Test

Test du Xiaomi Redmi Note 5 : le meilleur sous la barre des 200 euros

Notre avis
9 / 10
Smartphone

Par henel le

Xiaomi est la marque montante dans l’univers de la téléphonie. Arrivé officiellement il y a peu en France (le 22 mai pour être précis par le biais du Mi Store), le constructeur chinois souhaite se faire connaître du grand public. Et pour cela, il s’appuie sur trois grands produits : la trottinette M365, le smartphone Mi Mix 2S et le Redmi Note 5 qui est l’objet de ce test. Leurs forces à ces trois là ? Être proposés à des prix défiants toute concurrence.

Vous avez dit combien ?

Certains smartphones d’entrée et de milieu de gamme peuvent décevoir par leurs prestations globales. Le Redmi Note 5 compte bien prouver le contraire et dispose de nombreux arguments pour intéresser les consommateurs. À commencer par son prix. Le ticket d’entrée est affiché à 199,99 euros pour la version 3 Go de RAM et 32 Go d’espace de stockage. Une version plus robuste avec 4 Go de RAM et 64 Go d’espace de stockage est aussi disponible pour 249,99 euros. C’est ce dernier modèle que nous avons eu en test, et il est depuis quelque temps en rupture de stock sur le site officiel du fabricant. Victime de son succès.

Les caractéristiques techniques sont les mêmes pour les deux versions. On retrouve un Snapdragon 636 (octo-core) qui est cadencé à 1,8 GHz, un CPU de milieu de gamme de chez Qualcomm. Il assure une navigation fluide, et le passage d’une application à une autre est rapide, tout comme les animations propres à la surcouche maison de Xiaomi (nous y revenons plus bas). S’il y a un petit bémol à souligner, il concernerait les jeux. Les détails devront être baissés afin de profiter des titres les plus gourmands comme Shadowgun Legends. Une petite concession à faire, mais quand on garde le prix du smartphone en tête…

Une interface nouvelle

Parlons un peu de la surcouche maison de Xiaomi, car elle divise quelque peu les internautes à cause de son apparence. MIUI est une interface très colorée aux icônes carrées. Elle ressemble à un mélange entre Android Stock et iOS. Le tiroir d’applications est ainsi absent, mais on retrouve un centre de notification tout à gauche par exemple. Peu d’applications sont déjà installées, et c’est une plutôt une bonne chose : la suite Google (Gmail, Drive, Maps, etc) et un accès direct vers le Forum MIUI. Étant donné que Xiaomi était jusqu’à maintenant une marque difficile d’accès pour les Français, une certaine communauté a eu le temps de se forger. En cas de soucis, sachez que les forums devraient trouver les solutions à vos problèmes.

Xiaomi est très à cheval sur le suivi de ses appareils. Les utilisateurs ont le droit à une mise à jour chaque vendredi. Elles ajoutent des mises à jour de sécurités, mais aussi de nouvelles fonctionnalités. Il y en a d’assez surprenante, comme la possibilité de partager son Wi-Fi, supprimer des éléments sur des photos ou encore d’activer la navigation par gestes. Enfin, sachez que le Redmi Note 5 est installé sous Android 8.1 et MIUI 9.5.

Il ne vous lâchera pas

Le Redmi Note 5 possède une excellente autonomie, reposant sur une énorme batterie de 4000 mAh. Le smartphone s’éteint après 2 jours d’utilisations normales, ce qui reste rare de nos jours, même sur des appareils haut de gamme. La recharge s’effectue par le biais d’un port micro-USB. On note aussi la présence d’une entrée jack 3.5, d’un slot pour une seconde carte SIM/carte micro-SD, mais on déplore l’absence d’étanchéité.

Contrairement au Mi Mix 2S, le Redmi Note 5 est bien plus sage côté design. Le smartphone est relativement classique et imposant par son gabarit (158,5 x 75,45 x 8,05 mm). L’écran LCD de 6 pouces occupe 76% de la façade et possède une définition Full HD+ (2160 × 1080 pixels) avec une bonne luminosité. Avec 403 ppi, vous n’aurez aucun souci à apprécier vos films et séries favoris – en plus, il n’y a pas d’encoche -. Le haut-parleur mono est par ailleurs impressionnant par rapport au type de produit testé.

De l’autre côté, on retrouve une coque en métal mat traversée par deux bandes antennes très subtiles en haut et en bas. Le logo ressort lui aussi très discrètement. Le capteur photo est placé à l’horizontale, posture popularisée par l’iPhone X. On retrouve là aussi un capteur biométrique qui aurait mérité d’être placé plus haut. Il faut en effet courber un peu l’index afin de tomber dessus du premier coup. Le déverrouillage s’effectue cependant en moins d’une seconde. Dans l’ensemble : on a le droit à un produit classique, mais très classe et qui donne l’impression d’avoir quelque chose de solide en main. D’ailleurs, le mobile pèse autant que le P20 Pro (180 grammes). Attention à ce qu’il ne fasse pas baisser vos shorts cet été…

Une photo convaincante

Les smartphones de milieu de gamme s’en sortent généralement plutôt bien en photographie. Le Redmi Note 5 ne déroge pas à cette règle et permet de capturer de bons clichés : il y a des détails, de jolies couleurs. Il utilise un capteur dorsal de 12 mégapixels (f1/9) et un second de 5 mégapixels (f2/0). L’appareil délivre également une prestation correcte en basse luminosité.

Notre avis

Le Redmi Note 5 est l’un des meilleurs smartphones actuels dans sa tranche de prix. Difficile de faire mieux : les performances sont là, l’écran est beau, le système est à jour, la photo est plus que correcte et l’autonomie est gigantesque. Reste quelques points noirs sur le tableau comme la prise micro-USB -et encore- et le manque d’étanchéité. Mais à moins de 200, voire 250 euros, la prestation est plus que satisfaisante.

9 / 10
Les plus
Les moins
  • Un smartphone rapide
  • Une autonomie de deux jours
  • Un rapport qualité/prix incroyable
  • Pas de prise USB-C
  • Pas d’étanchéité à l'eau
  • On accroche ou non à la surcouche MIUI