Test

Test : souris Cyborg RAT 7

Hardware

Par Gregori Pujol le

C’est au CES en janvier dernier, que nous avions découvert la souris Cyborg RAT de Madcatz. Disposant d’un design futuriste qui ne laisse personne indifférent, la RAT est avant tout destinée aux gamers. Déclinée en plusieurs modèles, cela fait maintenant plusieurs jours que nous jouons avec la RAT 7, voici un petit retour à son sujet.

P1080637

Design, ergonomie, utilisation

Difficile de ne pas avoir un avis sur cette souris RAT de Madcatz. Son design osé et ultra futuriste, peut être au top pour certain, catastrophique pour d’autres, mais en tout cas, elle fait énormément parler notamment au niveau de son ergonomie.

P1080627

P1080630

Car quand on vous dit que la RAT n’est pas une souris comme les autres, ce ne sont pas des paroles en l’air ! À la manière d’un Lego Technique, la RAT est livré avec une multitude de pièces détachées (livrées dans une belle boite métallique), qui vont permettre à l’utilisateur de modeler et d’optimiser la souris pour sa main.

P1080631

En effet, ce design n’est pas là par hasard et afin de jouer les mécanos en herbe, la RAT embarque à l’arrière de la souris, une clé allen six pans ! Celle-ci permet de visser ou dévisser les différentes parties amovibles et interchangeables (flanc gauche, droit, repose main, repose doigt…). Vous aurez de quoi faire, si vous voulez atteindre un réglage optimum pour votre main. À noter que dans le bundle une boite métallique, on trouve différentes parties de celle-ci avec d’autres revêtements, ainsi que cinq poids de 6 grammes.

P1080632

P1080638

P1080639

Côté purement spécifications, cette souris offre un capteur ayant une définition pouvant aller de 25 à 5600 dpi par paliers de 25dpi, supporte une accélération de 50G et des déplacements de 6m par seconde. Elle est en métal (aluminium) et plastique avec des patins en téflon, un connecteur USB en plaqué or avec un câble recouvert d’une gaine tressée.

P1080640

La RAT7 est équipée de 8 boutons, avec les classiques clics droit / gauche, une molette cliquable et deux boutons page suivante / précédente en navigation web. Bien évidemment, il est possible d’ajuster à la volée la définition via une touche DPI. Il y a également un bouton mode pour accéder à vos divers raccourcis/macros et enfin un petit bouton rouge qui permet d’accroître la précision de la souris (réduction de la vitesse du curseur) dans les jeux et plus précisément les FPS, pour pouvoir parfaitement réussir vos “head shots” !

P1080632

Comme vous pouvez le constater, cette RAT est assez complète, mais en jeu ça donne quoi ?

Après avoir effectué tous mes réglages, j’ai pu utiliser cette RAT sur Call of Duty : Modern Warfare 2, Battlefield BC2 et Star Craft 2. Si dans les FPS, la souris ne laisse pas la place au doute en s’avérant rapide, ergonomique et précise, j’ai été un peu moins convaincu sur Star Craft 2 qui est bien plus calme que les deux autres et où la RAT semble moins a l’aise, mais rien de catastrophique.

Notez qu’un logiciel est livré avec la souris, et qui permet de configurer vos différents profils et réglages.

Conclusion

Avec un design inédit, des fonctionnalités complètes et un niveau de personnalisation poussé à l’extrême pour s’adapter à tout type de morphologie, la Cyborg RAT 7 de Madcatz a de beaux arguments pour séduire les gamers, malgré un prix un peu élevé de 100 euros et une prise en main peut être un peu moins facile qu’avec une souris classique.

Notez que d’autres modèles existent à partir de 50 euros (RAT 3), ainsi qu’un modèle supérieur et sans fil nommé RAT 9.

C’est au CES en janvier dernier, que nous avions découvert la souris Cyborg RAT de Madcatz. Disposant d’un design futuriste qui ne laisse personne indifférent, la RAT est avant tout destinée aux gamers. Déclinée en plusieurs modèles, cela fait maintenant plusieurs jours que nous jouons avec la RAT 7, voici un petit retour à son sujet.

P1080637

Design, ergonomie, utilisation

Difficile de ne pas avoir un avis sur cette souris RAT de Madcatz. Son design osé et ultra futuriste, peut être au top pour certain, catastrophique pour d’autres, mais en tout cas, elle fait énormément parler notamment au niveau de son ergonomie.

P1080627

P1080630

Car quand on vous dit que la RAT n’est pas une souris comme les autres, ce ne sont pas des paroles en l’air ! À la manière d’un Lego Technique, la RAT est livré avec une multitude de pièces détachées (livrées dans une belle boite métallique), qui vont permettre à l’utilisateur de modeler et d’optimiser la souris pour sa main.

P1080631

En effet, ce design n’est pas là par hasard et afin de jouer les mécanos en herbe, la RAT embarque à l’arrière de la souris, une clé allen six pans ! Celle-ci permet de visser ou dévisser les différentes parties amovibles et interchangeables (flanc gauche, droit, repose main, repose doigt…). Vous aurez de quoi faire, si vous voulez atteindre un réglage optimum pour votre main. À noter que dans le bundle une boite métallique, on trouve différentes parties de celle-ci avec d’autres revêtements, ainsi que cinq poids de 6 grammes.

P1080632

P1080638

P1080639

Côté purement spécifications, cette souris offre un capteur ayant une définition pouvant aller de 25 à 5600 dpi par paliers de 25dpi, supporte une accélération de 50G et des déplacements de 6m par seconde. Elle est en métal (aluminium) et plastique avec des patins en téflon, un connecteur USB en plaqué or avec un câble recouvert d’une gaine tressée.

P1080640

La RAT7 est équipée de 8 boutons, avec les classiques clics droit / gauche, une molette cliquable et deux boutons page suivante / précédente en navigation web. Bien évidemment, il est possible d’ajuster à la volée la définition via une touche DPI. Il y a également un bouton mode pour accéder à vos divers raccourcis/macros et enfin un petit bouton rouge qui permet d’accroître la précision de la souris (réduction de la vitesse du curseur) dans les jeux et plus précisément les FPS, pour pouvoir parfaitement réussir vos “head shots” !

P1080632

Comme vous pouvez le constater, cette RAT est assez complète, mais en jeu ça donne quoi ?

Après avoir effectué tous mes réglages, j’ai pu utiliser cette RAT sur Call of Duty : Modern Warfare 2, Battlefield BC2 et Star Craft 2. Si dans les FPS, la souris ne laisse pas la place au doute en s’avérant rapide, ergonomique et précise, j’ai été un peu moins convaincu sur Star Craft 2 qui est bien plus calme que les deux autres et où la RAT semble moins a l’aise, mais rien de catastrophique.

Notez qu’un logiciel est livré avec la souris, et qui permet de configurer vos différents profils et réglages.

Conclusion

Avec un design inédit, des fonctionnalités complètes et un niveau de personnalisation poussé à l’extrême pour s’adapter à tout type de morphologie, la Cyborg RAT 7 de Madcatz a de beaux arguments pour séduire les gamers, malgré un prix un peu élevé de 100 euros et une prise en main peut être un peu moins facile qu’avec une souris classique.

Notez que d’autres modèles existent à partir de 50 euros (RAT 3), ainsi qu’un modèle supérieur et sans fil nommé RAT 9.