Test

Test Withings Steel HR Sport : une montre connectée hybride de style pour les sportifs

Gadget

Par Camille Suard le

En 2016, Withings sortait la montre connectée Steel HR. Élégante, discrète, endurante et pratique, elle avait tout pour plaire. Pour cette fin d’année, la marque propose de la revisiter avec un nouveau modèle qui parlera aux sportifs : la Steel HR Sport. Avec un prix sous la barre des 200 euros, voyons ce que cette montre hybride apporte réellement de plus que sa grande sœur.

L’esthétique de la Withings Steel HR Sport est très semblable à ce que la marque nous a habitués par le passé. Le principal cadran abrite, à la manière d’une montre traditionnelle analogique, une première aiguille pour l’heure et une seconde pour les minutes. Sa couronne délivre les minutes, dont les chiffres sont directement gravés dans le métal. Sur la partie inférieure de celui-ci, on trouve un autre petit cadran avec une aiguille pour indiquer le pourcentage de votre objectif de nombre de pas. En miroir de ce dernier, loge un écran monochrome qui permet d’afficher les informations essentielles : la date, l’heure numérique, le cardio, le nombre de pas et la distance effectués, une alarme, le pourcentage de la batterie et les notifications.

Le boîtier reste sensiblement le même que le modèle de 2016 : un diamètre de 40 mm, une fine épaisseur de 13 mm et un poids plume de 49 grammes. La Withings Steel HR Sport se fait vite oublier tant elle est agréable à porter et discrète comme une montre classique. Les petites touches de rouge sur les aiguilles et le haut du cadran viennent égayer un peu plus l’ensemble. Enfin, un bouton physique sur la droite du boîtier permet de faire défiler les informations pratiques sur le petit écran ou de lancer un exercice si vous maintenez une pression plus longue.

Si ce cadran et ce boîtier peuvent se fondre avec tous les styles, le bracelet de 20 mm fournis au départ nous rappelle clairement à qui s’adresse ce nouveau produit : les sportifs. Tout en silicone et pleins de trous, le premier contact n’a, honnêtement, rien de séduisant. Mais ce choix se défend rapidement : ces perforations permettent à la peau de mieux respirer. Fini la sensation désagréable du bracelet collé par la sueur sur notre poignet après une séance d’exercice. Sachez que celui-ci peut facilement être échangé en fonction de vos envies et activités.

C’était déjà un problème avec la Steel HR, l’écran a la fâcheuse tendance à se remplir de buée, rendant la lecture de l’heure ou de notifications parfois difficile. Elle est bien entendu étanche, vous pouvez prendre votre douche avec sans problème et l’immerger dans l’eau jusqu’à 50 mètres de profondeur.

[nextpage title= »Fonctionnalités »]La Steel HR Sport comporte deux capteurs. Un premier pour mesurer vos mouvements et donc calculer votre nombre de pas et évaluer votre sommeil, et un second reposant sur la technologie photopléthysmographie pour relever en temps réel votre fréquence cardiaque. Rien à redire sur leur efficacité, j’ai trouvé les données chaque jour passé avec la montre plutôt cohérentes avec mon activité. Bien entendu, cela n’atteindra jamais la précision et fiabilité d’un véritable cardio, mais un tel capteur permet déjà de donner une première indication.

Cette nouvelle montre propose désormais de mesurer le V02 Max. En se basant sur votre vitesse, rythme cardiaque, âge, poids et sexe, elle vous livre un indice appelé “fitness level” après chaque session de sport. C’est une manière de vous donner une idée de votre état physique ou votre forme, si vous voulez. C’est encourageant et comme vos données se confrontent à celles d’autres personnes du même âge, vous pouvez prendre conscience de votre niveau. J’ai eu le droit personnellement à un correct, rien d’étonnant puisque je reprends le sport doucement.

La déception, hélas, c’est que la montre ne comporte pas de puce GPS. C’est l’application qui va pouvoir récolter les données de géolocalisation. Cela dit, c’est déjà un premier pas : pour rassembler ce type d’informations, il fallait nécessairement passer par une application tierce. Maintenant, vous lancez un exercice comme la course à pied par exemple depuis la montre et le GPS de votre smartphone s’occupe du reste.

Le petit écran peut afficher tout un tas de notifications : agenda, appels, messages reçus et notifications d’un grand nombre d’applications installées sur votre téléphone. Vous ne risquez pas de louper la moindre alerte : l’idéal pendant une journée de travail où l’on souhaite rester informés, sans pour autant être aspirés par son smartphone.

[nextpage title= »Application »]Pour paramétrer votre montre, activer les notifications et récolter vos données, vous devez installer l’application officielle Health Mate. Plutôt bien pensée, elle donne accès de manière claire à vos informations, mais aussi à des conseils de santé et de remise en forme. Elle vous accompagne et permet surtout à la montre d’exister : c’est ici que vous obtiendrez tous vos résultats, votre suivi quotidien et les informations liées à la géolocalisation. Activez le Bluetooth sur votre téléphone Android ou iOS pour l’appareiller.

Vraiment pratique et lisible, l’application se prend facilement en main. L’onglet Journal expose un récapitulatif quotidien du nombre de pas comptabilisé et l’objectif fixé, les données de sommeil, le rythme cardiaque moyen et les activités effectuées. Pour consulter toutes les informations en temps réel relevées par la montre, rendez-vous dans le tableau de bord. Vous pouvez d’ailleurs personnaliser ce flux très complet et ajouter la prise de la tension, l’IMC, le fitness level, les calories, etc. La partie Programmes s’apparente à un coach pour vous aider à maintenir un certain rythme. Il existe un classement des utilisateurs, pour ceux qui aiment le challenge et la compétition, un mode aidé pour les femmes enceintes, un autre pour apprendre à tonifier son corps, à réparer son sommeil, etc.

Appareils vous permet de régler les notifications, connaître l’état de la batterie de la montre, personnaliser les écrans ou encore programmer une alarme. C’est également ici que vous pouvez régler l’heure de manière assez sympa, du bout de votre doigt sur l’écran de l’application. Vous verrez alors les aiguilles du cadran s’activer en parallèle sur la montre. Amusant. Enfin, le dernier onglet baptisé Profil permet de gérer vos informations personnelles comme le poids et la taille, mais aussi vos objectifs, vos badges, vos records, ajouter des membres de votre famille et explorer les paramètres avancés. La montre stocke vos données pendant cinq jours maximum. Pensez à la connecter à votre smartphone régulièrement afin de ne pas prendre le risque de perdre des informations !

[nextpage title= »Autonomie »]Contrairement à une montre connectée standard affichant un écran couleur LCD ou même OLED, l’hybride a l’avantage de proposer une plus grande autonomie. Si on se félicite aujourd’hui de voir une Samsung Galaxy Watch tenir presque trois jours, la Steel HR peut durer des semaines et des semaines entières sans vous lâcher malgré une utilisation constante. Évidemment, la comparaison est facile, nous ne sommes pas sur le même type de produit et de service. Néanmoins, la Steel offre l’essentiel ou presque, tout en proposant une gestion intelligente de l’énergie.

Pour recharger la montre, il suffit de la poser sur sa station d’accueil fournie dans le packaging. Vous pouvez grâce au câble USB la brancher sur votre ordinateur ou bien utiliser un adaptateur secteur (celui de votre smartphone, par exemple) pour une charge plus rapide. Withings annonce une recharge à 100 % en seulement une heure et demie.

[nextpage title= »Où l’acheter et Galerie Photos »]La Withings Steel HR Sport est actuellement disponible au prix conseillé de 199,95 euros. Vous avez le choix entre un cadran gris anthracite comme celui qu’on a testé, ou un cadran blanc. Vous pouvez par ailleurs choisir différents bracelets : en silicone ou en cuir, dans des coloris différents.

Notre avis

Pour 200 euros, vous aurez une montre hybride vraiment élégante, autonome et pratique. Il faut cependant garder en tête que son intérêt réside avant tout dans les fonctionnalités et le suivi proposés avec l’application. Il est encore dommage de devoir compter sur son smartphone pour obtenir des données de géolocalisation. Certains bracelets connectés offrent plus de fonctionnalités et d’indépendance, et pour moins cher. Mais si le style vous importe, et que vous avez un penchant pour l’horlogerie, alors la Steel HR Sport a de quoi vous satisfaire. Si vous possédez déjà la Steel HR de 2016, ce n’est peut-être pas la peine cependant de craquer pour ce nouveau modèle qui n’apporte pas assez de nouveautés.

8 / 10
Les plus
Les moins
  • Élégante et légère
  • Endurante
  • Une application bien pensée
  • Plus de notifiactions
  • L'absence de GPS intégré à la montre
  • Le tarif un peu au-dessus de la concurrence