Situé dans la tranche basse de l’appareil, on visualise le haut-parleur multimédia avec, juste à côté, un emplacement pour l’utilisation d’une dragonne. Au niveau du dos, l’APN principal et son objectif G avec son capteur CMOS ExmorRS rétro-éclairé de 20,7 Mégapixels est toujours présent. Également présents : un flash LED, un logo Sony en plein milieu avec juste au dessus le logo NFC et celui de Xperia en bas du dos.

L’écran et le son

Comme vous le savez maintenant, le Sony Xperia Z1 Compact est un smartphone haut avec un écran qui n’est pas de 5″ ou plus ! Pour rappel, le Xperia Z1 Compact vous propose une diagonale de 4,3″ avec une résolution seulement HD soit 1280×720, soit une densité de 340ppp contre 441ppp pour le Sony Xperia Z1. Très honnêtement, si sur le papier cela fait moins bien, c’est uniquement sur le papier que cela se verra.

En effet, dans mon utilisation de tous les jours (ou pas), je n’ai jamais mais alors jamais été gêné par cet écran de seulement 720p. Il faudra aller à la loupe et autres pour distinguer les pixels parce qu’à l’œil nu, vous ne verrez rien ! Le principal avantage ensuite provient de cet écran qui consommera moins au niveau de la batterie. C’est d’ailleurs pour cela que Sony propose désormais une batterie de 2300mAh contre 3000mAh pour le Xperia Z1.

SAMSUNG CSC

Peut-être parce que le Z1 Compact embarque les mêmes caractéristiques techniques en dehors de l’écran que son grand frère(le Z1) et aussi pour garder un air de famille avec son grand frère, les bords de l’écran restent relativement épais, surtout quand on connait le LG G2. C’est d’ailleurs une des raisons pour laquelle la première impression est que le nouveau smartphone de Sony n’est pas si petit dans l’absolu. La prise à une main est excellente et on voit clairement que Sony cible les utilisateurs d’iPhone.

SAMSUNG CSC

L’écran en lui-même est un écran HD Triluminos avec la technologie X-Reality Display. Il est lumineux et propose des couleurs plutôt fidèles qui ne sont jamais saturées, ce qui est plutôt agréable. Comme vous vous en doutez, ça reste un écran LCD, ce qui se traduit par des noirs pas si profonds. En revanche, comme ce fut le cas avec les précédents modèles, on n’a pas les meilleurs angles de vision par rapport à la concurrence mais c’est toujours mieux que ce qu’on avait eu avec le Xperia Z.

SAMSUNG CSC

Du côté du son, le haut-parleur multimédia se retrouve exactement au même emplacement qu’il était sur le Xperia Z1. Il fait la même taille et je pense sincèrement qu’il est identique. Pas de soucis en particulier donc. Néanmoins, je vous rappelle qu’il est situé sur la tranche. Du coup, quand on le tient en portrait ou en paysage, il y a de très fortes chances qu’on puisse bloquer le son. C’est dommage que Sony n’ait pas jugé nécessaire de revoir sa copie par rapport au Xperia Z1.

sony-xperia-z1-compact-soft-live-20

Pour l’applicatif, en plus de Google Music que vous pourrez récupérer sur le Google Play Store, le Sony Xperia Z est livré avec son application Walkman. Assez classique dans son exécution, vous avez quelques réglages supplémentaires disponibles comme la fonction AudioClair+ pour un son plus clair, les égaliseurs, le son Surround, la fonction Clear Phase pour régler automatiquement la qualité sonore ou encore la fonction xLOUD pour augmenter le volume du haut-parleur.

À côté de l’afficheur, qui fera office d’économiseur d’écran, vous pourrez ainsi accéder à votre musique stockée sur votre smartphone mais aussi voir les statuts de vos amis Facebook et avoir un accès via DNLA à vos différentes bibliothèques sur votre réseau local. De manière automatique, Sony pourra aussi récupérer les informations liées à vos titres comme la pochette par exemple.

En Utilisation, Autonomie et Performances

Le Sony Xperia Z1 compact nous propose des performances haut de gamme puisque les caractéristiques techniques sont ce qui se fait de mieux de nos jours. Dans mon utilisation de tous les jours, je n’ai jamais eu aucun soucis, que cela soit pour la gestion du multi-tâches ou les applications gourmandes comme les jeux-vidéo. Dans les benchmarks, le smartphone de Sony impressionne et se place effectivement dans les meilleurs smartphones. Je vous laisse voir les résultats dans les différentes applications telles que Quadrant, Vellamo, 3D Mark ou encore Epic Citadel. D’un autre côté, on a un processeur qui est capable de faire tourner sans sourciller des smartphones Full HD et là, on n’a que du HD alors forcément…

sony-xperia-z1-compact-soft-live-46

sony-xperia-z1-compact-soft-live-40

Du coup, c’est une transition parfaite pour vous parler de l’autonomie qui est tout simplement excellente ! Dans mon utilisation quelque part assez intensive, j’ai tenu quasiment deux jours ! Un record ! Je m’attendais à retrouver les déjà-bonnes performances du Xperia Z1 mais c’est même mieux malgré la batterie plus faible et le tout en mode Standard et non en mode Économie d’énergie ! Je vous rappelle que pour ce dernier mode, Sony vous propose sa technologie Stamina pour optimiser l’utilisation de votre smartphone afin d’économiser de la batterie. Activé, l’OS coupera au besoin certains éléments consommateurs comme le WiFi, le Bluetooth ou encore la 3G/4G.

sony-xperia-z1-compact-soft-live-29

sony-xperia-z1-compact-soft-live-16

Côté Timescape UI, on retrouve une surcouche relativement légère par rapport à ce que peut proposer Samsung ou HTC par exemple. Ce sont plus de petites améliorations d’Android Stock qu’une redéfinition complète. On retrouve bien évidemment toutes les applications Google mais aussi les applications classiques du géant japonais. Dans les petits plus par rapport à Android Stock, on a la possibilité de définir le nombre d’écrans d’accueil, de nouveaux widgets ou encore la possibilité de lancer des micro-applis depuis le menu multi-tâches. On notera aussi la présence de thème qui vous permettra de choisir la couleur qui vous ira le mieux.

sony-xperia-z1-compact-soft-live-28

La version embarquée est Android 4.3.2. On aurait aimé avoir directement Android 4.4 Kit Kat mais ça sera pour plus tard. Sony propose son propre clavier virtuel qui, sans être totalement différent du clavier virtuel d’Android Stock ou Swiftkey, présente l’avantage de plutôt bien fonctionner et d’avoir un graphisme clair. La prédiction des mots fonctionne plutôt bien et je n’ai pas eu à m’y reprendre à plusieurs fois. On retrouve aussi la sélection d’applications Sony telles que Sony Select, une application TrackID similaire à Shazam ou SoundHound, SmartConnect qui permet d’assigner une application à un type de connexion, la Radio, un mode voiture avec de grosses icônes via une application dédiée et une sorte de hub pour vos réseaux sociaux, Social Media.

sony-xperia-z1-compact-soft-live-21

Concernant les vidéos et comme pour le Xperia Z1, Sony intègre le support de plusieurs formats qu’Android Stock ne supporte pas. Je pense notamment au DivX et au Xvid. Pas de soucis donc de ce côté là, en cas il reste toujours VLC Android ou MX Player pour les formats un peu plus exotiques. Comme pour les applications Albums et Walkman, l’application Films vous permettra d’accéder au contenu sur votre smartphone mais aussi sur votre réseau local via DNLA. À ce sujet, j’apprécie toujours l’intégration de Grace Notes qui a reconnu mon fichier venant d’Internet et trouvé le numéro de saison, le numéro de l’épisode ainsi que la jaquette.

sony-xperia-z1-compact-soft-live-25

Je finis sur la partie Playstation Mobile. Rien à signaler de ce côté là si ce n’est qu’un jeu certifié tournera sans problème sur le Sony Xperia Z1 Compact mais surtout, ceci est lié à votre compte SEN (Sony Entertainment Network) : une fois acheté sur votre smartphone, il sera aussi disponible sur PS Vita et vice-versa.

Les APNs

Parce que la photo est devenue une caractéristique importante des smartphones, surtout pour les haut de gammes, le Sony Xperia Z1 Compact reprend l’APN du Xperia Z1 qui nous avait désagréablement surpris lors de sa sortie mais qui s’était rattrapé quelques mois plus tard suite à une mise à jour de firmware.

SAMSUNG CSC

On retrouve ainsi le capteur du Sony Xperia Z1, à savoir un CMOS rétro-éclairé de 20,7 Mégapixels au format 1/2,3″ (contre en général 1/3,2″ pour les capteurs de smartphones). On trouve également l’équivalent de la technologie SuperPixel de Nokia qui permet au Xperia Z1 de proposer des photos en sortie de 8 Mégapixels après traitement via le processeur BionZ. Comme son grand frère, le Xperia Z1 Compact embarque un objectif G grand angle de 27mm avec une ouverture de F/2,0 ainsi qu’un déclencheur physique.

sony-xperia-z1-compact-soft-live-30

Du coup, on s’attend au même niveau de performances mais voilà, c’est encore une fois là que la bât blesse. Quand on est dans des conditions de luminosité optimale, le Xperia Z1 Compact s’en sort très bien avec des photos nettes et détaillées. De mon avis, ça manque un peu de saturation mais c’est plutôt une affaire de goût personnel. En revanche, comme pour le Xperia Z1, le processeur BionZ a tendance à trop lisser les photos. Si bien qu’on perd au niveau des grains et on se retrouve souvent avec des aplats de couleurs. C’est encore plus flagrant avec les photos en condition de faible luminosité. Ce n’est pas aussi catastrophique que le Xperia Z1 à sa sortie mais ça aurait pu être du niveau du Xperia Z1 après sa mise à jour de firmware.

Attention, ce n’est pas mauvais dans l’absolu, mais c’est moins bon que la concurrence directe, du moins pour l’instant. Heureusement, une mise à jour de firmware devrait résoudre les problèmes. Néanmois, après le Xperia Z1, je m’attendais à ce que Sony prenne en compte les désagréments générés par le précédent smartphone du géant japonais.

Voici quelques exemples de photos :

Pour ce qui est de l’application photo, elle est classique de chez classique et si vous avez déjà vu un Xperia Z ou un Xperia Z1, vous serez en terrain connu. On retrouve ainsi un accès direct pour l’enregistrement vidéo, ce qui est toujours pratique. On retrouve ainsi les deux types d’AF du Xperia Z1 avec un premier classique mono-zone et un autre sur 5 zone comme sur les APN compacts. L’AF multi-zones reste lent à l’utilisation et Sony n’a toujours pas jugé nécessaire de proposer une grille pour cadrer, pourtant tellement plus simple pour appliquer la règle des tiers par exemple. Comme à mon habitude, je suis repassé au bon vieux AF central pour la majorité de mes photos !

sony-xperia-z1-compact-soft-live-36

Introduit avec le Xperia Z1, on retrouve le support des applications dédiées comme TimeShift Burst, qui vous permet de choisir la meilleure photo dans une série, Effects pour appliquer des filtres en temps réel, le Panorama, de la Réalité Augmentée où vous pourrez rajouter des scènes et autres bêtises photo ou alors avoir des infos (via Info-Eye) et enfin Social Live qui vous permettra de streamer de la vidéo sur Facebook. C’est plutôt amusant dans l’ensemble comme ce fut le cas lors de l’annonce du Xperia Z1, mais ça manque encore de nouveautés.

sony-xperia-z1-compact-soft-live-38

Comme pour l’application Walkman, l’application Album (pour Galerie Photo) vous permettra d’accéder aussi bien à vos photos en local qu’à celles sur un réseau social ou votre réseau local. Sony a d’ailleurs eu la bonne idée de séparer les mois au niveau de l’affichage. Même si l’application Album est séparée de l’application Film, il vous sera possible de lire vos vidéos.

Au niveau des vidéos, rien à signaler en soi si ce n’est qu’on est loin de la stabilisation d’un Lumia 925 ou d’un Lumia 1020 par exemple. On notera quand même l’effort autour de la stabilisation même mécanique.

Conclusion

Au final, le Sony Xperia Z1 Compact est une réussite malgré la photo qui aurait pu être meilleure. Sony a adopté la bonne stratégie et ses concurrents directs (Samsung ou HTC pour ne citer qu’eux) auraient dû faire la même chose, en proposant non pas une version mini de leur smartphone haut de gamme mais une version compacte.

Si vous cherchez un smartphone haut de gamme Android et que vous ne voulez pas d’un écran XXL, le Sony Xperia Z1 Compact est clairement ce qui se fait de mieux actuellement avec un compromis bien équilibré.

La Galerie Photo

Notre avis

Compact

8 / 10