Test

[Test] Uncharted – The Nathan Drake Collection : Alors, faut-il craquer ?

Par Mathieu le

Faire passer un jeu d’une ancienne génération sur les nouvelles consoles en mettant en avant le célèbre « il tournera en 1080p et 60fps » est devenu monnaie courante depuis quelque temps. Ce n’est pas forcément du goût de tous puisque les joueurs qui achètent une nouvelle console souhaitent avoir droit à de nouveaux jeux (ce qui semble logique), il arrive toutefois que certains titres bénéficient d’une réalisation revue à la hausse, d’ajouts non négligeables et d’une véritable plus-value. Uncharted est une exclusivité parue sur PlayStation 3 et déclinée en trois épisodes qui ont tous connu le succès et fait ainsi la renommé de son studio, Naughty Dog dont la réputation se devait jusqu’alors aux seuls Crash Bandicoot et Jak & Daxter. Et, je vais vous expliquer pourquoi Uncharted : The Nathan Drake Collection a tout du best-of savoureux que votre Playstation 4 attendait.

Uncharted : Drake’s Fortune

Autant être clair tout de suite, cet épisode est celui qui contenait le plus de défauts à sa sortie. Bugs, problèmes d’affichage, tearing (image qui donne l’impression de se déchirer), aliasing, gameplay parfois étonnant et un système de combat qui souffrait de quelques soucis, les problèmes étaient nombreux malgré la qualité générale. Or, pour cette édition, Bluepoint Games, le studio en charge de la remastérisation, a fait un travail admirable. Oubliez tous les points négatifs précédemment soulignés car le premier épisode des aventures de Nathan Drake ne souffre d’aucun d’entre eux désormais. La réalisation qui date pourtant de 2007 a été entièrement retravaillée et les textures, les effets d’éclairage, la végétation et le gameplay remis au goût du jour. Bien évidemment, il subsiste encore quelques défauts et certains passages sont légèrement moins beaux que d’autres sans oublier également que les visages ne bénéficient pas encore d’un traitement aussi grand que les épisodes suivants. Néanmoins, c’est une très agréable impression que m’a fait ce premier épisode sur lequel j’ai pris mon pied puisque c’est, toute proportion gardée, un « nouveau jeu ».


Uncharted 2: Among Thieves

Cet épisode est pour beaucoup le meilleur. Une intensité de tous les instants, des décors magnifiques, une technique au dessus du lot pour l’époque, une histoire haletante, des dialogues de grande qualité et j’en passe. Au final, on retient toujours la même chose : Uncharted 2 est au dessus du lot, presque encore en avance aujourd’hui alors que le titre fêtera prochainement ses 6 années d’existence (il est sorti le 14 octobre 2009). Bluepoint Games nous fait plaisir en nous permettant d’avoir, une fois encore, les yeux écarquillés à certains instants de magnificence d’un titre qui a bouleversé une génération de joueurs et qui dans cette collection secouera les plus accrochés d’entre vous. La 1080p et les 60 images par seconde font merveille, surtout dans les (nombreuses) scènes d’action et la fluidité permet, comme pour le premier épisode, de (re)découvrir des passages toujours aussi plaisants. Du tout bon qu’on ne peut que vous inciter à faire ou à refaire pour votre propre culture vidéoludique.


[nextpage title= »3 aventures palpitantes »]

Uncharted 3 : L’illusion de Drake

Petite déception pour ce troisième et dernier épisode sorti le 1er novembre 2011 sur la PlayStation 3. Comme pour les autres, la 1080p et les 60 fps sont présents, rien à redire la dessus, mais j’ai constaté un manque de finition par moments. Plus de bugs que ses aînés et plus de textures grossières. Si les visages sont sublimes et les plus beaux des trois épisodes, il arrive qu’à certains endroits, on se demande si le studio Bluepoint n’a pas oublié de rehausser les graphismes. Rien de bien alarmant je vous rassure, juste qu’au vu du travail réalisé sur les deux autres titres, je m’attendais peut-être à trop quant à ce dernier opus, plus récent et donc moins daté techniquement. Il en reste néanmoins une excellente aventure, épicée notamment par un passage dans le désert sublime, qui prouve que d’anciens titres peuvent être techniquement presque plus aboutis que ceux de la nouvelle génération.


Les ajouts de cette collection :

Au-delà de proposer un rafraîchissement technique, Naughty Dog souhaitait également faire plaisir à ses plus fidèles joueurs. Vous trouverez ainsi dans chaque jeu deux nouveaux modes de difficulté : le premier est débloqué dès le départ, se nomme « explorateur » et permet de parcourir très facilement l’aventure. Le second se débloquera une fois le titre terminé et s’appelle Brutal (very very hard si vous voulez mon avis). Un mode contre la montre fait également son apparition et je pense pas avoir besoin de vous expliquer son concept. D’autres bonus ont également été ajoutés : de nouveaux trophées, de nouveaux skins pour vous permettre de jouer dans la peau d’autres personnages, un mode photo déblocable une fois le jeu terminé et enfin une remastérisation sonore 7.1 pour l’ensemble de la trilogie qui envoie du très lourd à vos oreilles.

N’oublions pas, pour finir, la présence d’un accès exclusif à la prochaine bêta de Uncharted 4 qui se déroulera du 4 au 13 décembre prochain.

En conclusion :

Vous l’aurez compris, si vous en avez les moyens, FONCEZ sur cette collection Uncharted, véritable best-of remis sauce new-Gen avec des bonus non négligeables. Les aventures de Nathan Drake se découvrent sous un visage nouveau, plus fin, plus beau aussi. Votre PlayStation 4 a faim ? Donnez lui vite à manger !